Nos événements

Table ronde 4

Le 08 novembre 2020
De 14h à 16h

Table ronde 4

Femmes transgenres : Réalités vécues

• Chloé Viau et Bruna Hildebrando

Partage de réalités vécues de deux femmes transgenres afin de mettre en discussion les différents enjeux liés aux oppressions sociales et les défis quotidiens.

Bruna Hildebrando est la rédactrice en chef de la revue Aquarela Magazine, une publication bilingue (français et portugais), dédiée à la communauté brésilienne du Québec. Bruna est un personnage connu au sein de la communauté brésilienne et portugaise à Montréal, grâce à la revue Aquarela ainsi que ses anciennes activités à la radio (CFMB et Centre-Ville FM). Bruna, née dans la ville de Curitiba, au sud du Brésil, est arrivée à Montréal en février 2006, dans le programme d'immigration du gouvernement du Québec " travailleur(euse) qualifié(e) ", et est devenue citoyenne canadienne en 2011. Au Brésil, Bruna a obtenu son baccalauréat dans le domaine de la communication sociale, avec la spécialisation dans la gestion de la publicité. En 2001, Bruna a complété son premier diplôme d'études supérieures de deuxième cycle, dans le domaine de la gestion des affaires internationales.

En 2015, à Montréal, Bruna a obtenu son deuxième diplôme, cette fois-ci, à l'université McGill, en gestion de Marketing. Bruna est née au Brésil comme Bruno Hildebrando, et aujourd'hui, à l’âge de 47 ans, elle est en thérapie hormonale pour la transition de genres. Depuis cinq ans, elle est en transition sexuelle, et en décembre 2019, Bruna est allée au Brésil afin de faire la mise au point avec sa famille, par rapport à sa transition homme-femme. Heureusement, Bruna a réussi à garder le lien avec ses parents, sa sœur et ses enfants, ainsi que son garçon déjà adulte, Lucas, un étudiant en génie électrique au Brésil.

 

Chloé Viau est une activiste transgenre aînée. Elle s’est impliquée depuis sa transition en 2015 au sein de différent organisme de la diversité sexuelle et de genre, dont le RLQ le Réseau des lesbiennes du Québec femmes de la diversité sexuelle. Elle est reconnue dans les différents organismes des communautés LGBT comme une grande démystificatrice intergénérationnelle du droit des femmes aînées LGBTQ particulièrement en ce qui touche la transidentité. Bénévole et gouverneure à la Fondation émergence, depuis trois ans elle est aussi très impliquée au programme Pour que vieillit soit gai. Elle est une source inspirante des droits à se faire reconnaître dans son expression de genre pour les personnes vieillissantes et aussi pour les plus jeunes. Depuis plus d’un an, elle siège comme administratrice exécutive du conseil d’administration de l’organisme Enfants transgenres Canada.

Inscription à l'infolettre

Informations