Nos événements

Atelier 4

Le 07 novembre 2020
De 14h à 16h

Atelier 4

Repenser l’organisation et le déroulement des événements à travers divers systèmes d’oppressions

• Kanitha Nhek et Hanane Khales, Réseau d’action des femmes handicapées du Canada (DAWN Canada)
 

Cet atelier traitera d’accessibilité, d’inclusion et d’intersectionnalité. Dans un premier temps, en vertu de notre approche pluri-handicap, nous souhaitons élargir la compréhension de l’accessibilité qui en étant trop souvent réduite à l’accès ergonomique et/ou architectural d’un espace, ne permet pas d’organiser des rencontres réellement inclusives pour toustes. Dans un second temps, nous verrons que l’accessibilité telle que nous la réfléchissons au sein de notre organisme ne peut être développée en dehors d’une approche intersectionnelle. Celle-ci, en s’assurant, que les expériences marginalisées de femmes racisées, LGBTQIA, immigrantes/réfugiées, autochtones, etc., soient au centre de nos préoccupations, nous permettant de construire, des espaces inclusifs englobant pour faire entendre leurs voix et leurs expériences. Cette conversation menée par deux femmes issues d’une multitude de communautés marginalisées et travaillant à DAWN Canada, sera l’occasion de transmettre leurs savoir-faire inclusifs pour créer des espaces où peuvent se construire des solidarités entre femmes ne partageant pas les mêmes expériences d’oppressions.

 

Hanane Khales est une professionnelle du Marketing et des communications avec 14 années d’expériences dans la gestion de projets marketing à l’international. Hanane a obtenu avec succès son certificat en contenu digital et gestion des communautés à l’université McGill. Elle est membre de l’équipe des communications du Réseau d’action des femmes handicapées du Canada (DAWN Canada) depuis 2014.

Kanitha Nhek : avec une formation en marketing et en gestion d'événements, elle a travaillé pendant de nombreuses années dans l'industrie canadienne du sport en préconisant un mode de vie sain et actif, pour les femmes et les enfants. Au cours des 3 dernières années, elle est allée au Cambodge pour construire un centre communautaire sportif et découvrir un pays que ses parents ont dû fuir à cause de la guerre. De retour au Canada et toujours passionnée par la création et la promotion de changements positifs dans la société, Kanitha se joint au Réseau d'action des femmes handicapées du Canada en tant que coordonnatrice de mobilisation de la communauté.

Inscription à l'infolettre

Informations