Boîte à outils

Pour beaucoup d’entre nous, le féminisme doit être intersectionnel : nous travaillons à l’égalité pour toutes et à l’égalité entre toutes. Mais pour beaucoup d’entre nous aussi, il est encore difficile de passer de la théorie à la pratique. Soutenons-nous via cette vaste boîte à outils collective.

Plutôt que de réinventer la roue chacun.es dans son coin, mettons en commun nos pratiques intersectionnelles : politiques de langage inclusif, guides d’embauche anti-oppressif, stratégies d’accessibilité, codes de vie, programmes d’équité, guides de pratiques anti-oppressives, pratiques intersectionnelles, à vous de compléter !

Vous souhaitez participer ? Soumettez-nous un outil en quelques clics : Envoyer un outil

Nous recherchons des outils ! Le but est de se soutenir entre organismes et de changer nos pratiques. Les outils doivent intégrer une perspective intersectionnelle (prise en compte de l’imbrication des oppressions que vivent les femmes). Voici des exemples pour chacune des catégories  :

  • Éducation populaire 
    Guide pour comprendre l’ADS+ ; Atelier sur l’histoire des luttes féministes ;
  • Participation à tous les niveaux de l’organisation
    Guide sur comment former un Comité non mixte ; Guide sur l’accessibilité des services ;
  • Milieux sans violences ni harcèlement
    Code de vie ; Politique anti-harcèlement ; Déclaration contre les violences; Processus de plaintes
  • Organisation d’événements
    Guide d’accessibilité aux événements ; Outils de collaboration à distance ;
  • Instances décisionnelles
    Politique de quota ; Protocole de mentorat ; Statuts et règlement avec postes réservés ;  Procédures d’assemblées générales inclusives Guide sur le rôle des CA ;
  • Travail / Embauches
    Guide pour favoriser l’embauche des femmes immigrantes et racisées ; Politique d’embauche anti-oppressives; Politique de conciliation famille-travail-militantisme ; Politique d’évaluation des travailleuses anti-oppressives 
  • Langage inclusif
    Politique de langage inclusif ; Guide de féminisation
  • Lexiques
    Lexiques sur les systèmes d’oppression ; Les mots du féminisme
  • Bibliographie

En cas de problème technique ou pour toute question sur la boîte à outils, contactez-nous à outils@ffq.qc.ca.

Trousse d’outils pour les allié.e.s aux luttes autochtones : 

Par le RÉSEAU pour la stratégie urbaine de la communauté autochtone à Montréal – Contenu et recherche par Dakota Swiftwolfe – 2019

Disponible sur le site internet du RÉSEAU .
Voulez-vous des copies imprimées de la Trousse (dépliants)?  Commandez des dépliants ici.

Résumé : Dans la Trousse, vous apprendrez à mieux comprendre le rôle qu’un individu occupe et joue dans une expérience collective, et BIEN PLUS ENCORE! (Tiré du site du RÉSEAU)

Cinq activités de sensibilisation – Diversité sexuelle et de genre

Par Mona Greenbaum – Coalition des familles homoparentales- 2014
           

Disponible en ligne sur le site du CDÉACF

Résumé : « Les exercices été conçus dans le but de stimuler les discussions sur la façon de contrer l’homophobie et de devenir inclusif envers les familles homoparentales. Les exercices peuvent être utilisés dans le contexte d’une formation ou simplement comme des activités à mener entre collègues. » (Tiré du document). De nombreuses autres ressources sur le site de la Coalition des familles LGBT.

Le racisme systémique, parlons-en !

Par le Comité racisme et exclusion sociale de la Ligue des droits et libertés – 2017
           

Disponible en ligne sur le site du CDÉACF
Vous pouvez commander des dépliants en version papier ici.

Résumé : « La brochure Le racisme systémique… Parlons-en! est un outil de sensibilisation, conçu par des militant-e-s entre 2016 et 2017, qui vise à contribuer à la réflexion sur le racisme systémique et faire connaître des perspectives de luttes pour le combattre.
EIle propose des réponses à des questions que de nombreuses personnes se posent:

  • Parler de racisme systémique, est-ce dire que l’ensemble des Québécois-es sont racistes?
  • Pourquoi parle-t-on encore de races aujourd’hui?
  • Si les races n’existent pas, peut-on parler de racisme?
  • Qu’est-ce que le privilège blanc? Peut-on avoir des comportements racistes sans le savoir?
  • En quoi le racisme, direct ou systémique, porte-t-il atteinte aux droits?
  • Que pouvons-nous faire? » (Tiré du site de la LDL)

Guide pour Comité non mixte
 

Un Comité non mixte : pour se soutenir. Montréal: Fédération des femmes du Québec, Front des personnes assistées sociales du Québec, 2019.

Disponible en ligne sur le site du CDÉACF [112MB]

Résumé : Pourquoi la création d’espace non mixte est-elle importante ? Comment mettre en place un Comité non mixte? Ce guide a été réalisé en partenariat par la Fédération des femmes du Québec et le Comité femmes du Front commun des personnes assistées sociales du Québec. Outil d’éducation populaire, il est rempli d’exemples et d’idées pour mettre en place des Comités non mixte. Trop souvent, les Comités non mixtes ne sont pas pris au sérieux dans les organismes, ou bien l’organisme se déresponsabilise des enjeux féministes et anti-oppressif sur les Comités. Le guide propose des pistes de solutions déjà utilisées sur le terrain. À la fin, un lexique donne des définitions simples des mots du féminisme.

L’accessibilité des services, des pratiques qui ont fait leur preuve
 

L’accessibilité des services : des pratiques qui ont fait leur preuve. Montréal: Réseau québécois d’action pour la santé des femmes, 2013.

Disponible en ligne sur le site du CDÉACF [112MB]

Résumé :  » Le document que vous tenez entre les mains est vraiment unique. Il s’agit d’un portrait des réalisations et des efforts concrets de 94 organismes communautaires de femmes, situés partout au Québec, visant à améliorer l’accessibilité de leurs services et activités aux femmes en situation minoritaire. » (Extrait du document). Des stratégies qui visent à transformer l’organisme de l’intérieur et à tous les niveaux !

Ouvrir la porte à l’inclusion des personnes trans*
 

Par la Société canadienne du sida et le Comité consultatif communautaire trans* – 2015

Disponible en ligne sur le site du CDÉACF.
De nombreuse autres ressources sur le site de la SCS

Résumé : Ouvrir la porte propose 9 clés pour inclure réellement les personnes trans* dont :

  • Intégrer et recruter à chaque échelon de l’organisme
  • Créer un environnement accueillant
  • Adopter des politiques d’embauche équitables

Comment instaurer des politiques non discriminatoires et inclusives – Diversité sexuelle et de genre
 

Par Mona Greenbaum – Coalition des familles LGBT – 2019         

Disponible en ligne sur le site du CDÉACF
De nombreuses autres ressources sur le site de la Coalition des familles LGBT

Résumé : « Dans ce module nous proposons différents moyens pour adapter la politique actuelle de l’école, service de garde ou autre institution de manière à la rendre plus inclusive envers les familles LGBT+ et la diversité sexuelle et de genre en générale. Chacun des éléments proposés est essentiel à une politique efficace et chacun d’entre eux est assorti d’un exemple permettant de mieux expliquer son utilisation.. » (Tiré du document).

 

Pratiques d’ouverture envers les jeunes LGBTQIA2S en situation d’itinérance
 

Par la Coalition des groupes jeunesse LGBTQ+- 2019         

Disponible en ligne sur le site du CDÉACF
D’autres ressources sur le site de la Coalition jeunesse LGBTQ+

Résumé : « Si les progrès réalisés sont bel et bien tangibles sur le plan de l’égalité juridique, la discrimination et le harcèlement à l’égard des personnes LGBTQIA2S perdurent dans plusieurs milieux, notamment celui des organismes d’aide pour jeunes en situation d’itinérance. En vertu de la Charte québécoise, ces organismes ont l’obligation et la responsabilité d’assurer un milieu exempt de discrimination et de harcèlement pour les jeunes LGBTQIA2S. (…)

Ce guide se concentre principalement sur les pratiques d’ouverture envers la diversité liée au corps sexué, au genre et à l’orientation sexuelle. Toutefois, les recommandations qu’il contient aideront à créer de meilleurs milieux pour tout le monde. Une démarche intégrée est essentielle pour faire face à tous les motifs interdits de discrimination et de harcèlement de la Charte québécoise. Les organismes d’aide ne pourront être ouverts à tout le monde si le racisme, le sexisme, le colonialisme, le capacitisme (discrimination fondée sur la capacité physique, cognitive ou mentale) ou d’autres formes de discrimination y persistent. » (Tiré du document).

Guide pratique sur la réconciliation
 

Par le Conseil national des Autochtones du SCFP – Syndicat canadien de la fonction publique – 2019

Disponible en ligne sur le site du SCFP

Résumé : « Le SCFP prône la réconciliation et la justice pour les peuples autochtones. C’est pourquoi nous demandons à tous les gouvernements du Canada de mettre en œuvre les appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation. (…) Le présent guide fournit aux membres du SCFP des ressources pour mieux reconnaître la présence de membres autochtones au sein de notre syndicat et favoriser leur inclusion. Il aidera aussi les sections locales à prendre des mesures concrètes pour favoriser la réconciliation avec les peuples autochtones. »  (Tiré du document)
Le guide met de l’avant des revendications essentielles, explique les protocoles pour inviter les aîné.es à ouvrir les cérémonies, montre comment aller plus loin dans la reconnaissance du territoire, etc.

La « Check-list » de l’accessibilité
 

Par Accessibilize Montréal, 2015.

Pour tout commentaires, questions ou suggestions sur ce guide, contactez Accessibilize Montreal : access4mtl@gmail.com

Résumé : Cette liste n’inclut pas toutes les mesures d’accessiblité mais elle offre des conseils indispensables pour ce qui est de l’accessibilité physique, sensorielle, du contenu, financière, etc.

Une trousse d’outils pour la création de processus, d’espaces et d’événements inclusifs – Accessibilité universelle
 

Jane Stinson … et al.

Montréal : Institut canadien de recherches sur les femmes. Projet de FemNorthNet; Réseau d’action des femmes handicapées du Canada – 2014

Disponible en ligne sur le site de DAWN Canada
D’autres ressources sur le site de DAWN-Réseau d’action des femmes handicapées du Canada

Résumé : La Trousse d’outils pour des pratiques inclusives a été créée pour aider les organisations et les particuliers à planifier et mettre sur pied des événements qui favorisent la participation et l’inclusion de tous les participants, peu importe leur âge, leur sexe, leur orientation sexuelle, leurs capacités, leur patrimoine ou leur culture. Cette trousse d’outils contient de l’information pratique sur la budgétisation, le choix d’un emplacement, la création d’un matériel accessible, la planification de services de soutien, et bien plus encore. (Tiré du document)

La Vitrine – Diversité sexuelle et/ou de genre
 

Coalition des familles LBTQ (s.d).

Disponible en ligne sur le site du CDÉACF
De nombreuses autres ressources sur le site de la Coalition des familles LGBT .

Résumé : « La Vitrine est un outil qui a été créé dans le but de vous permettre d’amorcer ou de poursuivre une réflexion sur l’inclusion des personnes et des familles issues de la diversité sexuelle et/ou de la pluralité des genres dans votre organisme (…) ainsi que de vous offrir des pistes de solution pour adapter vos pratiques. Sept domaines d’intervention ont été ciblés. Cet outil peut être utilisé sur une base régulière afin de suivre les progrès de votre organisation. » (Extrait du document) Des conseils pour l’organisation d’activités, l’organisation de l’espace physique ou encore l’adoption d’un code de vie.

 

Dispositions de convention collective répondant aux besoins des membres autochtones
 

Par le Conseil national des Autochtones du SCFP – Syndicat canadien de la fonction publique – 2014

Disponible en ligne sur le site du SCFP

Résumé : «  Ce document porte essentiellement sur des questions d’intérêt particulier pour les membres autochtones, et on y trouve des dispositions contractuelles types, entre autres les dispositions actuelles et celles qui sont recommandées. Nous espérons que les militantes et militants autochtones et non-autochtones trouveront ce document utile lors de la négociation de dispositions qui permettront à tous nos membres d’être traités avec dignité et de façon équitable à leur lieu de travail.  ». (Tiré du document)

Guide pour les organismes communautaires mixtes vers une équipe diversifiée, égalitaire et inclusive des femmes immigrantes et racisées
 

Anne Pasquier et Marie Joseph Pigeon

Montréal : Table des groupes de femmes de Montréal, 2013 – également disponible en version imprimée

Disponible en ligne sur le site du CDÉACF
D’autres ressources sur le site de la TGFM.

Résumé : Il s’agit de proposer un processus facilitant la déconstruction des préjugés (de genre, de race et de classe), qui s’entrecroisent et font obstacles à l’embauche et au maintien en emploi des femmes immigrantes et racisées au sein des équipes de travail. L’objectif est ensuite de mieux cerner les facteurs favorables à cette embauche et à ce maintien en emploi. La démarche « S’engager à mieux intégrer » s’adresse aux organismes communautaires en tant qu’employeurs et à toute personne œuvrant en son sein, qu’elle soit membre de la direction ou du conseil d’administration, gestionnaire de ressources humaines ou intervenante, salariée ou bénévole. Elle dépasse le besoin ponctuel d’embauche de personnel. Il n’est donc pas nécessaire d’avoir un poste vacant dans l’organisation pour débuter la réflexion à laquelle invite « S’engager à mieux intégrer ». (Tiré du document)

Boîte à outils sur l’identité et l’expression de genre pour aider à mettre en place des changements dans la société, les organisations et les institutions
 

Jacq, Hixson-Vulpe

Toronto : The 519, 2017
Télécharger le document du site the519.org

Résumé : Il est important pour toutes les organisations au Canada de s’efforcer d’être des milieux où tout individu peut s’exprimer de manière authentique, se sentir à l’aise et en sécurité. Sur le plan légal, votre organisation est également tenue de créer des milieux exempts de toute discrimination fondée sur l’expression ou l’identité de genre et d’offrir l’égalité des chances et des avantages pour tout le monde. Dans cet esprit, cette boîte à outils constituera un guide pour vous aider dans la création d’un milieu de travail positif pour les personnes trans ou de genre non conforme. Un milieu positif et favorable permet à chaque personne d’exprimer l’identité qui lui est propre, et quand tout le monde est en mesure de le faire, chaque être humain peut atteindre son plein potentiel. (Tiré du document)

Politique de rédaction inclusive de la diversité de genre
 

Montréal : Fédération du Québec pour le planning des naissances (FQPN) – 2018

Télécharger le document du site de la FQPN

Extrait du document : « La FQPN adopte une politique de rédaction qui repose sur les principes suivants :

  • L’inclusion et la mention des femmes
  • L’inclusion et la mention des personnes non-binaires et intersexes et des hommes trans
  • La mention de l’orientation de la FQPN. »

Mémoire sur le langage non sexiste
 

Montréal : Conseil des Montréalaises – 2019

Disponible en ligne sur le site du CDÉACF

Extrait du document : « Comme les sociétés, les langues évoluent. La façon d’écrire et de s’exprimer n’est ni neutre ni figée : elle reflète des valeurs et s’adapte aux changements sociaux. Comme nous l’avons constaté dans les pages précédentes, la question du langage n’est pas qu’une simple question linguistique. C’est un enjeu politique, au centre des représentations des citoyennes et des citoyens, de l’inclusion et de l’égalité. » Le mémoire inclut plusieurs exemples de rédaction non sexiste et inclusive.

LGBTQI2SNBA+ : les mots de la diversité liée au sexe, au genre et à l’orientation sexuelle
 

Par Dubuc, Dominique. Montréal : Fédération nationale des enseignants et des enseignantes du Québec – 2017

Disponible en ligne sur le site de la FNEEQ-CSN

Résumé : « Le foisonnement du nouveau vocabulaire de la diversité liée au sexe, au genre et à l’orientation sexuelle met en lumière la transition progressive d’une approche binaire (homme-femme, homo-hétérosexuel-le, etc.) vers un modèle plus organique qui tient compte des multiples dimensions de la personne humaine. (…) La présente démarche ne vise donc pas à marquer des individus d’une étiquette, ou à les confiner à de petites cases statiques et hermétiques. Il s’agit plutôt d’explorer un vocabulaire qui fait écho au ressenti de chacune et de chacun, des mots qui les rejoignent et qui leur permettent de savoir qu’ils, elles et iels (pronom neutre) ne sont pas seuls.  » (Tiré du document)

Lexique – Diversité sexuelle et de genre
 

Par Coalition des familles LBTQ – 2014   

Disponible en ligne sur le site du CDÉACF  
De nombreuses autres ressources sur le site de la Coalition des familles LGBT.

Résumé : Un lexique définissant les mots liés aux identités de genre, à l’orientation sexuelle, aux discriminations et oppressions de genre et à la diversité familiale.

Mots choisis pour réfléchir au racisme et à l’anti-racisme
 

Par Alexandra Pierre – Ligue des droits et libertés – 2017  

Disponible en ligne sur le site de la Ligue des droits et libertés

Résumé : « En définissant clairement les concepts clés reliés au racisme, (…) l’auteure propose une analyse synthétique de ces derniers » (Tiré du document). Les concepts définis sont :

  • Blanchité ou blanchitude
  • Fragilité blanche
  • Intersectionnalité
  • Préjugé
  • Privilège blanc
  • Personne racisée ou racialisée
  • Racisme ou racisme systémique
  • Racisme anti-blanc
  • Suprématie blanche ou domination blanche

Discriminations systémiques, féminisme, intersectionnalité et privilèges

Inscription à l'infolettre

Informations