27 mars 2019

Mobilisez-vous contre les propos de la conseillère municipale Lynne Shand

 

Le week-end dernier, Lynne Shand, conseillère municipale à la mairie d’Anjou partageait publiquement sur son compte facebook des propos haineux ouvertement racistes, islamophobes et complotistes.

 

La retranscription de ces propos sont visibles dans cet article du Huffington Post Québec:

https://quebec.huffingtonpost.ca/2019/03/25/une-elue-de-montreal-flirte-avec-les-conspirationnistes-et-l-extreme-droite_a_23700067/?utm_hp_ref=qc-politique-municipale

Le lendemain, nous apprenions via le blogueur Xavier Camus que cette même élue faisait partie sur Facebook du groupe d’extrême-droite “la meute”.

Pour le moment, le maire d’Anjou n’a fait que dénoncer des “propos malheureux” sans prendre de sanction vis-à-vis de sa collaboratrice. Celle-ci demeure dans son équipe.

Comment une élue peut-elle encore représenter ses citoyens et exercer sa fonction de représentation officielle du Québec après de telles propos ? En tant qu’organisme de défense des droits des femmes, la FFQ adresse tout d’abord tout son soutien auprès de la femme visée par les propos de cette élue. Nous appelons également le maire à prendre des sanctions vis-à-vis de sa collaboratrice.

Que faire ?

Vous souhaitez vous aussi agir, mais vous ne savez pas comment ?

Nous appelons toutes celles et ceux qui souhaitent que ces paroles de haine cessent à:

1/  Écrire à vos élu-e-s municipaux (retrouvez ici sur une carte intéractive du Québec, votre maire et son contact courriel ) (modèle de lettre n°1 ci-dessous) sans oublier d’adresser une copie à la FFQ mobilisation.ffq@gmail.com afin que nous pouvons suivre votre mobilisation

2/ Écrire à la commission municipale du Québec sur deontologie.municipale@cmq.gouv.qc.ca pour déposer une requête suite à ces propos  (modèle de lettre n°2 ci-dessous)

Modèle de lettre n°1 à envoyer à votre élu :

Cher élu-e,

Le week-end dernier, Lynne Shand, une élue municipale de la mairie d’Anjou a diffusé publiquement des propos haineux ouvertement racistes, islamophobes et complotistes sur son post Facebook :

« Hier j ai dû subir un examen ophtalmique d urgence, qui était l ophtalomologue? une femme voilée….grrrrrr…..si ce n était pas l urgence j aurais refusé de me faire traiter par elle… je rage car c est vraiment de l islamisation de notre pays, ont doit tout accepter, leur faire des accomodements raisonnables , enlever notre crucifix ( et je ne suis pas croyante) etc etc »

Les commentaires de la même élue sur sa propre publication sont odieux :

« je remets qu ils sont en train d islamiser le Québec et ce sera comme la France bientôt »

« ils veulent convertir la planète a l islam, par l immigration massive et par les naissances multiples.. as tu remarqué qu a chaque fois que tu vois une femme voilée, elle pousse un carosse avec un bébé ? »

« On parle d islamisation, d intégristes religieux, de contrôle planétaire par l immigration de masse et par l augmentation massive des naissances… »

Vous pouvez retrouver la source de ces retranscriptions dans cet article du Huffington Post Québec :

https://quebec.huffingtonpost.ca/2019/03/25/une-elue-de-montreal-flirte-avec-les-conspirationnistes-et-l-extreme-droite_a_23700067/?utm_hp_ref=qc-politique-municipale

Ces propos apparaissent d’autant plus ignobles qu’ils sont prononcés à moins de 2 semaines après un attentat qui a fait 50 morts en Nouvelle-Zélande dans une mosquée par un individu adhérant aux thèses du « grand remplacement ».

Ils appellent clairement à la discrimination des personnes en raison de leur confession religieuse.

Ces propos n’ont pas leur place au Québec. Cette élue ne peut pas continuer à exercer sa fonction de représentation de ses citoyens après de telles propos et doit être sanctionner. Nous ne pouvons pas accepter de laisser passer un tel déballement haineux de la part d’une représentante officielle des valeurs québécoises.

En tant que citoyen-n-e de votre circonscription, je vous demande de dénoncer publiquement ces propos. Ils sont inacceptables. Je vous enjoins également à déposer une plainte auprès de la commission municipale du Québec pour un manquement évident de l’éthique et la déontologie auquel nous nous attendons de la part d’un-e élu-e :

https://www.portailmunicipal.gouv.qc.ca/H32/

J’attends votre retour,

Merci,

Votre électeur, votre électrice, 

Modèle de lettre n°2 à envoyer à la commission municipale du Québec (deontologie.municipale@cmq.gouv.qc.ca)

Bonjour,

Je vous écris suite aux propos de Lynne Shand, conseillère municipale à la mairie d’Anjou :

« Hier j ai dû subir un examen ophtalmique d urgence, qui était l ophtalomologue? une femme voilée….grrrrrr…..si ce n était pas l urgence j aurais refusé de me faire traiter par elle… je rage car c est vraiment de l islamisation de notre pays, ont doit tout accepter, leur faire des accomodements raisonnables , enlever notre crucifix ( et je ne suis pas croyante) etc etc »

Les commentaires de la même élue sur sa propre publication sont odieux :

« je remets qu ils sont en train d islamiser le Québec et ce sera comme la France bientôt »

« ils veulent convertir la planète a l islam, par l immigration massive et par les naissances multiples.. as tu remarqué qu a chaque fois que tu vois une femme voilée, elle pousse un carosse avec un bébé ? »

« On parle d islamisation, d intégristes religieux, de contrôle planétaire par l immigration de masse et par l augmentation massive des naissances… »

Vous pouvez retrouver la source de ces retranscriptions dans cet article du Huffington Post Québec :

https://quebec.huffingtonpost.ca/2019/03/25/une-elue-de-montreal-flirte-avec-les-conspirationnistes-et-l-extreme-droite_a_23700067/?utm_hp_ref=qc-politique-municipale

Ces propos apparaissent d’autant plus ignobles qu’ils sont prononcés à moins de 2 semaines après un attentat qui a fait 50 morts en Nouvelle-Zélande dans une mosquée par un individu adhérant aux thèses du « grand remplacement ».

Ils appellent clairement à la discrimination des personnes en raison de leur confession religieuse.

De telles messages me semblent contrevenir de façon évidente à l’éthique et la déontologie auquel nous devons nous attendre de la part d’une représentante officielle du Québec.

J’espère que vous prendrez acte de la gravité de ces propos,

En vous remerciant,

Commentaires

Le commentaires sont fermés.