19 novembre 2018

La campagne des 12 jours d’action contre les violences envers les femmes

 

Cette année encore, la Fédération des femmes du Québec coordonne le Comité  des 12 jours d’action contre les violences envers les femmes. Ces 12 jours se tiendront du 25 novembre au 6 décembre 2018.

Le Comité 12 jours rassemble depuis 2008 plusieurs groupes de femmes qui luttent contre les violences ou en défense des droits des femmes de façon plus large, ayant chacun des expertises différentes et complémentaires en matière de lutte contre les violences faites aux femmes.

Depuis 10 ans, le Comité mène une campagne annuelle visant l’élimination de la violence systémique envers les femmes qui continue d’exister malgré les avancées des droits des femmes au Québec et au Canada.

Cette année, la campagne a comme but spécifique d’encourager la population et les responsables politiques à passer à l’action pour lutter contre les violences sexuelles et conjugales et contre les violences envers les femmes de manière plus systémique. En août 2018, le Plan d’action contre la violence conjugale a été dévoilé. En 2016, c’était la Stratégie gouvernementale pour prévenir et contrer les violences sexuelles. Il faut le dire: ces deux plans n’ont pas répondu aux attentes des membres du Comité. Il faut faire mieux, notamment pour mettre un terme aux violences vécues par les femmes habituellement reléguées aux marges.

C’est pourquoi nous invitons la population à se joindre à nous, des organismes communautaires qui œuvrent auprès des femmes, pour s’impliquer dans l’action contre les violences envers les femmes : vous pouvez rejoindre le mouvement et donner une aura nationale à ces 12 jours d’action !

Dans ce sens, nous vous proposons SIX manières de vous impliquer, afin que vos voix et expériences renforcent l’écho de ces 12 jours de mobilisation et de sensibilisation contre les violences faites aux femmes.

1 : Remplissez et partagez le calendrier collectif des 12 jours

 

Hébergé sur le site du CDEACF (Centre de documentation sur l’éducation des adultes et la condition féminine), ce calendrier permet à tous les organismes féministes de diffuser leurs événements organisés entre les 25 novembre et  6 décembre 2018, autour du thème des violences faites aux femmes.

À vos claviers ! http://cdeacf.ca/12jours/calendrier12jours

2 : Diffusez la campagne vidéo et ses appels à l’action !

Cette année, le comité des 12 jours d’action contre les violences envers les femmes lance une campagne vidéo de sensibilisation sur les violences systémiques touchant les femmes et plus particulièrement les femmes reléguées aux marges (femmes racisées, autochtones, queers, non-hétérosexuelles, trans, en situation de handicap, etc.).

La campagne sera composée de 7 vidéos, présentant chacune une violence ou une problématique que vivent les femmes et qui n’est pas souvent discutée. Par exemple, une vidéo expliquera la situation des femmes incarcérées, tandis qu’une autre parlera des violences auxquelles font face les femmes sourdes.

Chaque vidéo, composée d’un témoignage d’une femme qui a vécu une violence ou d’une organisatrice communautaire qui travaille pour mettre fin aux violences, se terminera avec un appel à l’action concret, à partager dans votre entourage.

3 : Assistez à notre événement micro ouvert pour les femmes racisées 

Cette soirée sera l’occasion d’exorciser des peines, des peurs et de faire acte de résistance.

L’événement aura lieu le vendredi 7 décembre de 17h30 à 20h30 à la maison du développement durable. (50 rue Sainte-Catherine Ouest, Montréal, H2X 3V4).

Retrouvez toutes les informations sur l’événement facebook : http://bit.ly/2S5BFbt

Nous vous invitons à vous joindre à nous pour vivre des moments forts et libérateurs !

4 : Diffusez la conférence de presse de lancement des 12 jours d’actions contre les violences faites aux femmes

Le comité des 12 jours organise une conférence de presse de lancement des 12 jours d’actions contre les violences faites aux femmes.

Nous vous indiquerons très prochainement ici la date et le lieu de notre conférence de presse. 

Restez connecté-e-s !

 5 : Envoyez la lettre ouverte à vos élu.es !

Nous préparons une lettre collective, signée de l’ensemble des membres du Comité 12 jours, et que nous ferons circuler dans les médias.

Dès qu’elle sera prête, nous mettrons notre lettre ouverte en ligne ici que vous pourrez envoyer à vos élu.es grâce à de simples clics. 

Le plus de voix nous sommes à dénoncer les violences faites aux femmes, le plus nous serons entendu-e-s!

6 : Participez à la Journée de commémoration du 6 décembre

La rencontre sera au Square Cabot de midi à 13h. L’adresse civique la plus proche est le 1235 Rue Lambert Closse, Montréal, QC H3H 1Z4.

Le 6 décembre est la Journée de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes. Elle commémore les 14 jeunes femmes assassinées en 1989 à l’École Polytechnique de Montréal parce qu’elles étaient des femmes. Cette journée est également dédiée à la mémoire de toutes les femmes qui ont été victimes de violences sexistes. Ces violences prennent différentes formes car elles s’articulent avec d’autres systèmes d’oppression, comme le colonialisme, le capacitisme, le racisme, l’homophobie et la transphobie.

Le Comité des #12joursdaction contre la violence envers les femmes vous invite donc à la Commémoration du 6 décembre, qui aura lieu sur l’heure du midi pour favoriser la participation citoyenne. Plusieurs militantes prendront la parole lors de cette cérémonie. Leurs noms seront bientôt annoncés.

Parce qu’il est encore important de s’engager pour que cessent toutes les formes violence envers les femmes, nous vous attendons en grand nombre! Nous vous invitons à partager cette invitation dans vos réseaux. Faisons entendre nos voix!

Les membres du comité des 12 jours :

Le Comité des 12 jours d’action contre les violences envers les femmes est composé cette année d’Action des femmes handicapées (Montréal), du Centre de documentation sur l’éducation des adultes et la condition féminine, du Conseil Québécois LGBT, de DAWN /Réseau d’action des femmes handicapées du Canada, de la Fédération des femmes du Québec, de la Fédération des maisons d’hébergement pour femmes, de la Fondation Paroles de femmes, de La Voix des femmes, de la Maison des femmes Sourdes, du Native Women’s Shelter of Montreal et du RQCALACS.

Commentaires

Le commentaires sont fermés.