4 décembre 2017
Communiqué de presse

COMMUNIQUÉ DE PRESSE – COMMÉMORATION DU 6 DÉCEMBRE (BILINGUAL/BILINGUE)

 

L'image est d'un labyrinthe blanc dans une forme ovale. Dans le labyrinthe, on distingue une zone intitulée « Économie » avec un symbole de « dollar », une zone intitulée « Santé » avec un symbole de pharmacie, une zone intitulée « Justice » avec une balance de justice comme symbole. Trois loupes de couleurs claires (jaune, rose et bleu) sont posées sur le labyrinthe. Il y a du texte dessous celui-ci qui lit

Commémoration du 6 décembre

Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes

MONTRÉAL, le 4 décembre 2017 – Le Comité des 12 jours d’action contre les violences envers les femmes invite les médias à la Commémoration du 6 décembre, de 12h à 12h45, à la Place du 6-décembre-1989 (métro Côte-des-Neiges). Ce rassemblement souligne l’anniversaire du meurtre de 14 jeunes femmes en 1989 à l’École Polytechnique de Montréal et la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes au Canada.

Cette Commémoration prend place dans un contexte particulier: après les témoignages des femmes autochtones à la Commission d’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées, la campagne de dénonciation des agressions sexuelles #moiaussi, les taux élevés de féminicides et de violences conjugales et toutes les violences à l’égard des femmes trans. Force est de constater l’ampleur du travail qui reste à faire pour l’élimination de toutes les formes de violences et d’oppressions envers les femmes et plus particulièrement envers les plus vulnérables d’entre elles qui se trouvent à la croisée de plusieurs oppressions telles que le sexisme, le racisme, le capacitisme, le colonialisme, la transphobie ou l’hétérosexisme.

Cette journée est un devoir de mémoire mais aussi un appel à l’action. Par ailleurs plusieurs militantes prendront la parole lors de cette cérémonie dont Viviane Michel, présidente de Femmes autochtones du Québec, Gabrielle Bouchard, présidente de la Fédération des femmes du Québec, ainsi que quatre membres du comité 12 jours d’action: Marie-Pier Boisvert, Marlihan Lopez, Hanane Khales et Safa Chebbi.

Enfin, une rose blanche sera déposée sur chacune des stèles commémoratives.

-30-

Contact média :

Amel Zaazaa
amelia.zaazaa@gmail.com
(514) 261-5334
 

Qui est le Comité des 12 jours d’action ?

Le Comité des 12 jours d’action contre les violences envers les femmes est composé cette année de la Fédération des femmes du Québec, d’Action des femmes handicapées (Montréal), du Centre de documentation sur l’éducation des adultes et la condition féminine, du Conseil Québécois LGBT, de DAWN /Réseau d’action des femmes handicapées du Canada, de Femmes Autochtones du Québec, de la Fédération des maisons d’hébergement pour femmes, de la Fondation Filles d’action, de la Fondation Paroles de femmes, de La Voix des femmes, de la Maison d’Haïti, du Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale, du RQCALACS et du Y des femmes de Montréal. La Campagne du Comité des 12 jours d’action contre les violences envers les femmes est réalisée grâce au soutien du Secrétariat à la Condition féminine.

—————————
L'image est d'un labyrinthe blanc dans une forme ovale. Dans le labyrinthe, on distingue une zone intitulée « Économie » avec un symbole de « dollar », une zone intitulée « Santé » avec un symbole de pharmacie, une zone intitulée « Justice » avec une balance de justice comme symbole. Trois loupes de couleurs claires (jaune, rose et bleu) sont posées sur le labyrinthe. Il y a du texte dessous celui-ci qui lit

6th of December Commemoration

International Day for the Elimination of Violence Against Women

MONTREAL, December 4th, 2017 – The 12 Days of Activism Against Gender-Based Violence Committee invites the media to the 6th of December Commemoration, from 12PM to 12:45PM, at the Place du 6-décembre-1989 (near the Côte-des-Neiges metro station). This gathering marks the anniversary of the École Polytechnique massacre in 1989, during which 14 young women were killed, and will take place on the International Day for the Elimination of Violence Against Women.

Many recent events have led to this year’s commemoration gaining a particular importance; the testimonies given by Indigenous women during the National Inquiry into Missing and Murdered Indigenous Women and Girls, the #metoo campaign denouncing sexual assault, the high rate of domestic violence and femicides, and the high rates of violence and murder that many trans women face have all made headlines. These recent events highlight that it is just as important as ever to recognize and challenge all forms of oppression and violence against women. It is especially important to do so when there is violence and oppression towards the most vulnerable of women whom find themselves at the intersection of multiple oppressions such as sexism, racism, ableism, colonialism, transphobia, and homophobia.

The 6th of December is day of remembrance that must be honored, but it is also a call to action. In this spirit, many activists will speak to the crowd during the ceremony, including Viviane Michel, president of Native Women Québec, Gabrielle Bouchard, president of the Fédération des femmes du Québec, as well as four members of the 12 Days Against Gender-Based Violence Committee: Marie-Pier Boisvert, Marlihan Lopez, Hanane Khales et Safa Chebbi.

At the end of the commemoration, a white rose will be placed on each memorial stone.

-30-

Media contact:

Amel Zaazaa
amelia.zaazaa@gmail.com
(514) 261-5334
 

Who is the 12 Days of Activism Committee?

This year the 12 Days of Activism Against Gender-Based Violence Planning Committee is composed of the following organisations: Fédération des femmes du Québec, Action des femmes handicapées (Montréal), Centre de documentation sur l’éducation des adultes et la condition féminine, Conseil Québécois LGBT, DAWN /Réseau d’action des femmes handicapées du Canada, Femmes Autochtones du Québec, Fédération des maisons d’hébergement pour femmes, Fondation Filles d’action, Fondation Paroles de femmes, La Voix des femmes, Maison d’Haïti, Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale, RQCALACS and Y des femmes de Montréal. The campaign is brought to you thanks to a financial contribution from the Secrétariat à la Condition feminine.

Commentaires

Le commentaires sont fermés.