30 octobre 2017

La campagne des 12 jours d’action contre les violences envers les femmes

 

Cette année encore, la Fédération des femmes du Québec coordonne le Comité  des 12 jours d’action contre les violences envers les femmes qui se tiendront du 25 novembre au 6 décembre 2017.

C'est une version simplifiée de l'image à la une de l'article. La description qui suit est pour l'image à la droite, plus complète, mais elle s'applique aussi pour celle au centre de l'article. Au milieu de l’image, sur fond noir, il y a un labyrinthe blanc dans une forme ovale. Dans le labyrinthe, on distingue une zone intitulée « Économie » avec un symbole de « dollar », une zone intitulée « Santé » avec un symbole de pharmacie, une zone intitulée « Justice » avec une balance de justice comme symbole. Trois loupes de couleurs claires (jaune, rose et bleu) sont posées sur le labyrinthe.<br /> Tout autour du labyrinthe, des phrases sont écrites en blanc sur fond noir. L’écriture est de forme circulaire pour entourer le labyrinthe. Ces phrases sont autant d’exemples de violences systémiques vécues par les femmes. La liste des phrases est ci-dessous.<br /> En bas de l’image, une question est posée : « Parlons de #violencesystémique ! ». Et dessous : « Comité 12 jours d’actions contre les violences envers les femmes ».</p> <p>Voici la liste des phrases faisant le tour du labyrinthe, en haut :<br /> “Toute l’information est en ligne.”<br /> « T’es quoi toi ? il ou elle? »<br /> “Nous aimerions bien vous accueillir, mais notre maison n’a pas de rampe ni d’ascenseurs”.<br /> “Vos heures de soins à domicile seront réduites maintenant que vous êtes en couple”.<br /> « Mais pourquoi t’étais habillée comme ça? »<br /> « Un viol? Ben voyons, vous êtes mariés! »<br /> « Dans ta culture, vous frappez les enfants, c’est ça ? »<br /> « Désolée, ça me prend une pièce d’identité »<br /> « Elle veut juste de l’attention »</p> <p>Voici la liste des phrases faisant le tour du labyrinthe, en bas :<br /> “On n’a pas d’interprètes de langues signées.”<br /> “Avec vos prestations d’aide sociale, arrangez-vous pour vous nourrir et vous loger.”<br /> « Je ne comprends pas ce que tu dis, parles français »<br /> « T’es-tu sûre que t’es une femme? »<br /> « T’as même pas l’air malade »<br /> « Penses-tu vraiment être capable de t’occuper de tes enfants ? »<br /> « Elle avait juste à partir avant de se faire tuer! »<br /> « Toi? Toi, vraiment, tu t’es fait tapotée ? »<br /> « Bon, une femme autochtone … as-tu bu? »<br /> « Occupes toi pas d’elle, elle est folle »<br /> “Ici, il n’y a pas d’équipements médicaux adaptés.”<br />

Le Comité 12 jours rassemble depuis 2008 plusieurs groupes de femmes qui luttent contre les violences ou en défense des droits des femmes de façon plus large, ayant chacun des expertises différentes et complémentaires en matière de lutte contre les violences faites aux femmes. Depuis 8 ans, le Comité mène une campagne annuelle visant l’élimination de la violence systémique envers les femmes qui continue d’exister malgré les avancées des droits des femmes au Québec et au Canada.

Cette année, la campagne a comme but spécifique d’expliciter ce que sont les violences systémiques, en mettant l’accent sur les expériences vécues par les femmes habituellement reléguées aux marges (femmes racisées, Autochtones, queers, non-hétérosexuelles, trans, en situation de handicap, etc.). De plus, la campagne vise aussi à faire connaître et reconnaitre l’action et les expertises développés par les organismes travaillant à l’autonomisation des femmes.

 

C’est pourquoi nous faisons appel à vous : vous pouvez rejoindre le mouvement et donner une aura nationale à ces 12 jours d’action!

Dans ce sens, nous vous proposons CINQ actions auxquelles nous vous invitons vivement à prendre part afin que vos voix et expériences renforcent l’écho de ces 12 jours de mobilisation et de sensibilisation contre les violences faites aux femmes.

Action 1 : Calendrier collectif

Une image de calendrier avec le nombre 12 sur un arrière plan jaune. Le texte sur l'image dit: Le calendrier des événements des 12 jours d'action est maintenant en ligne!

Hébergé sur le site du CDEACF (Centre de documentation sur l’éducation des adultes et la condition féminine), ce calendrier permet à tous les organismes féministes de diffuser leurs événements organisés entre les 25 novembre et  6 décembre 2017, autour du thème des violences faites aux femmes.

À vos claviers ! http://cdeacf.ca/12jours/calendrier12jours 

Action 2 : Témoignons contre la #violencesystémique

Il y a une image qui montre du texte sur un fond bleu. Le texte dit: Appel à témoignages #violencessystémiques. Partagez votre histoire avec nous en cliquant sur le lien ci-dessous.

http://bit.ly/2xV5kOd

Nous invitons les femmes à partager elles-mêmes leurs expériences face aux violences systémiques via le #violencesystémique. Le but est de mettre en lumière l’urgence d’en finir avec les violences faites aux femmes dans toute leur complexité, car elles ne touchent pas un seul profil, mais bien une multiplicité de femmes aux vécus différents. Dans ce sens, le partage d’expériences individuelles est aussi une manière de contribuer à cette campagne d’action, car comment lutter contre les violences faites aux femmes sans donner une plateforme aux voix des premières concernées ?

Il y a plusieurs manières de prendre part à cette action :

  • invitez vos contacts et les femmes de votre entourage qui le souhaitent à partager leurs récits dès le 24 novembre en utilisant le #violencesystémique
  • proposez à celles qui souhaitent garder l’anonymat de remplir le formulaire http://bit.ly/2xV5kOd dès aujourd’hui !

Lancement de la campagne #violencesystémique dès le 24 novembre !

Exemple 1 : 

L'image est une capture d'écran d'un tweet de la FFQ. Le tweet dit: La #violencesystémique c'est quand la police refuse ma plainte pour violences conjugales car je suis en couple avec une femme #12joursdaction

Exemple 2 :

L'image est une capture d'écran d'un tweet de la FFQ. Le tweet dit: La #violencesystémique c'est quand on m'accuse de l'avoir cherché car je portais une robe courte. #12joursdaction.

Action 3 : Rendons visibles le travail et l’expertise de nos organismes contre les violences faites aux femmes

Pendant les #12joursdaction, partagez et mettez en lumière les ressources et les actions de nos organismes. Ce sera l’occasion de montrer comment nous œuvrons au quotidien contre les violences systémiques (sexisme, capacitisme, colonialisme, racisme, transphobie, hétérosexisme, etc.).

Préparez vos tweets dès à présent !

Action 4 : Venez à notre événement Micro ouvert contre TOUTES les violences faites aux femmes

L'image

Cliquez « intéressé(e) » ou « j’y vais » sur notre événement Facebook!

Cette soirée aura lieu le jeudi 30 novembre au Théâtre Aux Écuries et elle sera l’occasion d’exorciser des peines, des peurs et de faire acte de résistance.

Nous vous invitons à vous joindre à nous pour vivre des moments forts et libérateurs.

OUI la #violencesystémique existe !

Vous écrivez de la poésie, du slam, du rap? Vous avez des dons musicaux? Vous créez des performances en LSQ ou ASL? Vous avez une envie urgente de vous exprimer? Faites-nous parvenir, au plus tard le 24 novembre, votre nom ou pseudo ainsi que quelques mots qui décrivent votre performance au courriel suivant : fondation.parolesdefemmes@gmail.com

Action 5 : Signez la lettre ouverte en tant qu’organisme!

Nous lançons un appel à tous les organismes qui veulent dénoncer la #violencesystémique et participer aux #12joursdaction pour vous demander de signer notre lettre collective! 

Le plus de voix nous sommes à dénoncer la #violencesystémique, le plus nous serons entendu-e-s!

Signez la lettre en cliquant ICI.

 

Contact:

Joignez-vous à nous afin d’en finir avec les violences faites aux femmes!
 
Pour toute question, n’hésitez pas à contacter Caroline Jacquet à cjacquet@ffq.qc.ca. Le Comité des 12 jours d’action contre les violences envers les femmes est composé cette année de la Fédération des femmes du Québec, d’Action des femmes handicapées (Montréal), du Centre de documentation sur l’éducation des adultes et la condition féminine, du Conseil Québécois LGBT, de DAWN /Réseau d’action des femmes handicapées du Canada, de Femmes Autochtones du Québec, de la Fédération des maisons d’hébergement pour femmes, de la Fondation Filles d’action, de la Fondation Paroles de femmes, de la Voix des femmes, de la Maison d’Haïti, du Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale, du Regroupement québécois des Centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel et du Y des femmes de Montréal.

Commentaires

Le commentaires sont fermés.