16 novembre 2016

Commémoration du 6 décembre

 

Le 6 décembre est la Journée de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes. Elle commémore les 14 jeunes femmes assassinées en 1989 à l’École Polytechnique de Montréal parce qu’elles étaient des femmes. Cette journée est également dédiée à la mémoire de toutes les femmes qui ont été victimes de violences sexistes. Ces violences prennent différentes formes car elles s’articulent avec d’autres systèmes d’oppression, comme le colonialisme, le capacitisme, le racisme, l’homophobie ou encore la transphobie.

Cette année, le Comité des 12 jours d’action contre les violences faites aux femmes vous invite à la Commémoration qui se tiendra à 12h00 (midi) au Parc situé au 2915 Ontario Est (au coin de la rue Florian). Mélanie Sarazin (FFQ) prendra la parole pour commémorer les victimes de Polytechnique et toutes les femmes victimes de violences. Des chants autochtones (Odaya), des slams (Queen Ka), de la poésie et une chorale accompagneront la Commémoration.

Le 6 décembre est aussi une journée d’action contre les violences. En effet, la lutte pour l’égalité, la justice et le droit à vivre dans un monde sans violence est loin d’être acquis pour les femmes. C’est pourquoi, après ce premier temps de recueillement, nous traverserons la rue afin de dévoiler une murale contre les violences faites aux femmes. Hébergée par Réseau Habitation Femmes (2960 Ontario est), elle permettra d’exposer dans l’espace public les résistances des femmes aux violences. Béatrice Chateauvert-Gagnon animera alors un court atelier d’autodéfense.

Parce qu’il encore important de s’engager pour que cesse toutes les formes violence envers les femmes, nous vous attendons en grand nombre! Nous vous invitons à partager cette invitation dans vos réseaux. Faisons entendre nos voix!

Un point de presse aura lieu à 11h30. Evénement Facebook ici.

Le Comité des 12 jours contre les violences envers les femmes est composé cette année de la Fédération des femmes du Québec, de la Fédération des maisons d’hébergement pour femmes, de Femmes Autochtones du Québec, du Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale, du Regroupement québécois des Centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel, de SOS violence conjugale et du Y des femmes de Montréal. Le Réseau Habitation Femmes donne accès aux femmes à un logement décent, abordable et sécuritaire, dans une perspective féministe d’empowerment.

Cet événement est rendu possible grâce au soutien financier du Secrétariat à la Condition féminine

Commentaires

Le commentaires sont fermés.