9 octobre 2016

Mode de scrutin fédéral #erre

 

Devant l’importance des travaux du Comité spécial sur la réforme électorale, le 15 septembre dernier, la FFQ et Mercédez Roberge ont rassemblé une vingtaine de personnalités dans une rencontre de travail intitulée « Mode de scrutin et mécanismes pour diversifier la composition du Parlement du Canada ».

Les instigatrices de cette rencontre ont déposé hier au Comité spécial sur la réforme électorale #erre un document résumant cette rencontre. Celui-ci met en lumière l’importance de viser autant la diversification de la composition du Parlement que la diversification des options politiques – ce qui a peu été présenté durant les travaux du Comité. Ayant appliqué, à la réforme électorale, l’analyse différenciée selon les sexes et l’analyse antiraciste elles suggèrent plusieurs mécanismes institutionnels pour accroître l’élection de femmes et de personnes racisées, à l’intérieur d’un mode de scrutin proportionnel mixte compensatoire.

Résumé de la rencontre : http://bit.ly/scrutin-federal-diversification-du-parlement-Resume-rencontre-15-09-2016
Données utilisées : http://bit.ly/Donnees_MercedezRoberge_ReformeFederale

Animatrice de la rencontre de travail : Ariane Émond
Personnes présentes :
- Janie Beaupré Quenneville, Conseillère au dossier des femmes et à la conciliation travail-famille, Syndicat des professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec
- Vanessa Bevilacqua, Conseillère syndicale, secteur Sociopolitique, Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec
- Willy Blomme, Directrice pour le Québec, Institut Broadbent
- Line Bonneau, Administratrice,, Mouvement démocratie nouvelle
- Luc Bordeleau, Trésorier,, Mouvement démocratie nouvelle
- Marie-Andrée Gauthier, Coordonnatrice, Réseau des Tables régionales de groupes de femmes du Québec
- Lorraine Guay, Citoyenne, Ex-membre du Collectif Féminisme et Démocratie
- Élaine Hémond, Consultante genre et gouvernance., Fondatrice du Groupe Femmes, Politique et Démocratie, Officière de l’Ordre du Québec
- Jean Claude Aimé Kumuyange, Assistant de recherche, Observatoire québécois de la démocratie (UQAM )
- Esther Lapointe, Directrice générale, Groupe Femmes, Politique et Démocratie
- Émilie Nicolas, Présidente Québec inclusif et membre du conseil d’administration de la Fédération des femmes du Québec
- Blanche Paradis, Citoyenne, Ex-membre du Collectif Féminisme et Démocratie
- Will Prosper, Porte-Parole, Montréal-Nord Républik
- Marie-Ève Rancourt, Conseillère à la vie politique, Fédération autonome de l’enseignement
- Marie-Claude Raynault, Secrétaire au comité exécutif national, Alliance professionnelle et technique de la santé
- Florence Thomas, Conseillère syndicale, condition féminine, Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec
Personnes-ressources :
- Henry Milner, chercheur associé à la Chaire de recherche du Canada en études électorales, département de science politique de l’Université de Montréal.
- Mercédez Roberge, militante pour la réforme du mode de scrutin et la diversification de la classe politique, membre du conseil d’administration de la Fédération des femmes du Québec.

Commentaires

Le commentaires sont fermés.