20 juin 2016

Revenu social universel garanti : une réflexion à poursuivre

 

Les membres réunies en AGA ont pris la décision de mettre en dépôt la proposition du CA de la FFQ sur le revenu social universel garanti. Cette mise en dépôt n’est toutefois pas une absence d’intérêt pour les enjeux suscités par le RSUG, mais reflète la volonté des membres d’approfondir leurs connaissances avant de prendre position.

Avec l’objectif de traiter du RSUG lors de l’AGA 2017, les membres ont adopté une position engageant les membres à réfléchir au RSUG en prenant en compte les aspects critiques de ce modèle ainsi que les autres possibilités.

Les membres ont dans le même esprit voté pour l’organisation d’une journée de réflexion de manière à prendre une position éclairée. Cette journée de réflexion s’articulera autour des objectifs suivants :

    • Garantir une vie digne et l’exercice des droits humains;
    • Reconnaître les contributions sociales de toutes les personnes, quelle que soit leur forme;
    • Lutter contre la pauvreté et pour une répartition plus juste des richesses;
    • Permettre aux femmes de préserver leur autonomie et de faire les choix qui leur importent dans leur vie, notamment de sortir d’une situation de violence conjugale, d’itinérance ou d’un travail non désiré.

Les membres ont aussi voulu prendre en compte le contexte politique. En effet, le ministre François Blais a manifesté son intention de créer un revenu minimum garanti (RMG); il ne serait donc pas étonnant qu’un projet en ce sens soit déposé au cours de l’année à l’Assemblée nationale.

Les membres ont indiqué quelles étaient les conditions minimums auxquelles un tel projet devrait répondre.

La FFQ s’opposera donc à toute proposition gouvernementale de mettre sur pied un revenu minimum garanti qui ne répondrait pas notamment aux conditions suivantes :

  • Assurer la couverture des besoins selon le montant déterminé par la Mesure du panier de consommation (MPC);
  • Des services publics universels et gratuits;
  • Un salaire minimum et des normes du travail viables;
  • Éviter le piège de la valorisation de la place traditionnelle des femmes et l’invisibilisation de leur travail de soins.

Publication

Texte paru dans le FFQ en bref de mars 2016Un revenu social universel garanti – un revenu pour tout le monde

Commentaires

Le commentaires sont fermés.