20 juin 2016

En faveur d’une nouvelle législation du droit de la famille

 

L’affaire Éric c. Lola, il y a déjà plusieurs années, a révélé les zones d’ombre de la législation du droit familial au Québec et la nécessité de revoir cette loi afin qu’elles prennent en compte les réalités familiales actuelles, le bien-être des enfants et l’égalité entre les femmes et les hommes et les femmes elles-mêmes.

La FFQ militera donc pour une nouvelle législation du droit de la famille qui s’assure :

  • De la prise en compte de la diversité de la composition des  familles ;
  • D’éviter que les femmes et les enfants portent le fardeau de l’appauvrissement inhérent à une séparation ;
  • De permettre aux femmes de quitter une situation de violence de façon sécuritaire ;
  • D’un traitement égal des femmes, peu importe leur statut et leurs identités ;
  • D’une cohérence entre le droit fiscal et le droit civil pour assurer l’équité.

La FFQ revendiquera également la tenue d’un débat public large sur la réforme du droit familial.

Elle exigera également que le gouvernement produise une analyse différenciée selon les sexes (ADS) de toute nouvelle législation sur le droit de la famille.

Publication

Lire la réaction conjointe de la FFQ avec la FAFMRQRéforme du droit familial : le Québec doit sortir de son immobilisme !

Texte paru dans le FFQ en bref de mars 2016Le droit familial : un enjeu d’égalité!

Commentaires

Le commentaires sont fermés.