29 juin 2016

Forum social mondial : découvrez nos ateliers !

 

Pour en savoir plus sur le Forum social mondial
Pour vous inscrire
Envie d’en savoir plus sur notre implication au Forum social mondial, lisez Forum social mondial 2016 à Montréal en août 2016

Atelier – Marche mondiale des femmes
Libérons nos corps, notre Terre et nos territoires!

Entre le 8 mars et le 17 octobre 2015, sous le thème Libérons nos corps, notre Terre et nos territoires, des militantes de la Marche mondiale des femmes (MMF) se sont faites entendre dans plus de 30 pays et dans 5 régions du monde lors de la 4e action internationale de la MMF. Elles ont contribué aux débats sur la crise climatique, l’exploitation du travail des femmes, les violences et le contrôle du corps des femmes, l’exploitation de la Terre et des ressources naturelles, l’accroissement de la militarisation et la criminalisation des luttes sociales. Elles se sont levées pour résister aux différentes formes d’oppression patriarcales, capitalistes et colonialistes à travers des actions publiques, des marches, des débats, des espaces de formations politiques. Ces actions visaient à réaffirmer que le corps des femmes, la Terre et les territoires ne constituent pas seulement des lieux d’exploitation, mais aussi des espaces de résistance et de transformation pour développer des alternatives féministes et construire un monde aux valeurs de la MMF : l’égalité, la justice, la paix, la solidarité et la liberté pour toutes.

Cet atelier permettra à toutes les militantes de la MMF qui seront présentes de partager leurs expériences de luttes, les enjeux auxquelles elles font face comme féministes dans leurs pays et les stratégies d’action qu’elles mettent en place. Elles aborderont, entre autres, la démarche d’éducation politique et populaire qu’elles ont développé dans le cadre des actions de 2015, la place et la vision portées par les femmes autochtones dans différentes coordinations de la MMF et les alliances crées avec d’autres mouvements sociaux.

Événement Facebook

HORAIRE :10 AOÛT, 9H-11H30
Cégep du Vieux-Montréal (salle à la droite de la cafétéria, 2e étage)
255, Rue Ontario Est
La Casa Feminista du FSM 2016

Intervenantes

  • Militante de la MMF États-Unis
  • Militante de la MMF Brésil
  • Itzel Gonzalez du Mexique
  • Viviane Michel, Femmes autochtones au Québec
  • Mélanie Sarazin, Fédération des femmes du Québec

 

Atelier – Luttes pour la défense des territoires
Résisitances et solidairtés féministes face à l’extractivisme

Partout dans les Amériques et ailleurs dans le monde, les femmes sont au cœur des luttes pour la défense de la vie et des territoires. Ces luttes sont marquées par la répression et la criminalisation des femmes autochtones qui se lèvent pour défendre leurs territoires. Le récent assassinat au Honduras de Berta Cáceres, militante féministe et écologiste du peuple lenca, rappelle les menaces auxquelles font face les femmes, notamment les femmes autochtones, qui dénoncent les impacts des mégaprojets extractifs. Ceux-ci ont, entre autres, des impacts spécifiques liés au genre, dont l’augmentation de la précarité socioéconomique des femmes et l’exacerbation des situations de violence, aggravées chez les femmes autochtones et femmes racisées par les inégalités structurelles déjà existantes.

Cet atelier donnera la parole à des militantes, autochtones et allochtones, venant entre autres d’Amérique latine, et des militantes vivant au Québec, qui se lèvent pour défendre leurs territoires contre des projets extractifs. Il mettra de l’avant les luttes portées par les femmes d’ici et d’ailleurs, pour défendre leurs territoires et communautés dans des contextes marqués par la colonisation, l’exploitation des ressources naturelles, la répression politique et la militarisation. Il permettra également de construire des solidarités entre femmes et féministes en résistance, contre le pouvoir des transnationales, la complicité voire la répression des États pour soutenir des systèmes capitalistes, colonialistes et patriarcaux.
EnglishEspañol

Cet atelier s’inscrit dans la continuité des actions de la Marche mondiale des femmes  2015 et de la tournée Des-Terres-Minées .

Événement Facebook

HORAIRE :10 AOÛT, 9H-11H30
Cégep du Vieux-Montréal (Local 982)
255, Rue Ontario E

Intervenantes

  • Berta Zuniga Caceres, militante du Honduras (COPINH)
  • Maxima Acuna, militante du Pérou
  • Militante des Philippines (nom à confirmer)
  • Diana Potes Colombie (nom à confirmer)
  • Militantes Innues de Uashat-Maliotenam (noms à confirmer)
  • Militantes de l’Abitibi ou de la Gaspésie (noms à confirmer)

Groupes organisateurs : Collectif des Femmes de diverses origines (FDO) -  Comité pour les droits humains en Amérique latine (CDHAL) – Fédération des femmes du Québec (FFQ) – Femmes Autochtones au Québec (FAQ) – Projet Accompagnement Solidarité Colombie (PASC)

Atelier femmes aînées
Vieilles, au-delà des préjugés

Un atelier de sensibilisation réalisé par le Comité des femmes aînées de la Fédération des femmes du Québec (FFQ).

Le défi d’avancer en âge, dans une société qui valorise performance, jeunesse et beauté, exige la remise en question des préjugés et des images stéréotypées, afin de devenir des « âgées agissantes » qui peuvent influencer leur propre vie jusqu’àla fin. Le terme « vieille » dérange beaucoup. Il nous apparaît figé dans le temps et synonyme de pertes, de dégradation, de repliement sur soi, de mise au rancart de la société. Nous avons intériorisé les préjugés et stéréotypes liés à « la femme vieillissante ». Nous reproduisons en quelque sorte l’âgisme ambiant dont, en vieillissant, nous sommes pourtant victimes.

Le présent outil veut permettre à toutes de prendre conscience de divers préjugés reliés à la situation des aînées, qui nous influencent et empêchent les aînées d’être vues et reconnues comme des citoyennes à part entière.

HORAIRE : 10 AOÛT, 13H-15H30
Cégep du Vieux Montréal (Local 4.82)
255, Rue Ontario E

Intervenantes

  • Carole Lejeune
  • Marie Barrette

Langue : Français

 

Commentaires

2 commentaires sur “Forum social mondial : découvrez nos ateliers !”

  • Rose Burelle dit :

    Je vous remercie d’organiser cet atelier relatif aux femmes âgées. Malheureusement, je ne pourrai prendre part aux discussions pour des raisons associées au fait que, en tant que conjointe d’un homme malade, je suis devenue «aidante naturelle» sans autre préparation que ma seule bonne volonté. Le CLSC local offre plusieurs services qui allègent la tâche des aidantes naturelles, mais je crois qu’au delà des tâches matérielles, il y a un besoin de soutien moral et psychologique. On n’en parle pas assez, à mon avis.
    Rose.

  • Denise Lemieux dit :

    Je suis membre individuel de la FFQ et je veux à tout prix participer à l’atelier sur Les femmes aînées du mercredi, 10 août. Dois-je m’inscrire à cet atelier ou dois-je me présenter tout simplement au local indiqué. Première arrivée, première servie ? Merci pour la réponse à venir, Denise