18 mai 2016

Forum social mondial 2016 à Montréal en août 2016

 

Du 9 au 14 août 2016, le Forum social mondial (FSM) se tiendra à Montréal. Le FSM vise à rassembler entre 50 000 et 80 000 personnes pour partager les luttes menées dans différentes régions du monde par les mouvements sociaux et militant.e.s en faveur de l’égalité, la dignité pour toutes et tous, la justice sociale et environnementale et le droit à l’autodétermination des peuples.

Ce rassemblement de la société civile vise à renforcer les mouvements sociaux qui luttent contre le capitalisme, le racisme, le colonialisme et l’impérialisme, à travers des espaces d’échanges et de débats qui prendront des formes diverses, afin de partager nos réalités et visions du monde, nos stratégies de résistances et alternatives. Le FSM est tout à la fois un moment de formation politique, d’éducation populaire, de débat, de renforcement des solidarités entre les mouvements sociaux, un lieu d’expérimentation sociale et militante, de mobilisation et d’actions.

S’inscrivant dans la continuité des Forums sociaux mondiaux nés à Porto Alegre au Brésil en 2001, le FSM 2016 de Montréal est un processus collectif et décentralisé basé sur les valeurs suivantes : l’inclusion et l’ouverture, la transparence, l’horizontalité, l’autogestion et l’indépendance. Il prendra la forme d’une multitude d’activités autogérées, proposées par les militant.e.s, collectifs et groupes participants.

 

Pour plus d’information sur la programmation et les activités prévues au FSM
Pour vous inscrire au FSM
Pour proposer une activité au FSM

 

Pourquoi est-ce important d’y participer comme FFQ ?

La FFQ soutient cette initiative et participera à ce grand moment de mobilisation sociale au mois d’août prochain.

Le FSM sera l’occasion de rencontrer une diversité de féministes et de développer des liens entre des militantes d’horizons divers : femmes autochtones, militantes antiracistes, anticapitalistes, écologistes, étudiantes, artistes, militantes ancrées dans les mouvements syndicaux, dans les mouvements LBGTQI* ou encore celles qui se mobilisent pour la défense des droits humains et la solidarité internationale. C’est l’occasion d’échanger avec des militantes qui s’impliquent non seulement au sein des mouvements féministes mais aussi dans d’autres mouvements sociaux. Pour les femmes du Québec, le FSM représente un espace privilégié pour écouter les perspectives de militantes venant de partout dans le monde, afin de mieux comprendre les réalités et enjeux auxquelles elles font face et d’apprendre de leurs expériences et stratégies de résistances.

En ce sens, le FSM représente un espace important pour renforcer nos solidarités au sein du mouvement de la Marche mondiale des femmes (MMF). Des militantes de la MMF des États-Unis seront à Montréal à cette occasion et nous attendons des nouvelles quant à la participation d’autres militantes de la MMF venant d’autres coordinations nationales et régions du monde. Le mouvement de la MMF a toujours participé activement aux processus des FSM et des représentantes de la MMF ont d’ailleurs participé pendant plusieurs années au Comité international des FSM.

Enfin, le FSM est également un espace pertinent pour renforcer des alliances entre les mouvements féministes et les autres mouvements sociaux. Les groupes alliés tels que le Collectif Échec à la guerre, la Coalition Main rouge, le Comité pour les droits humains en Amérique latine, et bien d’autres seront mobilisés à cette occasion et le FSM sera une occasion de visibiliser les perspectives féministes dans les luttes contre l’austérité, pour la défense de la Terre et des territoires, pour l’autodétermination des peuples ou encore contre la guerre et la militarisation.

La FFQ souhaite mobiliser largement le mouvement des femmes au Québec afin que les enjeux féministes soient présents lors du FSM et afin de renforcer nos liens avec les autres mouvements sociaux. Cette initiative est une occasion importante d’écouter les perspectives et d’apprendre des luttes menées par des féministes d’ici et d’ailleurs pour lutter contre toutes les formes de domination.

 

Quelles formes prendra l’implication de la FFQ au FSM ?

Depuis quelques mois, la FFQ est en lien avec deux comités autogérés afin d’organiser des activités conjointes dans le cadre du FSM : le Comité Extractivisme, Libre-échange et pouvoir corporatif et le Comité Féminismes du FSM 2016. Nous participerons à l’organisation de deux ateliers autogérés en collaboration avec d’autres groupes et militantes :

Nous organiserons un premier espace d’échange sur les résistances des femmes face à l’extractivisme, en collaboration avec, entre autres, le Comité pour les droits humains en Amérique latine (CDHAL), le Projet accompagnement solidarité Colombie (PASC) et Femmes autochtones au Québec (FAQ). Cet atelier donnera la parole à des militantes, autochtones et allochtones, venant notamment d’Amérique latine, et des militantes ancrées dans des luttes locales au Québec, qui se lèvent pour défendre leurs territoires contre des projets extractifs. Il vise à mettre de l’avant les luttes portées par les femmes d’ici et d’ailleurs, pour défendre leurs territoires contre l’exploitation des ressources naturelles, la répression politique et la militarisation. Il permettra également de faire des liens et de construire des solidarités entre femmes et féministes en résistance, contre le pouvoir des transnationales, la complicité voire la répression des États pour soutenir des systèmes capitalistes, colonialistes et patriarcaux. Cet atelier s’inscrit dans la continuité des actions de la MMF 2015 sous le thème Libérons nos corps, notre Terre et nos territoires et de la tournée Des-Terres-Minées visant à mettre de l’avant des luttes féministes et anticoloniales menées au Québec contre les projets extractifs.

Un deuxième atelier sera organisé par la FFQ, en collaboration avec la CQMMF, avec les militantes de la MMF qui seront présentes au FSM. Cet atelier sur la MMF permettra à toutes les militantes de la MMF qui seront présentes à cette occasion de partager leurs expériences des actions de 2015, les enjeux auxquelles elles font face comme féministes dans leurs pays et les stratégies d’action qu’elles développent. Elles aborderont, entre autres, la démarche d’éducation politique et populaire développée par les militantes de la MMF dans le cadre des actions de 2015, la place et la vision portées par les femmes autochtones dans différentes coordinations de la MMF et les alliances crées par le mouvement de la MMF avec d’autres mouvements sociaux ici et ailleurs.

En amont et durant le FSM, nous poursuivront notre implication au sein du Comité Féminismes du FSM pour soutenir la mobilisation au sein de nos réseaux. À partir des ateliers autogérés qui seront proposés par les groupes et collectifs participants au FSM, le Comité Féminismes diffusera une programmation mettant de l’avant les activités en lien avec les mouvements féministes et animera tout au long du rassemblement un espace féministe autogéré, au sein duquel il sera possible de se retrouver pour échanger lors d’activités formelles et informelles.

Lors du FSM, la FFQ organisera sa participation aux différentes activités à travers une délégation composée de militantes membres de la FFQ qui souhaitent s’y joindre. Cela nous permettra d’assurer une participation plus diversifiée aux différentes activités, qu’il s’agisse des ateliers que nous organisons, ceux auxquels nous souhaitons participer pour porter des perspectives féministes et faire des liens avec des groupes alliés, prendre part à des assemblées de convergence, de même qu’aux espaces plus informels du FSM. Nous organiserons cette délégation grâce à quelques rencontres préparatoires en amont (juin) et des moments de rencontres-partages durant le FSM.

Vous souhaitez vous joindre à la délégation de la FFQ et participer à la préparation ? Merci de contacter Alice Lepetit à alepetit@ffq.qc.ca

 

Alice Lepetit

Commentaires

Le commentaires sont fermés.