26 novembre 2015

12 jours d’action : allocution de Mélanie Sarazin, présidente de la FFQ

 

Allocution de la présidente de la FFQ lors de la conférence de presse pour le lancement de la Campagne des 12 jours d’action pour l’élimination de la violence envers les femmes

25 novembre 2015

La thématique retenue, Les femmes sont toujours victimes de violence parce qu’elles sont des femmes, trouve tout son sens avec les présentations faites aujourd’hui. – Que nous soyons blanches, racisées, immigrantes, ainées, en situation de handicap ou réfugiées, par exemple, nous ne sommes pas toutes égales devant la pauvreté, ni devant la violence.

Les lois sur l’immigration en sont un bon exemple. Ces dernières interagissent avec d’autres formes d’oppressions dans la vie des femmes immigrantes et par le fait même augmente leur vulnérabilité : C’est particulièrement vrai dans une conjoncture de militarisation et de guerre.

Aujourd’hui dans le contexte du lancement des 12 jours pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, je ne peux m’empêcher de m’inquiéter pour les femmes réfugiées syriennes qui arriveront prochainement au Canada et dans notre province. Quand le gouvernement annonce par exemple que la priorité sera accordée aux familles et aux femmes jugées « à risque » nous pouvons nous en réjouir, jusqu’à un certain point. Cela n’évacue aucunement la violence des propos haineux véhiculés, et l’agitation hostile envers l’accueil des réfugiés. Ces femmes, arriveront dans un contexte de violence en étant déjà violentées et marginalisées.

Il est clair que nous devons être une terre d’accueil et nous opposer aux différentes structures qui stigmatisent davantage les femmes en situation de vulnérabilité.

Partout au Québec, les 12 jours d’action se déroulent du 25 novembre, Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, au 6 décembre, Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes. Cette année, en plus de commémorer les 14 victimes de Polytechnique, nous soulignerons les luttes et la résilience des femmes autochtones. Nous rappellerons que les violences envers les femmes sont liées aux inégalités qui persistent entre les femmes et les hommes et entre les peuples.

Finalement, je vous invite à consulter en ligne le calendrier des actions et des activités qui se dérouleront dans les différentes régions.

 

 

Commentaires

Le commentaires sont fermés.