28 octobre 2015

Une enquête indépendante pour rendre justice aux femmes autochtones

 

La FFQ joint sa voix à celle de Femmes autochtones au Québec (FAQ) pour exiger une enquête indépendante sur les gestes posés par les policiers de la Sureté du Québec à Val d’or et nous réitérons la demande pour qu’une commission d’enquête nationale sur les femmes autochtones disparues et assassinées, promise durant les élections, soit enclenchée rapidement. Les femmes autochtones sont les cibles de violence à la fois parce qu’elles sont des femmes et parce qu’elles sont autochtones.

La FFQ exige cette enquête puisque pour faire la lumière sur cette violence du corps policier envers les femmes autochtones, il est nécessaire que les femmes qui ont eu le courage de dévoiler ces agressions aient confiance en le processus et que cette enquête soit transparente et neutre. Alors que d’autres femmes ajoutent leurs voix et dénoncent les violences dont elles ont été la cible, nous ne pouvons faire abstraction de la persistance de pratiques et de comportements racistes et colonialistes au sein des institutions policières.

Nous invitons la population à se mobiliser le 29 octobre lors des vigiles organisées en solidarité avec les femmes autochtones.

Montréal

Vigile en appui aux femmes autochtones
Organisée par Femmes autochtones au Québec et Idle No More Québec
Place-des-Arts
18 h
Événement Facebook

Rimouski

Vigile rimouskoise en appui aux femmes autochtones
Place de la Gare
18 h
Événement Facebook

Depuis 2004, avec la signature d’un protocole de solidarité avec FAQ, la FFQ s’est engagée à agir en solidarité avec FAQ pour transformer les rapports coloniaux qui marquent l’histoire entre Québécois.es et Autochtones. Cet engagement signifie que  la FFQ cherche à éliminer les attitudes, les pratiques et les prises de position racistes et coloniales.

Mobilisons-nous en grand nombre, engageons-nous dans des rapports égalitaires, de nation à nation, avec les peuples autochtones. Mettons fin aux violences sexistes et colonialistes !

Commentaires

Un commentaire sur “Une enquête indépendante pour rendre justice aux femmes autochtones”

  • jean-yves rioux dit :

    Bonjour!

    Pour avoir travaillé en tant que col bleu, durant les années ’80, dans des postes de police du SPVM, et pour m’être fait expliqué par des compagnons de travail que les agissements «criminels», (pour ma seule brève expérience je pourrais en raconter pendant des heures et mes ex-compagnons de travail durant des jours), des policiers étaient ce qu’il y avait de plus routinier, et aussi pour avoir entendu ce que les policiers du SPVM donnent comme justification pour tuer des personnes faiblement armées, ou accusées sans preuve d’être armé, pour avoir été informé sur les gestes posés par les policiers de la Sureté du Québec à Val d’or, je pense sérieusement qu’une enquête public indépendante devrait être menée sur tous les corps policiers au Québec, et même au Canada, incluant la GRC et le SCRS. Sans abandonner l’objectif de cette enquête sur les femmes autochtones.

    Je pense que tous les corps policiers devraient être repensés et fondés autrement. Les citoyens devraient avoir des institutions pour être en mesure de contrôler eux-mêmes ce qu’ils attendent de leur corps de police. Après tout ce sont les citoyens qui paient pour ces services.

    Pour les Premières nations, c’est tout le colonialisme canadien auquel il faut mettre fin: tous les droits héréditaires doivent être reconnus, tous les traités respectés, les combats juridiques contre les autochtones abandonnés, et les rapports de nation à nation doivent être fait sur un base égalitaire, sans discrimination.

    Il faut y réfléchir sérieusement car ces problèmes sont extrêmement sérieux.

    Merci pour le travail que vous faites.