29 septembre 2015

Merci Alexa!

 

L’AGA de la FFQ du 20 septembre dernier marquait la fin du mandat d’Alexa Conradi, présidente de 2009 à 2015.

Alexa a commencé son mandat avec les actions de la MMF 2010 et le termine au moment où les actions de la MMF 2015 battent leur plein au Québec comme ailleurs dans le monde, sous le thème Libérons nos corps, notre Terre et nos territoires. Elle a fait ses premiers pas au sein du mouvement des femmes au Québec comme participante lors de la Marche du Pain et des Roses, était membre de l’équipe de la FFQ lors de la 1ère MMF en 2000, et nouvellement élue présidente lors des actions de 2010. C’est donc tout au long de son parcours qu’Alexa a pris part à la naissance puis au développement de ce grand mouvement féministe mondial, à présent incontournable et irréversible.

Elle a travaillé tout au long de son mandat au renforcement des solidarités avec les femmes autochtones et ce, en créant des liens de confiance, de respect, et de véritables espaces de partage permettant de déconstruire des relations historiquement inégalitaires entre les peuples.

Son mandat fut également marqué par une présence forte de la FFQ et du mouvement féministe dans l’espace public et médiatique permettant de faire exister des voix féministes plus affirmées et plurielles au sein des débats publics tels que les luttes à l’austérité, la lutte contre les violences faites aux femmes ou encore celle contre la destruction environnementale.

Alexa a porté une vision féministe intersectionnelle en tenant compte de l’imbrication des différents systèmes d’oppression que sont le patriarcat, le racisme, le colonialisme, le capitalisme, l’hétérosexisme et l’âgisme. Cette vision a permis de faire évoluer nos luttes féministes en créant davantage de solidarités entre les femmes et entre les peuples, en s’assurant que les avancées bénéficient à toutes les femmes et qu’aucune d’entre nous ne soit laissée de côté en chemin.

Alexa aura été à l’origine de l’idée des États généraux de l’action et de l’analyse féministes : un grand remue-méninge ouvert à tout le mouvement féministe, qui a suscité une formidable mise en commun d’idées, l’émergence de nouvelles solidarités, et a permis de se doter de grandes orientations et pistes d’action en tant que mouvement féministe pour les années à venir.

Tout au long de ce cheminement, elle nous a amenées à prendre conscience de notre force et de notre capacité d’action collective.

Pour tout cela, nous te disons : merci Alexa et bonne route!

L’Exécutif : Mélanie Sarazin, Elisabeth Germain, France Lavigne, Julie Gingras et Chantal Locat

L’équipe : Alice Lepetit, Cybel Richer-Boivin et Sylvie St-Amand

Pour lire notre communiqué de presse concernant l’élection de la nouvelle présidente, Mélanie Sarazin.

 

Luttes : En vedette

Commentaires

Le commentaires sont fermés.