6 février 2015

Le Congrès d’orientation, à quoi s’attendre!

 

La FFQ est en pleine préparation de son Congrès d’orientation qui aura lieu du 27 au 29 mars prochains à l’Université du Québec à Montréal.

Le Cahier de propositions, publié en décembre, présente les réflexions et propositions concrètes sur lesquelles les membres devront se prononcer lors du Congrès pour orienter les priorités, les champs d’action et la vie démocratique de la FFQ au cours de la prochaine décennie.

Si ce n’est pas déjà fait, nous vous invitons à consulter le Cahier de propositions et à utiliser le cahier d’animation en préparation du Congrès.

La pré-programmation du Congrès sera en ligne dans les prochains jours ! En attendant, voici quelques informations sur le programme qui vous attend.

Journée de table-rondes : approfondir nos réflexions

La journée du vendredi sera consacrée à des table-rondes pour permettre aux membres d’approfondir certains sujets et de mieux préparer les débats de la fin de semaine.

Dans un contexte où l’Etat remplit de moins en moins son rôle de protection des droits individuels et collectifs, où il tend à reproduire des inégalités par des politiques d’austérité favorisant l’exclusion sociale, quelles stratégies féministes souhaitons-nous développer vis-à-vis des instances étatiques ? Trois panélistes, Julie Châteauvert, Joanne Blais et Hirut Eyob, montreront qu’il existe une diversité d’approches féministes du rôle de l’Etat et alimenteront nos réflexions quant aux stratégies à adopter.

Les mouvements féministes ont bâti une partie de leurs réflexions sur la définition de l’identité « femme » comme classe sociale de sexe, socialement construite et opprimée dans un système patriarcal au profit de la classe sociale des hommes. Plusieurs mouvements issus des milieux Queer et LGBTQI (lesbiennes, gays, bisexuelLEs, transsexuelLEs, Queer, intersexes) dénoncent l’existence même de ces catégories, et montrent comment elles peuvent être sources d’oppression pour des personnes dont l’orientation sexuelle et/ou l’identité de genre sont marginalisées dans un système basé sur une vision binaire et hétéronormative du sexe et du genre. Comment ces réflexions questionnent notre vision des oppressions et nos stratégies de lutte dans une perspective intersectionnelle? Trois panélistes, Sophie Labelle, Mona Greenbaum et Karine Igartua, partageront leurs réflexions sur le genre et les pratiques qu’elles ont développées dans leurs différents milieux.

Dans un système capitaliste qui repose à la fois sur l’exploitation du travail des femmes et sur l’exploitation de l’environnement, de même que sur l’appropriation des territoires et des ressources naturelles, nous sommes amenées à développer une vision qui lie davantage les analyses féministe et écologiste. Comment développer des alternatives qui tiennent compte du bien-être des femmes, des communautés et de l’environnement? Trois panélistes, Annie Rochette, Maud Prudhommes et Ellen Gabriel expliqueront comment leurs réflexions et luttes cherchent à développer une vision globale du bien-vivre, basée sur la justice sociale et environnementale et l’autodétermination des peuples.

D’autres tables-rondes, au programme de la journée de vendredi, seront confirmées dans les prochaines semaines. Nous vous invitons à consulter le site de la FFQ pour voir la pré-programmation en ligne dans les prochaines semaines.

 Journée de débats: prendre position pour l’avenir de la FFQ

Les journées de samedi et dimanche seront consacrées aux débats et décisions sur la base du Cahier de propositions, à partir d’ateliers sur chacune des sections, suivis de sous-plénières (samedi) et d’une assemblée plénière (dimanche).

Un espace d’échange avec Michèle Asselin et Alexa Conradi sur le rôle de présidente de la FFQ sera proposé sur l’heure du dîner le samedi pour les membres qui souhaitent en savoir plus en vue de la prochaine élection qui aura lieu en septembre prochain.

Enfin, une soirée-bénéfice, ludique, festive et ouverte aux alliéEs aura lieu le samedi en soirée (lieu et horaire à venir) !

 

Infos pratiques pour participer au Congrès d’orientation

Lieu : Université du Québec à Montréal – Métro Berri-UQAM
Horaire général : 

Vendredi : de 10h à 17h
Samedi : de 9h à 17h
Samedi soir : Soirée-bénéfice (horaire et lieu à confirmer)
Dimanche : de 9h à 15h

Inscriptions

En tarif pré-vente : jusqu’au 24 février
En tarif régulier : du 25 février au 20 mars
Lien pour s’inscrire en ligne

Hébergement et covoiturage

Pour faciliter vos déplacements et l’hébergement lors du Congrès, vous pouvez passer une annonce de recherche/offre de covoiturage ou de recherche/offre d’hébergement solidaire en écrivant à Alein Ortegon à l’adresse aortegon@ffq.qc.ca

Besoins particuliers

Si vous avez des besoins particuliers pour participer au Congrès (traduction, LSQ, soutien à la garde d’enfants, etc.), merci de nous en faire part  le plutôt possible en écrivant à Alein Ortegon à aortegon@ffq.qc.ca  Nous ferons notre possible pour répondre aux besoins formulés par les membres.

 

Appel aux animatrices et aux secrétaires

Nous sommes à la recherche d’animatrices et de secrétaires pour les ateliers du samedi en avant-midi et des sous-plénières en après-midi. En rétribution, l’inscription au Congrès et le repas du samedi vous seront offerts. Vous pourrez participer à l’ensemble du Congrès et aux espaces d’échanges et de décision, à condition que vous soyez membre de la FFQ.

Si vous êtes intéressées, simplement écrire à Alein Ortegon à aortegon@ffq.qc.ca

 

Il est encore temps de devenir membre (ou de renouveler votre adhésion) de la FFQ

La date limite pour devenir membre de la FFQ et participer au Congrès d’orientation est le 10 février ! N’hésitez pas à diffuser cette information dans vos réseaux afin que les nouvelles membres puissent participer aux réflexions et débats du Congrès.
Pour devenir membre ou renouveler

 

Alice Lepetit

Commentaires

Le commentaires sont fermés.