24 novembre 2014

Mot de la présidente – La FFQ à la suite des coupures

 

Vous avez été nombreuses à répondre à l’appel à l’aide de la FFQ. Merci! Toutefois, nous ne sommes toujours pas sorties de l’auberge. Il reste encore plusieurs miliers à chercher pour que la FFQ puisse finir l’année sans déficit, sans parler du travail à faire pour éponger le déficit accumulé depuis la fin du financement fédéral.

Si vous n’avez pas encore en fait un don à la fiducie et que vous en avez les moyens, c’est vraiment le bon moment pour le faire! Par ailleurs, avez-vous considéré la possibilité de devenir donatrices mensuelles? Avec cette méthode d’appui, la FFQ peut mieux planifier les entrées de fonds. Je vous rappelle que vous pouvez faire votre contribution par Internet ou trouver le formulaire à imprimer chez vous.

L’équipe et l’exécutif ont posé de nombreux gestes pour que la situation financière se stabilise. Les démarches auprès des fondations et de nouvelles donatrices se sont multipliées. Les effets positifs se feront sentir dans certains cas à court terme et dans d’autres cas, à plus long terme. Nous travaillons avec ardeur. Par ailleurs, quatre cents groupes de femmes ont reçu une lettre les invitant à devenir membres de la FFQ. D’autres démarches pour élargir le membership individuel de la FFQ sont en cours. D’ailleurs, avez-vous trouvé trois nouvelles membres? Les femmes peuvent devenir membres en ligne, c’est facile.

D’ici le début décembre, l’équipe déménagera les locaux de la FFQ à l’intérieur de la Maison Parent-Roback pour occuper un espace plus petit et plus adapté au budget actuel de l’organisation. C’est une énième mesure pour réduire les dépenses.

Les tâches associées à la coordination, le financement, la promotion et le membership de la FFQ qui étaient la responsabilité des deux personnes dont les postes ont été coupées sont prises en charge par les quatre membres de l’équipe. Pour dégager du temps dans les agendas des travailleuses, la FFQ a réexaminé les priorités annuelles et les manières de mener certains dossiers. Par exemple, la FFQ a donné la priorité aux représentations qui touchent la Marche mondiale des femmes et les liens avec les femmes autochtones. Le soutien aux comités de travail d’ici le Congrès d’orientation sera la responsabilité des membres du conseil d’administration.

La FFQ a également engagé une discussion avec les membres de la Coordination du Québec de la Marche mondiale des femmes sur la prise en charge collective des préparatifs de la Marche mondiale des femmes en 2015, autant sur le plan des coûts à assumer qu’au niveau de l’organisation des événements.

Une restructuration des postes sera nécessaire et l’équipe devra faire plus d’autogestion au lieu de compter sur une personne à la coordination pour assurer ce qui relève de la planification et la gestion. L’équipe et l’exécutif entameront sous peu cette démarche afin que le conseil d’administration puisse adopter une restructuration des postes qui tiennent compte des ressources disponibles et des besoins de la FFQ à la lumière des décisions qui se prendront dans la foulée du Congrès d’orientation.

Enfin, l’équipe fait tout en son possible pour que la FFQ puisse jouer son rôle public et intervenir dans les grands débats de société, que ce soit ceux qui touchent la violence envers les femmes, les impacts des politiques dites d’austérité sur les femmes et sur un ensemble d’autres enjeux qui touchent les femmes.

 

Alexa Conradi

 

Commentaires

Le commentaires sont fermés.