24 novembre 2014

25 ans après : Commémorer et célébrer les ripostes féministes

 

Comme chaque année, des organisations féministes lanceront, du 25 novembre au 6 décembre prochains, la Campagne des 12 jours d’action pour l’élimination de la violence envers les femmes. En cette année particulière, marquant le 25e anniversaire du massacre sexiste de Polytechnique, il est impératif de souligner les luttes qui ont été réalisées pour les droits des femmes et celles qui restent à mener pour atteindre une vraie égalité. Il est consternant qu’en ce 25e anniversaire, nous en soyons encore à se mobiliser à travers le monde afin que soit éliminée la violence faite aux femmes. L’édition 2014 sera marquée par le lancement de capsules vidéo et la publication d’un calendrier d’actions organisées partout au Québec. Un événement majeur de commémoration aura lieu le 6 décembre à Montréal.

6 décembre 2014 : 25 ans après

Le Comité des 12 jours d’action pour l’élimination de  la violence envers les femmes vous invite au rassemblement du samedi 6 décembre afin de se souvenir ensemble de cet événement. Pour ce triste 25e anniversaire, nous nous rassemblerons à 14h à la Place du 6-décembre-1989 afin de se réapproprier ce lieu symbolique qui signifie énormément pour l’histoire du Québec. Nous vous inviterons par la suite à une marche organisée par le Comité mobilisateur du 25ième de Polytechnique qui se terminera par des prises de parole au Chalet de la montagne.

Du 25 novembre au 6 décembre 2014, ce sera l’occasion de réfléchir collectivement à la signification de ce terrible attentat antiféministe, aux luttes qui ont été menées et à celles qui restent à faire.

Inscrivez-vous à l’événement Facebook et faites circuler dans vos réseaux.

Journée de réflexion : 25 ans après – Contrer l’effacement, créer sa place

Nous vous rappelons aussi que la FFQ en collaboration avec des professeures et étudiantes de l’Université de Montréal (UdeM), l’Institut Simone de Beauvoir de Concordia et l’Institut de recherches et d’études féministes de l’UQAM, a travaillé à l’organisation d’une journée de réflexion qui propose aux participantes de s’outiller pour comprendre, analyser et agir devant l’ampleur de l’effacement des femmes dans l’espace public. Cette journée, qui se tiendra le 28 novembre, sera l’occasion également d’approfondir sur la façon dont les femmes et les féministes ont réussi à prendre et à créer leur place pour transformer un monde violent.  La parole sera d’abord et avant tout donnée aux femmes dont l’engagement féministe s’est développé pendant la période post-tuerie. Leurs interventions viendront ancrer la portée actuelle du féminisme, qui est aujourd’hui plus vivant que jamais. 

Nous sommes très heureuses de vous présenter la programmation de cette journée. À toutes nos membres qui ne peuvent se déplacer ou qui vivent dans une région éloignée de Montréal, sachez que la commémoration et la conférence d’ouverture seront disponible en web diffusion.

Meggie Huot (stagiaire à la FFQ)
et Cybel Richer-Boivin

 

 

Commentaires

Le commentaires sont fermés.