7 mai 2014

Enlèvement de plus de 200 jeunes filles au Nigéria : Signez la pétition

 

La FFQ se joint à l’initiative de Amnistie Internationale et vous invite à faire de même. SIGNEZ la pétition adressée au Haut-Commissaire du Nigéria au Canada et partagez-la en utilisant le mot-clic #bringbackourgirls (Ramenez-nous nos filles) sur les réseaux sociaux.

Rappel des événements

Le groupe de Boko Haram est responsables de l’enlèvement à la mi-avril dans une école de Chibok de plus de 200 jeunes filles, qu’ils ont promis de traiter en «esclaves» et de vendre pour être mariées de force. Il faut retrouver et protéger les jeunes filles de Chibok, au Nigéria!

Pour en savoir plus
Article sur Le Devoir
Article et reportage télé sur Radio-Canada

 

Commentaires

12 commentaires sur “Enlèvement de plus de 200 jeunes filles au Nigéria : Signez la pétition”

  • Descamps dit :

    Contre l’enlèvement de ces jeunes filles qui n’ont rien demandé à personnes

  • Descamps dit :

    Soutient

  • LETITCHEWSKY dit :

    Il faut sans cesse lutter contre la barbarie

  • Guegan dit :

    Je participe à cette pétition. Que les états soient au moins dignes de ce qu’ils proclament. Libérez les !!!!

  • Azzeddine Houfani dit :

    Je dénonce fermement cette forme de terrorisme, qui porte atteinte aux droits les plus élémentaire de l’être humain. Cette violence doit être combattu avec fermeté, il est temps de dénoncer aussi les pays qui soutiennent ce terrorisme débile, tels que le Qatar, et l’Arabie Saoudite, qui financent et arment les fous de dieu, l’argent de ces pays ne doit pas faire taire le monde, il est temps de réagir avec force contre ces groupes extrémistes, et, contre leurs soutient, qui sont Ryad, et Doha.

  • Chayer dit :

    Non au terrorisme S.V.P agissez

  • Carole dit :

    Contre l’enlèvement de ces jeunes filles qui n’ont rien demandé à personnes

  • Christine Fortinq dit :

    Je soutiens la cause.

  • Louise Savoie dit :

    situation vraiment inacceptable…. que nos instances gouvernementales agissent !

  • Monique T. Giroux dit :

    Elles doivent revenir et ceux qui font ça punis.

  • Ouar dit :

    Nous sommes tous concernes il faut que le monde se mobilise

  • Ouar dit :

    Nous sommes au XXI eme siècle . Ce type de comportement révèle d’une réelle involution de l’espèce humaine cette attitude malheureusement fait résonance sur tous les continents.

Nous ne publions jamais les adresses courriel.

Veuillez saisir le code de sécurité ci-dessous :