22 novembre 2013

Les effets de la libéralisation des marchés sur les conditions de travail et de vie des femmes : Le cas Wal-mart

 

La segmentation du marché du travail et la montée parallèle du travail précaire et atypique conduisent à une reconduction, voire même à un renforcement de la division sexuelle du travail, ainsi qu’à une transformation importante des conditions de vie où la précarité joue un rôle prépondérant pour les travailleuses concernées.

Le présent rapport fait état d’une enquête terrain menée auprès de travailleuses des magasins Wal-Mart. Les témoignages recueillis dans le cadre d’entrevues semi-structurées ont permis de mieux cerner les conditions de travail et de vie de ces salariées d’une entreprise phare du capitalisme avancé, une entreprise qui a été choisie en raison de son importance dans le secteur du commerce de détail et de l’impact de ses stratégies d’approvisionnement et de gestion de la main-d’œuvre.

 

La recherche a été encadrée par :

  • Service aux collectivité
  • Fédération des femmes du Québec
  • Institut de recherches et d’études féministes
  • Réseau québécois en études féministes
  • Institut d’études internationales de Montréal

Le rapport est disponible à l’achat sur le site de l’Institut d’études internationales de Montréal au coût de 10$ (frais de port inclus au Canada) :

·    

·  

Commentaires

Nous ne publions jamais les adresses courriel.

Veuillez saisir le code de sécurité ci-dessous :