11 novembre 2013

Faire du féminisme un projet de société !

 

Forum des États généraux de l’action et de l’analyse féministes

Montréal, 11 novembre 2013 — Du 14 au 17 novembre, plus de 800 femmes se rassembleront à l’UQAM pour le Forum des États généraux de l’action et de l’analyse féministes afin de jeter les bases d’un projet féministe de société qui favorisera l’égalité, la justice, la liberté, la solidarité et la paix. Les médias sont invités à assister à ce forum. La soirée d’ouverture aura lieu ce jeudi 19 h à la salle Marie-Gérin-Lajoie de l’UQAM.

« Une démarche comme celle des États généraux est exceptionnelle dans le mouvement féministe, mais aussi plus largement dans les mouvements sociaux. De par son ampleur, de par la profondeur des sujets abordés et des remises en question soulevées, ce forum promet des conclusions inédites» souligne Delice Mugabo, coporte-parole des États généraux. En effet, depuis plus de deux ans le processus des États généraux est en branle; tables rondes, événements publics, ateliers de discussions, colloques et tables de travail ont mobilisé des centaines de femmes de divers milieux et dans toutes les régions.

« Ce Forum est historique. La dernière fois qu’autant de femmes ont été réunies afin de débattre et d’adopter démocratiquement un projet féministe de société remonte à plus de 20 ans lors du Forum Pour un Québec féminin pluriel. Depuis ce temps, la société a évolué à grande vitesse » continue Isabelle Picard, coporte-parole. Les participantes du forum auront un travail important à faire pour déterminer les grandes orientations qui inspireront le mouvement féministe québécois dans sa quête pour une transformation sociale, politique et économique de la société.

Dans un contexte où trop souvent les discours publics tendent à renforcer l’impression que l’égalité est atteinte, les femmes réunies au forum n’y croient en rien. « Le mythe de l’égalité-déjà-là en est un coriace. Les participantes du forum ne veulent plus être en mode défensif devant les reculs et l’indifférence. Elles souhaitent reprendre du pouvoir, se faire entendre et proposer une société réellement porteuse de justice sociale féministe » rappelle Alexa Conradi, coporte-parole et présidente de la Fédération des femmes du Québec.

Des centaines de participantes convergent donc vers Montréal pour 4 jours de réflexion et de délibération sur de nombreux enjeux tels la santé des femmes et l’environnement, le travail et le système économique, les stéréotypes sexistes et le contrôle des femmes, la participation citoyenne et politique. Plus de 60 ateliers sous de thèmes variés sont offerts. Cet important exercice démocratique du mouvement féministe autonome vise à inspirer les féministes dans leurs actions et leurs réflexions pour les années à venir.

Les États généraux de l’action et l’analyse féministe est un processus initié par la Fédération des femmes du Québec et porté par le mouvement féministe.

Rappel
Forum des États généraux du 14 au 17 novembre
Au 405, rue Ste-Catherine Est – Pavillon Judith-Jasmin/UQAM
Salle médias – 2e étage du Pavillon Judith-Jasmin

Déroulement 
Jeudi 14 nov., 19 h – Soirée d’ouverture Salle Marie-Gérin-Lajoie
Vendredi 15 nov. 13 h 30 – point de presse
Dimanche 17 nov. 9 h 30 – 15 h 30 — Plénière suivie d’un appel à l’action Salle Marie-Gérin-Lajoie.

Pour accéder au Cahier du forum ou à la synthèse des propositions qui seront débattues en plénière.

 

- 30 -

 

Renseignements:
Cybel Richer-Boivin
Fédération des femmes du Québec
514-717-4847
 

Commentaires

Le commentaires sont fermés.