3 juillet 2013

La famille Awan et des groupes communautaires demandent au ministre de l’Immigration d’arrêter la déportation de leur grand-mère et de ramener leur grand-père qui vit maintenant en cachette au Pakistan

 

Montréal, le 2 juillet 2013 – Solidarité sans frontières tiendra une conférence de presse en appui de la famille Awan ce mercredi 3 juillet à 10h au Shiane Haidery Islamic Association Center (2174 Belgrave) pour demander au ministre fédéral de l’immigration Jason Kenney d’empêcher la déportation de leur grand-mère, Mme. Khurshid Begum Awan, vers le Pakistan. La famille demande aussi au ministre de permettre à leur grand-père, déporté en avril 2013, de les rejoindre au Canada.

La famille sera accompagnée de leur avocat, Stewart Istvanffy, d’Amir Khadir de Québec solidaire, des présidents du Shiane Haidery Islamic Association Center, du Badul Sawaej Imambarjah et du Comité d’action contre le profilage racial des Pakistanais, ainsi que du groupe Solidarité sans frontières (SSF).

Le 27 juin, Mme. Awan a reçu une réponse négative de la part du juge de la Cour fédérale Simon Noël sur sa demande de sursis de renvoi et risque maintenant d’être déportée vers un pays où elle fait face à de graves risques de violence aux mains des membres d’un groupe extrémiste anti-chiites, le Sipah E. Sahaba. Son mari, Mr. Mohammad Khalil Awan, vit maintenant en cachette et a déjà subi une attaque à coup de fusil depuis son retour, mais la Cour fédérale a refusé de tenir compte du rapport policier. « Le Canada continue de déchirer les familles et d’ignorer les dangers vers lesquels il renvoi les gens de façon systémique – c’est un héritage dont nous ne devrions pas être fier.e.s » dénonce Cynthia Beaudry, membre de SSF.

De plus, Mme. Awan a reçu des lettres de la part de trois médecins et d’un cardiologue attestant que le long voyage pourrait mettre sa vie en danger à cause de sa maladie cardiaque chronique.

À l’âge de 16 ans, la fille du couple, Tahira Malik, a dû laisser ses parents et son enfant derrière elle pour fuir un mari abusif et s’établir au Canada en l’an 2000. La famille avait enfin été réunie en 2011, et cette mère célibataire travaille inlassablement dans une manufacture et un restaurant pour soutenir sa famille. « Cette femme courageuse a le droit de voir ses parents vieillir en sécurité. Après avoir vécu 11 ans seule, elle ne peut pas souffrir d’une autre séparation et elle a besoin d’eux. Nous exigeons que le gouvernement lui rende justice et respecte sa dignité » dit Beaudry.

« Il faut que le gouvernment reconnaisse qu’en ce moment au Pakistan, les minorités religieuses et particulièrement les chiites sont les cibles d’une violence sans précédent de la part de certains groupes extrémistes et criminels, » dit Me Istvanffy.

- 30 -

 

Contact:
Cynthia Beaudry : 438-878-4354 ; Rosalind Wong : 438-933-7654
courriel : solidaritesansfrontieres@gmail.com
twitter : @SolidariteMTL
web : www.solidaritesansfrontieres.org

 


Commentaires

Nous ne publions jamais les adresses courriel.

Veuillez saisir le code de sécurité ci-dessous :