13 mai 2013

Rencontres avec des femmes aînées engagées – Un survol

 

Un projet en deux étapes

Les 8 et 15 avril derniers, le comité femmes aînées de la FFQ a organisé deux « minis-forums », l’un à Québec et l’autre à Montréal. Ces deux événements ont clôturé une démarche de quelques mois entreprise dans le cadre du projet Nouveaux horizons pour les aînés. L’objectif du projet était de rencontrer des femmes de diverses associations mixtes de personnes âgées afin d’échanger sur leur engagement social à travers notamment le rôle qu’elles jouent au sein de leur association.

Ainsi, des rencontres organisées par le comité femmes aînées, avec la participation des associations mixtes de personnes âgées, ont précédé ces forums. De novembre à février, nous avons rencontré une cinquantaine de femmes provenant de l’AREQ, l’AQDR, la FADOQ/Montréal, des Centres d’action bénévole (CAB) de la région de la Mauricie. Les échanges ont permis de dégager certaines convergences sur le plan de l’action, dont le défi de la relève et les besoins de formation.

Concernant la formation, elles ont suggéré :

  • une formation au travail d’équipe ainsi que sur la résolution des conflits…
  • une formation aux nouvelles technologies de l’information (NTIC)
  • de l’information-formation sur diverses revendications : bonification des régimes publics de retraite, mesures fiscales concernant les proches aidantes, le bénévolat, etc.
  • un accès à différentes activités extérieures en rapport avec les situations que vivent les femmes aînées

En conclusion, on peut ressortir deux éléments : les femmes aînées souhaitent mieux mettre à profit leur expertise et leurs compétences et intégrer la notion de plaisir dans leur travail.

Citoyennes à part entière pour toute la vie… C’est plus que possible!

Les forums, quant à eux, ont rejoint un peu plus de 60 femmes, plusieurs d’entre elles n’avaient pas participé aux rencontres précédentes. Après une ouverture avec deux conférencières grandement appréciées par les participantes, Lucie Gélineau à Québec, chercheure et anthropologue, professeure associée au département de psychologie et de travail social de l’UQAR, et Michèle Charpentier à Montréal, professeur titulaire à l’École de travail social de l’UQÀM, le comité femmes aînées a présenté les résultats des rencontres de l’automne et de l’hiver. Les participantes ont ensuite échangé en atelier sur leur engagement respectif et surtout, sur des pistes d’action afin de poursuivre, dans leur association ou autrement, ce qui se dégage de toute cette démarche.

Plusieurs idées ont été suggérées, dont celle d’organiser une fois par année ce type de rencontre afin de poursuivre les réflexions amorcées lors des forums. Maintenant, il faut voir comment le comité femmes aînées de la FFQ sera en mesure de mettre en œuvre un tel souhait!

À suivre!

Suzanne Biron

Commentaires

Le commentaires sont fermés.