8 mars 2013
Communiqué de presse

Vive le féminisme décomplexé

 

À l’occasion de la Journée internationale des femmes, la Fédération des femmes du Québec est heureuse de constater la forte présence dans la société d’un féminisme décomplexé. « Nous sommes nombreuses à ranger l’expression « féministe, mais » pour s’affranchir clairement en tant que féministe » affirme la présidente, Alexa Conradi.

Les féministes que la FFQ rejoint sont jeunes et ainées. Elles sont à Trois-Rivières, à Natashquan, à Montréal-Nord, à Québec et à Kahnawake. Elles sont actives dans des luttes pour la justice reproductive (l’accès à la maternité pour toutes, l’accès au libre-choix en matière d’avortement pour toutes), pour l’accès des femmes à un revenu décent à l’aide sociale et pour la conciliation emploi-famille-études. Elles s’intéressent à l’environnement et au Plan Nord ou aux politiques d’immigration. Elles luttent pour l’inclusion des femmes handicapées dans la vie économique ou contre la xénophobie. Elles soutiennent des femmes victimes de violences patriarcales ou contre les préjugés sexistes. Elles veulent transformer la politique. Elles sont solidaires des luttes des femmes dans les pays du Sud. Elles sont militantes pour l’acceptation sociale des lesbiennes. Elles veulent maintenir l’accessibilité des services publics.

Les féministes rejointes par la FFQ ont soif de changement ! Elles en ont assez des politiques néolibérales et conservatrices qui créent des divisions, des inégalités et des injustices pour les femmes et dans la société. Elles en ont marre du mythe de l’égalité atteinte. Elles sont actives là où le changement est possible. Elles sont pour le droit de toutes les femmes à l’égalité et ne veulent en laisser aucune derrière. Elles construisent un projet féministe de société.

Vive le féminisme décomplexé !

Née en 1966, la Fédération des femmes du Québec est un lieu de militantisme et d’action, d’analyse et de réflexion, de débat, de formation et de concertation féministe ouvert à toutes les femmes. Elle travaille à la construction d’une société juste, solidaire, véritablement démocratique, égalitaire et pacifique. La FFQ compte 800 membres individuelles et 180 membres associatives dans toutes les régions du Québec.

Pour voir avoir un aperçu de ce féminisme décompléxé, voir aussi 8mars.etatsgenerauxdufeminisme.ca.

Commentaires

Nous ne publions jamais les adresses courriel.

Veuillez saisir le code de sécurité ci-dessous :