15 mars 2013

FFQ en bref – Mars 2013 – « Réaliser notre projet féministe de société : allons-y ! » Rendez-vous du 14 au 17 novembre 2013 pour le forum des États généraux !

 

Depuis l’automne dernier, nous sommes entrées dans la dernière phase des États généraux ! Après plus de deux ans de réflexions et d’actions du mouvement féministe au Québec dans le cadre des États généraux, la démarche se clôturera par un grand rassemblement qui aura lieu du 14 au 17 novembre prochains à Montréal. Le Forum des ÉG, c’est près de 1000 femmes, de partout au Québec, de différents horizons, de tous âges et de toutes origines, mobilisées pour réfléchir, échanger et se doter de priorités d’action communes. Tout comme le Forum Pour un Québec féminin pluriel en 1992, le Forum des ÉG sera un moment mobilisateur et structurant afin de guider le mouvement féministe dans les années à venir.

Des centaines de féministes au Québec préparent déjà ce grand rassemblement. Les tables de travail cheminent dans leurs réflexions, alimentent le site Internet des États généraux et organiseront prochainement leurs activités publiques pour enrichir leurs travaux en échangeant avec le mouvement des femmes.

La tournée régionale de la FFQ poursuit sa route pour mobiliser les femmes sur l’ensemble du territoire et faire vivre les États généraux à Québec, dans Lanaudière, en Mauricie ou au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Les femmes qui participent à la tournée alimentent à leur tour les réflexions en échangeant avec les tables de travail et en exprimant leurs visions des défis actuels du mouvement par l’entremise du site Web des EG.

Partout au Québec, des femmes et des groupes de femmes organisent des événements et des activités associés aux États généraux de façon spontanée pour participer à leur façon aux réflexions et préparer les femmes à prendre part activement au Forum de novembre 2013.

Car ce Forum, tout comme la démarche des États généraux, sera organisé sous le signe de l’inclusion et de la diversité pour permettre la participation pleine et entière de toutes celles qui le souhaitent. Le Forum sera un moment pour faire avancer nos analyses, qu’elles portent sur le rôle de l’État, la protection du bien commun et de l’environnement, la question du travail des femmes, les violences faites aux femmes, la persistance du sexisme ordinaire, la santé des femmes et le contrôle de leur corps, ou encore la place des femmes dans les arts, le sport, les médias ou l’espace public.

Le Forum sera également un moyen concret pour se pencher collectivement, en tant que mouvement féministe, sur la diversité de nos formes d’organisation et moyens d’action. Pour renforcer notre capacité d’action collective et de transformation sociale, nous devrons également regarder les forces et faiblesses de notre mouvement en face : quels sont les points de divergences au sein du mouvement ? Sur quelles bases communes pouvons-nous agir ensemble ? Quels débats doivent être poursuivis ou ouverts au sein du mouvement ? Quelles femmes prennent actuellement part à ces débats ? Lesquelles en sont exclues ou marginalisées ? Quelles nouvelles perspectives pouvons-nous apporter pour transformer le système politique, économique et les rapports de domination à l’œuvre dans nos sociétés qu’il s’agisse des rapports sociaux de sexes, de classes, ou de races ? Comment formuler un projet collectif de société, une vision féministe d’ensemble pour combattre la prégnance des discours antiféministes, néolibéraux et néoconservateurs ? Quelles alliances et solidarités pouvons-nous créer avec les autres mouvements sociaux, les féministes à l’international et dans le reste du Canada ?

C’est sur l’ensemble de ces questions que le Forum permettra d’échanger. Différents espaces y seront proposés : un espace formel de délibération qui, sur la base des travaux effectués par les tables de travail, visera l’adoption de priorités d’action communes pour les années à venir ; un espace de formation et d’éducation populaire pour aller plus loin dans nos réflexions et collectiviser nos savoirs ; un espace de forum ouvert pour permettre à chacune d’enrichir la programmation en proposant un atelier sur la thématique et sous la forme de son choix ; et enfin, un espace artistique pour réfléchir autrement, s’ouvrir à des modes d’expression alternatifs, comme autant d’outils puissants d’analyses et d’action collective.

Rendez-vous le 14 novembre prochain à Montréal, en grand nombre, pour aller au bout de cette grande démarche et faire émerger de nouvelles priorités, renforcer nos solidarités et nous donner la force collective de continuer !

Infos pratiques :

Dates : du 14 au 17 novembre 2013

Lieu : à Montréal (UQÀM)

Préinscriptions : à partir de mai 2013 (sur le site Internet des États généraux)

Informations : www.etatsgenerauxdufeminisme.ca

Alice Lepetit

Commentaires

Le commentaires sont fermés.