6 mars 2013
Communiqué de presse

Aide sociale : Revenez sur la décision, demande la FFQ

 

La Fédération des femmes du Québec  demande à la Ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale de revoir immédiatement sa décision de couper les prestations d’aide sociale pour les personnes âgées de 55 à 58 ans et les familles avec des enfants de moins de 5 ans. « Les justifications de la Ministre pour ces changements ne tiennent pas la route. On voit bien qu’il s’agit d’une décision budgétaire qui ne tient aucunement compte des réalités sociales sur le terrain,» s’indigne Alexa Conradi, présidente de la Fédération des femmes du Québec.

« Ça sent l’improvisation. Y a-t-il suffisamment de places dans les centres de la petite enfance pour les enfants des mères monoparentales vivant dans une nouvelle relation de couple? Y aura-t-il un réel parcours d’accompagnement vers l’emploi pour chaque personne à l’aide sociale? Où sont les études d’impact? Où est l’analyse différenciée selon le sexe que le gouvernement s’est engagé à faire et à prendre en compte?, » se demande Alexa Conradi. « On ne comprend tout simplement pas l’empressement de la Ministre à appauvrir des gens qui sont déjà en situation de grande précarité et qui ont de grandes difficultés à fonctionner sur un marché de l’emploi très exigeant. »

La FFQ ajoute sa voix à celles de la Fédération des associations de familles monoparentales et recomposées du Québec, du Front commun des personnes assistées sociales ainsi que du Collectif pour un Québec sans pauvreté, qui ont démontré en quoi ces coupes sont injustifiées et inhumaines. « Madame Maltais, vous demandez avec justesse à madame Finley de revenir sur la réforme de l’assurance-emploi. Aujourd’hui, nous vous demandons de faire pareil avec vos changements apportés à l’aide sociale» réclame Alexa Conradi.

Née en 1966, la Fédération des femmes du Québec est un lieu de militantisme et d’action, d’analyse et de réflexion, de débat, de formation et de concertation féministe ouvert à toutes les femmes. Elle travaille à la construction d’une société juste, solidaire, véritablement démocratique, égalitaire et pacifique. La FFQ compte 800 membres individuelles et 180 membres associatives dans toutes les régions du Québec.

Commentaires

Le commentaires sont fermés.