18 février 2013

FFq en bref – Février 2013 – Avortement : des hauts et des bas

 

Durant le dernier mois, la FFQ a répondu à deux actualités majeures sur le sujet. Rappel.

Bonne fête !

C’est le 28 janvier dernier que nous fêtions les 25 ans de la décriminalisation de l’avortement au Canada. Nous avons tenu à souligner l’évènement qui marque une victoire incontestable du libre-choix au Québec. Malgré les attaques permanentes des conservateurs (44 dépôts de motion en 25 ans visant d’une manière ou d’une autre à recriminaliser l’avortement) et autres représentants anti-choix, ce droit reste fondamental.

Consultez notre communiqué de presse 

L’avortement sexo-sélectif

Tel est le nouvel angle d’attaque des anti-choix. Malgré, donc, 25 ans de liberté de choix, voici une nouvelle façon de remettre en question l’avortement.

Les conservateurs, par l’intermédiaire des médias, très friands de débats houleux, ont réussi à semer le doute dans beaucoup d’esprits. En effet, leur nouvelle motion demande de condamner la discrimination contre les filles qui survient lors d’interruption de grossesse liée à la sélection du sexe  de l’enfant. Voir notre communiqué en réaction.

Pour plein de raisons, malheureusement, la mayonnaise a pris. Et là l’avortement sexo-sélectif devient un phénomène national ! On prend même la FFQ à partie ! Voir ici

Nous avons donc dû répondre à un problème qui n’en ait pas un pour cause de surmédiatisation. Cependant, l’exercice n’a pas été vain car il a permis à la FFQ de se repositionner dans le débat pour celles et ceux qui doutaient. Voir ici

Célébrer ou se lamenter ?

Alors, que devons-nous faire ? Ce que nous souhaitons en tout cas c’est rappeler que oui les Québécois sont pro-choix et qu’ils le resteront. Mais soyons vigilantes aux attaques afin de célébrer en toute connaissance de cause!

 

Nastasia Deleville

Commentaires

Nous ne publions jamais les adresses courriel.

Veuillez saisir le code de sécurité ci-dessous :