12 décembre 2012

FFQ en bref Décembre 2012 – L’engagement social des femmes aînées

 

Le Comité femmes aînées de la Fédération des femmes du Québec existe depuis 2008. Son objectif premier est de sensibiliser les membres de la FFQ ainsi que les différents groupes de femmes à la situation spécifique que vivent les femmes aînées dans notre société afin que ces dernières soient en mesure d’agir sur leurs propres conditions.

 

À cet effet, il a réalisé un outil de sensibilisation, Citoyennes à part entière pour toute la vie http://www.ffq.qc.ca/2010/09/citoyennes-a-part-entiere-pour-toute-la-vie/ qui illustre la diversité de situations vécues par les aînées.

 

Cet outil a servi de base à des activités de formation regroupant des femmes de différentes régions du Québec. Les participantes à ces activités ont souligné, entre autres, le manque de

visibilité des femmes aînées dans la société et leur très faible représentation dans la sphère publique, leur engagement social peu ou pas reconnu de même que le faible leadership qu’elles exercent dans les associations mixtes.

 

Le présent projet s’inscrit donc dans la continuité des activités de sensibilisation réalisées au sein du mouvement des femmes. Nous souhaitons poursuivre la réflexion avec les femmes aînées de diverses associations mixtes et organiser des échanges sur le rôle qu’elles jouent au sein de leur association respective, leur engagement, la forme qu’il prend et les aménagements souhaités pour l’améliorer.

 

C’est dans cet esprit que des activités seront réalisées d’ici à la fin de janvier, dans des organisations mixtes ciblées. Un outil d’information portant sur l’engagement social et la représentation des femmes aînées dans la société, incluant dans leur organisation, est disponible pour se préparer aux rencontres.

 

Vers la fin du mois de mars 2013, deux mini-forums, l’un à Québec et l’autre à Montréal, offriront aux femmes impliquées une occasion de poursuivre la discussion sur les difficultés rencontrées et les enjeux liés au leadership des femmes aînées. Ces rencontres serviront également à cerner des perspectives ainsi que des pistes d’actions porteuses de changement.

 

Au Québec, les femmes forment la majorité des personnes âgées.

58 % des personnes de 65 ans et plus sont des femmes et la proportion de femmes augmente avec l’avancée en âge. On compte ainsi 2 femmes pour 1 homme chez les 80 ans et plus.

Plusieurs d’entre elles risquent donc de vivre seules et pauvres plus longtemps.

 

Pour en savoir plus consultez les documents en pièce jointe.

 

Le Comité femmes aînées

Commentaires

Le commentaires sont fermés.