25 septembre 2012

La FFQ vous invite jeudi le 4 octobre pour une mobilisation générale contre les politiques néolibérales !

 

Parce que nos vies valent plus que leurs profits !

Die-in bancaire jeudi le 4 octobre à 12h

Devant la Tour de la Bourse à Montréal (800 Square Victoria, métro Square Victoria)

Rendez-vous sous le drapeau de la FFQ

(à 12h, aux coins des rues Saint-Antoine Ouest et Square Victoria).

 

Cette action de la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics, dont la FFQ est membre, vise à rappeler notre message en faveur de la redistribution de la richesse et sur nos alternatives fiscales voulant faire contribuer davantage les institutions bancaires et les grandes entreprises aux finances publiques.

Le 4 septembre dernier, le Québec a peut-être réalisé un pas en avant en se débarrassant d’un parti qui a accéléré le virage néolibéral, synonyme de pauvreté, de précarité et d’exclusion pour la majorité d’entre nous, dont les femmes en premier lieu. Mais les pressions sur le nouveau gouvernement sont fortes pour continuer à appliquer des mesures d’austérité, qui ont pourtant échoué partout où elles ont été mises en œuvre. De telles mesures vont nuire d’abord aux plus pauvres, encore majoritairement des femmes, et appauvrir la classe moyenne.

En ce sens, la lutte contre la privatisation et la tarification des services publics ne s’est pas arrêtée le 4 septembre, loin de là. Cette action du 4 octobre visera à rappeler au nouveau gouvernement notre farouche opposition aux politiques néolibérales.

Vous trouverez ci-joint un tract pour cette action spécifique afin de commencer la mobilisation. (Un événement Facebook est également disponible https://www.facebook.com/events/409389889115221

Invitation à organiser des actions locales et régionales

La Coalition souhaite aussi que des actions locales et régionales s’organisent.  Les personnes qui désirent participer peuvent trouver l’information sur le site http://refusglobal.ca/.

Le 4 octobre, on continue la mobilisation pour la redistribution de la richesse.

Commentaires

Le commentaires sont fermés.