21 septembre 2012
Communiqué de presse

Agnès Maltais à la Condition féminine : un véritable espoir d’intégration de l’égalité dans les dossiers du travail et de la solidarité sociale

 

MONTRÉAL, le 20 sept. 2012 /CNW Telbec/ – La Fédération des femmes du Québec tient à féliciter la nouvelle ministre responsable de la Condition féminine, Madame Agnès Maltais, pour sa nomination à titre de ministre de l’Emploi, du Travail, de la Solidarité sociale et de la Condition féminine.

« La FFQ avait demandé à Madame Marois de s’assurer que l’égalité soit une priorité de toute l’action gouvernementale. La combinaison des dossiers qui seront portés par Madame Maltais nous donne l’espoir qu’elle pourrait enfin intégrer l’enjeu de l’égalité à son action. Une approche spécifique en condition féminine est nécessaire dans tous ses dossiers, que ce soit au plan de la retraite, de la lutte à la pauvreté, de la précarité en emploi, des programmes d’accès à l’égalité, de l’équité salariale et de la discrimination à l’emploi pour les femmes immigrantes et handicapées, »  affirme la présidente, Alexa Conradi.

Par ailleurs, la FFQ souhaite également la bienvenue  à Diane Gadoury Hamelin, nommée adjointe parlementaire à la Condition féminine. Avec l’accumulation de mandats confiés à la Ministre, cette nomination additionnelle devrait permettre à la Ministre d’élargir son champ d’action en condition féminine pour y inclure la représentation des femmes en politique, la violence envers les femmes, l’immigration, la fiscalité, le développement du Nord, la santé des femmes, et accès à l’éducation.

Malgré l’absence de parité au conseil des ministres ou d’annonce pour augmenter la place des femmes en politique, nous comptons convaincre le gouvernement de l’importance d’assurer un minimum de 40% des femmes à l’exécutif et à l’Assemblée nationale dans un avenir proche.

Mots-clés : ,

Commentaires

Nous ne publions jamais les adresses courriel.

Veuillez saisir le code de sécurité ci-dessous :