12 mars 2012
Communiqué de presse

Madeleine Parent – le Québec perd une pionnière du mouvement féministe

 

Montréal, le 12 mars 2012 – La combativité de Madeleine Parent a marqué l’histoire du Québec. Par son courage et son action, aux côtés des femmes marginalisées, elle a  mené avec elles des luttes pour la syndicalisation et une amélioration de leurs conditions de travail. En croyant fermement à la nécessité de l’action collective pour l’instauration d’une véritable  justice sociale, Madeleine a contribué à façonner le mouvement féministe québécois.

« L’influence de Madeleine Parent sur le mouvement féministe québécois est immense. La FFQ est l’une des grandes héritières de sa vision inclusive. Elle a constamment cherché à créer des ponts entre les femmes de milieux et d’origines différents. Nous lui en sommes profondément reconnaissantes, » souligne la présidente, Alexa Conradi. Proche des femmes noires et immigrantes, alliée des femmes autochtones et en dialogue avec le mouvement féministe canadien, la militante féministe a constamment encouragé le mouvement québécois à élargir ses horizons et à développer des liens de solidarité dans le respect des diversités.

Soucieuse d‘appuyer les jeunes féministes au sein du mouvement, Madeleine Parent prenait le temps d’échanger avec elles. « Au tout début de mon engagement féministe, Madeleine Parent s’est montrée généreuse avec moi. Alors qu’elle était une géante de l’histoire, elle m’a fait sentir tout de suite que j’avais ma place à ses côtés. Elle prenait le temps d’échanger, de partager et d’encourager les autres, » de poursuivre la présidente, « Elle nous manque déjà ».

-30-

Pour information : Fédération des femmes du Québec, 514-876-0166 poste 1501 ou 514-717-4847.

Mots-clés : ,

Commentaires

Le commentaires sont fermés.