28 mars 2012

Invitation à un rassemblement pour une retraite décente pour tout le monde

 

La Fédération des femmes du Québec, Conseil d’intervention pour l’accès des femmes et le Régime de retraite des groupes communautaires et de femmes au travail ont le plaisir de vous inviter à un Rassemblement pour une retraite décente pour tout le monde le 4 avril prochain, de 9h à 12h, au Centre Saint-Pierre à Montréal.

Au programme :
• Une présentation sur les grands enjeux actuels (ou un tour d’horizon en 45 minutes)
• Un échange sur les défis et les stratégies à développer
• L’adoption d’une déclaration en appui aux régimes publics et collectifs pour assurer une retraite décente pour tout le monde.

Nous en avons eu assez d’entendre le battement de tambour des gouvernements, du patronat et des instituts économiques qui martèlent le message que les régimes publics et collectifs de retraite ne sont pas viables. Devant l’insécurité grandissante, nous avons décidé de ne pas les laisser faire. C’est l’heure de nous organiser pour forcer un débat public qui place la sécurité du revenu à la retraite et l’équité intergénérationnelle au coeur des pistes d’action. Nous avons tous les outils collectifs en main pour assurer une retraite décente à tout le monde – ce n’est pas l’heure de les abandonner!
À la place des régimes publics et collectifs, on nous propose un mirage : l’épargne personnelle.  L’incitation à investir davantage dans des REERs ou dans d’autres formes d’épargne individuelle comme les Régimes volontaires d’épargne retraite (RVER) sera un échec pour la vaste majorité de la population qui n’a pas la marge de manoeuvre dans son budget pour y investir assez. De plus, une fois investi, cet argent peut disparaître devant les aléas du marché financier. Les employeurs ne sont pas tenus de faire leur part. C’est de l’insécurité garantie.

C’est aussi un modèle inéquitable pour la jeune génération qui va devoir travailler plus longtemps, vivre avec moins et assumer de plus grands risques des marchés boursiers. La perspective de l’épargne individuelle ouvre également la porte à un traitement inéquitable entre les nouveaux et les anciens salariés d’une entreprise, une sorte de « Clause orphelin ». Dans certains scénarios, dans une même entreprise, les anciens salariés seraient couverts par un régime complémentaire avec contribution de l’employeur et les nouveaux seraient soumis à un régime volontaire où l’employeur ne contribue pas forcément. Ou dans d’autres cas, on verra l’entreprise passer d’un régime à prestations déterminées pour les anciens à un régime à cotisations déterminées pour les nouveaux.
Pour les femmes qui continuent à faire des sacrifices au niveau de leur participation au marché du travail pour effectuer du travail gratuit pour la famille, et pour les nombreuses femmes qui sont moins bien payées que les hommes, la perspective d’une diminution des pensions des régimes publics est profondément inquiétante. Seuls les régimes publics peuvent éviter à la vaste majorité des femmes de s’enfoncer davantage dans la pauvreté ou la précarité.

En organisant un rassemblement, nous voulons nous donner les moyens de contrer collectivement le discours unique sur les retraites. Couper les retraites n’est pas une fatalité. C’est plutôt la volonté de la haute finance qui voit dans les régimes d’épargne individuelle une occasion d’affaire incroyable. Les gouvernements martèlent leurs statistiques sur la pression qu’exercera le vieillissement de la population sur les régimes de retraite. Or, ce qu’ils souhaitent surtout faire, c’est se libérer de plus en plus de services qui sont au coeur du rôle de partage et de justice de l’État.
En nous appuyant sur les propositions élaborées par la FTQ dans sa campagne « Pour une retraite à l’abri des soucis », c’est l’heure de réfléchir ensemble à nos stratégies. Nous vous proposons donc de passer la matinée avec nous le 4 avril prochain au Centre St-Pierre, 1212, rue Panet.
Si vous avez des questions et pour confirmer votre présence, veuillez nous écrire à
info@ffq.qc.ca.
Nous avons hâte de bâtir avec vous un autre discours, cette fois, ancré dans une vision d’égalité et d’équité.
Solidairement,

Alexa Conradi , FFQ

Nathalie Goulet, CIAFT
PS. Pour plus d’information sur la campagne Pour une retraite à l’abri des soucis, visitez le site ftq.qc.ca/campagneretraite.

Commentaires

Nous ne publions jamais les adresses courriel.

Veuillez saisir le code de sécurité ci-dessous :