4 octobre 2011
Communiqué de presse

Retrait préventif du travail au fédéral: Le CIAFT et la FFQ saluent le dépôt du projet de loi privé déposé hier

 

Montréal, le 4 octobre 2011- Le Conseil d’intervention pour l’accès des femmes au travail (CIAFT) et la Fédération des femmes du Québec (FFQ) saluent le dépôt du projet de loi privé déposé aujourd’hui par le député NPD de Rosemont-La Petite-Patrie, Alexandre Boulerice. Ce projet de loi a pour objectif d’accorder aux travailleuses assujetties au Code canadien du travail et qui sont enceintes ou qui allaitent les mêmes mesures d’accommodement et d’indemnisation qu’offre la province où elle réside en matière de sécurité au travail.

Avec l’adoption du projet, 10% de l’ensemble des travailleuses verrait leurs conditions s’améliorer. Selon Nathalie Goulet, directrice du CIAFT, « ce projet de loi permettrait enfin d’indemniser correctement, à 90% de leur salaire, les agentes de bord, les postières, les camionneuses, les travailleuses oeuvrant dans le transport de valeurs ou encore les débardeures qui actuellement n’ont pas droit à une mesure de retrait préventif digne de ce nom».

« Le retrait préventif tel qu’il existe au Québec est un acquis fondamental dont ont besoin toutes les femmes. C’est une pièce maîtresse des politiques de santé et de sécurité au travail et de conciliation famille-travail et il est plus que temps que le gouvernement fédéral emboîte le pas au Québec sur ce dossier fondamental en condition féminine », déclare Alexa Conradi, présidente de la FFQ.Cette mesure aurait l’avantage de bonifier sensiblement le régime actuel. Actuellement, chaque semaine prise en retrait préventif par une travailleuse dans un emploi de compétence fédérale lui accorde 55% de son salaire et ampute d’autant son congé de maternité, situation qui déresponsabilise les employeurs et oblige trop de femmes à demeurer en emploi aux dépens de leur santé et de celle de leur enfant.

-30-

Commentaires

Nous ne publions jamais les adresses courriel.

Veuillez saisir le code de sécurité ci-dessous :