13 octobre 2011

Des prédicateurs sexistes

 

L’IERA Canada (Islamic Éducation and Research Academy) organise une conférence intitulée « Calling the World to Allah » (Appeler le monde à retourner à Allah) avec l’appui d’une organisation étudiante de cette université dont le nom serait Hospitality Concordia. Les conférenciers, dont Hamza Tzortzis et Abdur Raheem Green, sont des « prédicateurs » reconnus pour leur discours antiféministe, sexiste, homophobe et antidémocratique. Ils se basent sur la Charia et interprète le Coran d’une manière rigide et archaïque afin de promouvoir leurs idées comme la prédominance de l’homme sur la femme justifiant ainsi l’usage de la violence par un mari (le chef de famille!) pour prévenir ou corriger sa femme si elle ne respecte pas son autorité; la criminalisation de l’homosexualité sous peine de mort et de flagellation; le rejet de la notion de liberté d’expression et à la peine de mort. (Voir notamment ce lien: http://www.youtube.com/watch?v=BXJBj7Rj0yg&feature=youtu.be)

C’est un discours qui n’a aucune place dans une société égalitaire où l’état de droit prime sur les croyances religieuses. La violence conjugale est criminelle et l’homophobie inacceptable dans toutes les circonstances. Les femmes ont droit à la liberté, à la sécurité, à la dignité et à l’égalité en tout temps.

La FFQ condamne ces propos qui appellent à la violence envers les femmes. On demande au regroupement étudiant de se dissocier de ces propos et d’annuler la conférence. La FFQ demande également à l’Université de clarifier les règles d’éthique entourant l’utilisation de leurs salles afin d’assurer aux femmes et aux LGBTQ un lieu où leur dignité sera respectée.

Pour communiquer avec le recteur de l’Université Concordia, écrivez au président, le Dr. Frederick Lowy à president@concordia.ca ou téléphonez-le au 514-848-2424, poste 4849.

Alexa Conradi
Présidente

Commentaires

Le commentaires sont fermés.