30 août 2011

Dénonçons une coupure injustifiable du gouvernement Harper pour le financement d’un projet novateur en milieu autochtone

 

Membres des communautés des Premières Nations et citoyens canadiens de toutes origines, le Wapikoni mobile vous demande votre aide.

Wapikoni mobile est un projet autochtone novateur qui fonctionne depuis 7 ans dans les communautés éloignées du Québec pour offrir des ateliers pratiques de formation en nouvelle technologie aux jeunes des Premières Nations.

Le Wapikoni contribue à leur redonner l’espoir, et les outils pour se bâtir un avenir meilleur. Mais une intervention à long terme est essentielle pour atteindre ces objectifs.

Comme le Gouvernement a récemment pris la décision de couper leurs fonds, vous trouverez ci-joint une pétition pour soutenir ce projet important, pétition que vous pouvez circuler dans vos communautés et votre entourage.

Cliquez ici pour la version française de la pétition

Il va sans dire que toutes les signatures comptent (citoyens canadiens…), même si vous n’avez que la vôtre sur une feuille, nous la prenons avec grand plaisir. Il y a présentement à 1737 signatures et il y a un objectif de dépasser le 2000.

Vous avez jusqu’au 10 septembre pour leur renvoyer les signatures à l’adresse suivante : Wapikoni mobile a/s Céline Brassard 3155 Côte-de-Liesse, Montréal, Québec, H4N 2N4

Par la suite, cette pétition , demandant à la ministre Diane Finley de revoir la décision de couper notre financement, sera déposée à la Chambre des communes.

Vous pouvez également l’envoyer sans frais au bureau du député de Rosemont-La Petite-Patrie (l’envoi à un bureau de député ne nécessite pas de timbre):

Alexandre Boulerice

Député de Rosemont-La Petite-Patrie

1453 rue Beaubien Est, bureau 208

Montréal (Québec) H2G 3C6

Mots-clés :
Luttes : Discrimination

Commentaires

Nous ne publions jamais les adresses courriel.

Veuillez saisir le code de sécurité ci-dessous :