13 avril 2011
Communiqué de presse

Un projet conservateur menace la sécurité et l’autonomie des femmes immigrantes parrainées par leur conjoint

 

Montréal, le 13 avril 2011 – La Fédération des femmes du Québec dénonce les changements proposés par le gouvernement conservateur au régime de parrainage des conjoint.e.s et demande aux partis politiques de se positionner contre le projet. La veille des élections, Citoyenneté et Immigration Canada a publié un avis suggérant que certains conjoints parrainés n’aient droit qu’à une résidence permanente « conditionnelle » pour une période de 2 ans ou plus. « Le projet répond à un faux problème et a pour conséquence de menacer la sécurité et l’autonomie des femmes parrainées » de dénoncer Alexa Conradi, la présidente de la FFQ.

Le projet vise à dissuader les soi-disant « mariages frauduleux » et cible seulement les personnes qui se sont mariées depuis deux ans ou moins et qui font une demande de parrainage. « Ce projet condamnerait des femmes à rester dans des mariages ingrats ou violents de peur de perdre leur statut de résidente permanente et d’être renvoyées dans leur pays d’origine et séparées de leurs enfants, » poursuit-elle. « Déjà, le système actuel de parrainage implique une grande dépendance pour la parrainée; avec ces changements, on ouvrirait tout grand la porte à la manipulation et au contrôle. »

La FFQ dénonce l’empressement de régler un problème non-documenté à la veille des élections et craint que les changements soient appliqués rapidement sans débat réel. « Les couples faisant une demande de parrainage doivent déjà fournir un ensemble de preuves de l’authenticité du mariage pour être admissibles. Cette proposition conservatrice semble plutôt utile pour nourrir les préjugés à l’effet que le Canada soit envahi par des immigrants frauduleux », de s’inquiéter la présidente.

-30-

Fédération des femmes du Québec : 514-876-0166, poste 1501 ; cellulaire 514-717-4847; www.ffq.qc.ca.

Source : Fédération des femmes du Québec (FFQ)

Mots-clés : ,
Luttes : Discrimination

Commentaires

Le commentaires sont fermés.