25 janvier 2011

Mémoire de la FFQ déposé dans le cadre des consultations pré-budgétaires 2011-2012 du gouvernement du Québec

 

Depuis maintenant plus de quinze ans, la Fédération des femmes du Québec (FFQ) s’insurge contre la dominance de la pensée néolibérale dans le développement des politiques gouvernementales. Nous avons fait le constat à maintes reprises, et l’avons par le fait même souligné plusieurs fois aux gouvernements, que le marché laissé à lui-même ne favorise pas le droit des femmes à l’égalité. Or, dans ses consultations prébudgétaires 2011-2012, le ministère des Finances utilise le prétexte d’un retour vers l’équilibre budgétaire qui ne peut s’effectuer que par un «contrôle serré des dépenses» pour accentuer les politiques néolibérales dévastatrices de son gouvernement, sacrifiant les droits des femmes du Québec sur l’autel de la réduction de la dette et de la performance strictement économique.

Commentaires

Nous ne publions jamais les adresses courriel.

Veuillez saisir le code de sécurité ci-dessous :