19 janvier 2011

Les maisons, ce sont aussi des services !

 

Montréal, le mercredi 19 janvier 2011 Le Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale (RMFVVC) a lancé, mardi, une vaste campagne nationale de promotion des services des maisons d’aide et d’hébergement. Les 49 maisons associées au Regroupement offrent un ensemble de services, avec ou sans hébergement, à travers le Québec. « Or, ces services sont encore méconnus par la très grande majorité de la population, surtout les services autres que l’hébergement », précise Nathalie Villeneuve, présidente du RMFVVC. « Pour que les femmes et leurs proches sachent qu’ils ne sont pas seuls et qu’ils peuvent recevoir de l’aide selon leurs besoins, le Regroupement a décidé d’agir rapidement pour la protection sociale des femmes victimes de violence conjugale en mettant en place une campagne de promotion »ajoute-t-elle. 

La campagne : des outils efficaces

Cette campagne aidera donc à mieux faire connaître l’ensemble des services disponibles. Également, celle-ci servira à démystifier ce qu’est une maison en brisant certains tabous et en témoignant du milieu de vie adapté pour chaque femme et enfant victimes de violence conjugale dans la mesure où l’on constate qu’il existe encore, en 2011, de nombreux préjugés à propos des maisons d’hébergement et de la problématique de la violence conjugale. 

Ainsi, les maisons d’aide et d’hébergement disposent dorénavant de trois nouveaux outils efficaces et accessibles afin de renforcer les réseaux sociaux de ces femmes : une affiche, un site Internet et six capsules vidéo.  

Pendant la campagne, près de 5 000 affiches seront distribuées dans les divers lieux fréquentés par les femmes à travers le Québec. Cette affiche, qui attire l’attention par son message simple « La violence conjugale n’est pas toujours visible », identifie les principaux services et invite les femmes à communiquer avec la maison de leur région ou à consulter le site Internet créé spécialement pour la campagne au www.contrelaviolenceconjugale.ca. D’ailleurs, cet outil électronique efficace et actuel donne accès en tout temps à plusieurs informations pertinentes sur la problématique et sur les maisons. Notamment, on peut visionner les six capsules vidéo, portant chacune sur un des services offerts. Grâce à ces vidéos, il est possible de mieux comprendre les ressources disponibles en situation de violence conjugale. 

À titre d’information, l’affiche et le site Internet ont été conçus par l’agence Espresso communication. Karine Dubois a produit les capsules tandis que Patrick Damien les a réalisées. 

Les outils ont été produits par le Regroupement mais la campagne sera réalisée par les 49 maisons membres qui en feront la promotion dans leur région respective de façon à rejoindre les femmes dans leur milieu. 

Une diffusion plus active de la campagne sera effectuée jusqu’au 8 mars 2011 et sera suivie de relances promotionnelles au cours de l’année 2011 auprès des médias et des partenaires travaillant principalement avec des femmes. En raison des outils choisis, la campagne pourra s’échelonner sur plusieurs années et répondre aux besoins d’un plus grand nombre de femmes au Québec.  

Il est possible de se procurer les outils ou encore d’obtenir plus d’informations sur la campagne en communiquant avec le Regroupement au 514 878-9134, poste 1601 ou à info@maisons-femmes.qc.ca

Avec 49 maisons membres implantées à la grandeur du Québec, le Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale constitue un vaste réseau résolument engagé, depuis 1979, pour le droit à l’intégrité physique et psychologique des femmes.

Luttes : Violence

Commentaires

Le commentaires sont fermés.