9 décembre 2010

Un autre projet de loi contre le libre choix !

 
 Un message de la Fédération du Québec pour le planning des naissances

Un autre projet de loi anti-choix sera soumis au vote libre mercredi le 15 décembre. Il s’agit du projet de loi C-510 qui vise à criminaliser le fait de contraindre une femme à se faire avorter.

Agissons vite pour prévenir l’adoption de ce projet de loi! 

Nous vous encourageons à agir de façon stratégique en ciblant les partis politiques et ou les députéEs que nous savons anti-choix (qui ont déjà voté pour d’autres projets de loi anti-choix ou qui ont tenus des discours contre le libre choix). Nous avons recensé près de 100 députéEs anti-choix pour le parti conservateur, et près de 20 députéEs du parti libéral. (Pour une liste : www.arcc-cdac.ca/fr/action/liste-deputes-anti-choix-08.html). 

Ce que vous pouvez faire : 

  • Appelez au bureau du chef de l’opposition, Michael Ignatieff (parti libéral), au 1-613-995-9364. Le personnel de son cabinet a l’obligation d’écouter et de rapporter le contenu de nos appels. Notre message est simple : demandez à monsieur Ignatieff de s’assurer que les membres de son parti politique vont, soit voter contre ce projet de loi, soit s’absenter lors du vote. 
  • Appelez votre députéE (fédéral) et faites-lui part de vos inquiétudes pour ce nouveau projet de loi. 
  • Appelez au bureau du premier ministre, Stephen Harper (parti conservateur), au 1-613-992-4211. En tant que premier ministre il a le devoir de nous écouter et de tenir compte de nos voix. Il est bon de lui rappeler que la majorité des CanadiensNES sont pro-choix et demandez-lui de s’assurer que les membres de son parti politique vont, soit voter contre ce projet de loi, soit s’absenter lors du vote. 

Merci d’avance de vos efforts pour faire entendre les voix pro-choix!

Pour en savoir plus sur le projet de loi C-510: allez sur le site de la FQPN

Mots-clés : ,
Luttes : Violence

Commentaires

Le commentaires sont fermés.