11 novembre 2010

Un départ raté pour ONU Femmes

 

ONU Femmes, cette nouvelle « entité de l’ONU pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes » a connu cette semaine un départ dans la controverse. En effet, l’Iran a passé à deux doigts d’obtenir un siège sur le conseil son d’administration. Cette “mauvaise plaisanterie” comme l’a qualifiée l’Iranienne Shirin Ebadi, Prix Nobel de la paix, ne s’est pas réalisée. Malheureusement, l’histoire ne s’arrête pas là puisque c’est finalement l’Arabie saoudite qui, grâce à sa “générosité”, a obtenu le plus grand nombre de voix et donc une place à ONU Femmes.

Ironique ? Certainement ! Quand on sait que l’Arabie saoudite considère encore les femmes comme des mineures, qu’elles doivent avoir la permission d’un homme pour sortir, vivre, respirer!

Que doit-on attendre d’ONU Femme ? L’avenir nous le dira et on ne peut qu’espérer que Madame Michelle Bachelet (ex-Présidente du Chili) dirigera cette agence en gardant le cap sur l’avancement des droits des femmes et que les pays membres d’ONU Femmes fassent preuve de cohérence.

Je vous invite à lire l’article d’Agnes Gruda dans La Presse d’aujourd’hui. Un papier très éclairant sur la question.

Commentaires

Nous ne publions jamais les adresses courriel.

Veuillez saisir le code de sécurité ci-dessous :