14 octobre 2010

Montérégie, le 14 octobre 2010 – Les femmes de la Montérégie descendent dans la rue et affichent fièrement leurs positions face aux enjeux sociaux !

 

MONTRÉAL, le 14 oct. /CNW Telbec/ – Aujourd’hui plus de 400 femmes de la Montérégie se sont mobilisées dans le cadre de la Marche mondiale des femmes 2010. Elles ont énoncé à la population par la fabrication et le déroulement de deux immenses bannières du haut du Pont Jacques-Cartier qu’elles réclament la paix, l’égalité, la liberté, la justice et la solidarité. 

Plus spécifiquement, les femmes de la Montérégie réclament…

  • Qu’enfin le gouvernement du Canada retire ses troupes de l’Afghanistan et que le gouvernement québécois interdise une fois pour toutes le recrutement militaire dans les établissements scolaires.
  • Que le gouvernement du Canada garantisse le droit inaliénable des femmes de décider d’avoir ou non des enfants en maintenant et consolidant des services d’avortements gratuits offerts partout au pays.
  • Que le gouvernement du Québec légifère sur les publicités sexistes, en plus de mettre en place, dans les écoles, des cours d’éducation à la sexualité.
  • Que le Canada signe enfin la Déclaration internationale sur les droits des peuples autochtones.
  • Que le gouvernement du Québec instaure un salaire minimum de 10,69 $ de l’heure et la fin des catégories à l’aide sociale.
  • Que cesse la privatisation et la hausse de la tarification des services publics, notamment en santé et en éducation.
  • Que nos ressources naturelles, soient l’eau, l’air et la terre, soient protéger de la marchandisation.

Elles expriment aussi fermement qu’elles en ont assez et qu’elles poursuivront la lutte puisque, tel qu’inscrit sur l’une des bannières, « la seule lutte que l’on perd est celle que l’on abandonne !». 

Renseignements:Mandoline Blier : 450-779-0024
Nathalie Garand :  514-993-5264

Mots-clés :
Luttes : Marche mondiale des femmes

Commentaires

Nous ne publions jamais les adresses courriel.

Veuillez saisir le code de sécurité ci-dessous :