15 octobre 2010

Ça marche dans la région de la Beauce

 

Tiré de l’article de Éric Gagnon Poulin

Les rues de Saint-Georges ont vu défiler des femmes et quelques hommes pour la Marche mondiale des Femmes, le 14 octobre, afin de faire entendre leurs revendications. Leur itinéraire débutait dans le stationnement du Georgesville, pour ensuite marcher sur la Première avenue jusqu’au parc Veilleux. 

La Marche mondiale des Femme a eu lieu du 12 au 17 octobre, dans 161 pays partout à travers le monde. Au Québec, son apogée aura lieu à Rimouski, dimanche le 17, où ils attendent 5 000 personnes. En 1995, la Fédération des femmes du Québec et Françoise David (aujourd’hui porte-parole de Québec-Solidaire) organisaient la marche des femmes contre la pauvreté, intitulée « du pain et des roses ». Celle-ci fut l’inspiration de la Marche mondiale des Femmes que l’on connaît aujourd’hui.

À Saint-Georges, l’événement a été organisé par le Centre-Femme de Beauce. Sa coordonnatrice, Luce Morand, a tenu à préciser qu’il ne s’agissait pas d’une manifestation, mais bien d’une marche pacifique et collective qui a pour but de rejoindre toute la société. « Les femmes ont des revendications, ce sont les femmes qui revendiquent, mais ça touche tout le monde. Par exemple, en ce qui concerne la hausse du salaire minimum, ce ne serait pas seulement les femme qui en profiteraient ». Leurs revendications sont les suivantes : le bien commun (ex. : non à la tarification des soins de santé), l’autonomie économique (ex. : hausse du salaire minimum), non à la violence envers les femmes, paix et détermination, ainsi que les revendications autochtones. Il faut noter que le Canada et les États-Unis n’ont pas signé cette charte, ce que déplore Luce Morand.

Finalement, ce que revendique cette marche est loin de concerner seulement les femmes. Quinze ans plus tard, les choses ont changé, mais il reste encore beaucoup de travail à faire. Pour les intéressés, des autobus ont été mobilisés pour se rendre à la grande marche de Rimouski. Pour plus d’information, veuillez contacter le Centre-Femme de Beauce.

Mots-clés :
Luttes : Marche mondiale des femmes

Commentaires

Nous ne publions jamais les adresses courriel.

Veuillez saisir le code de sécurité ci-dessous :