14 octobre 2010
Communiqué de presse

Activités de la Marche mondiale partout au Québec le 14 octobre

 

Montréal, 14 octobre 2010 – Aujourd’hui, des femmes de partout au Québec se mobilisent autour du thème de la violence envers les femmes. 

Alexa Conradi, présidente de la Fédération des femmes du Québec et porte-parole de la Marche mondiale des femmes (MMF), sera à Longueuil à 11h45 pour une action surprise et percutante ainsi qu’un point de presse. 

En après-midi, les représentant-e-s des médias sont invité-e-s à porter attention au fil de presse, une action d’éclat étant prévue. 

La Marche revendique que le gouvernement du Québec développe des outils concrets pour lutter contre la marchandisation du corps des femmes, dont le retour des cours d’éducation à la sexualité à l’école et une législation empêchant les publicités sexistes. Ces publicités sont dégradantes pour les femmes et véhiculent des stéréotypes sexuels pouvant banaliser la violence faite aux femmes. « L’éducation à la sexualité à laquelle trop de jeunes ont accès est loin d’aborder la sexualité dans une perspective de rapports égalitaires, non sexistes et non hétérosexistes. Les gouvernements doivent retrousser leurs manches et écouter les solutions concrètes que nous proposons », déclare Mme Conradi. 

Du gouvernement canadien, la MMF exige la protection du droit inaliénable des femmes de décider d’avoir ou non des enfants en respectant le droit à l’avortement. « Depuis l’arrivée au pouvoir des Conservateurs, il y a eu cinq projets de loi privés visant à criminaliser indirectement l’avortement. La droite religieuse est très présente sur la colline parlementaire et cela est inquiétant », ajoute Mme Conradi.  

La Marche mondiale au Québec, c’est plus de 300 activités, marches et actions dérangeantes pendant 6 jours dans toute la province. Hier, les femmes de Laval ont déployé trois bannières sur les ponts des autoroutes 15, 19 et 40 pendant qu’à Montréal, elles ont investi les bureaux de la Régie de l’Assurance maladie, distribuant leurs revendications pour le maintien des services publics. À Sherbrooke, des militantes ont bloqué trois fois les routes de la ville, dont une intersection de 22 voies pour le droit à la santé. 

Pour le calendrier des activités ainsi que les revendications de la Marche mondiale des femmes, consultez le www.ffq.qc.ca. 

– 30 – 

Renseignements : Charlotte Dussault, responsable des communications pour la Marche mondiale des femmes, Fédération des femmes du Québec, cellulaire : 514-585-3879, courriel : cdussault@ffq.qc.ca ; site : www.ffq.qc.ca

Mots-clés :
Luttes : Marche mondiale des femmes

Commentaires

Le commentaires sont fermés.