28 septembre 2010

Une prière nouveau genre

 

Avez-vous vu notre 4e capsule?

Cette fois, nous nous attaquons à la droite en critiquant sa façon de contrôler nos corps. La capsule, vous l’aurez constaté, met en scène une jeune fille qui prie pour correspondre aux standards de beauté que nous offrent les publicités, les magazines, internet. C’est un discours cru, mais qui démontre où nous en sommes rendues. C’est le langage des ados que nous avons voulu reproduire ici, avec toutes les craintes que l’on a à cet âge et qui sont empirées par le manque d’encadrement et d’appui dont les jeunes ont besoin pour s’épanouir. C’est pourquoi nous revendiquons le retour des cours d’éducation sexuelle à l’école.

Un autre dossier très inquiétant est celui de l’avortement. Le gouvernement Harper fait tout pour en restreindre le droit avec des projets de lois supposément privés, mais qui sont des commandes directes du parti conservateur!

Il faudra être vigilantes à ce propos puisque cet automne aura lieu le premier vote sur le projet de loi C-510 qui veut criminaliser la contrainte imposée aux femmes pour qu’elles se fassent avorter. C’est une nouvelle façon détournée de recriminaliser l’avortement et il ne faut pas que ça passe!

Bonne lutte!

Commentaires

3 commentaires sur “Une prière nouveau genre”

  • val dit :

    Cette éducation est nécessaire indispensable, mais insuffisante.
    Il est important de contrebalancer les fausses images que les ados peuvent avoir dans une société hypersexualisée. C’est pourquoi il faudrait ajouter une éducation à la sensualité et réhabiliter les gestes essentiels (le baisers, les caresses, les mots…)
    Deux sites conseillés par mon gynéco m’ont semblé intéressants :
    http://www.educationsexuelle.com (pour les éducateurs)et http://www.educationsensuelle.com (pour les ados)

    Val

  • Ana dit :

    Ce sont les hommes, à droite comme à gauche, qui tirent profit du contrôle du corps et de la sexualité des femmes. Alors que les uns brandissent leurs morale religieuse pour nous empêcher de contrôler notre reproduction, pour faire de nous des esclaves d’un conjoint et des enfants; les autres brandissent leur morale pornographique pour faire de nous des esclaves sexuelles publiques, des propriétés de tous les hommes. Dans le métro, ils s’abreuvent d’images qui nous dégradent. Sur leurs cellulaires et leurs fonds d’écran ils bandent sur des images ou des femmes réelles se font pénétrer dans tous les orifices parce que c’est ça qui les excitent: nous considérer comme une classe inférieure. Rien que sur les débats actuels sur le jugement de la cour supérieure en Ontario qui décriminalise la vente et l’achat des femmes par les hommes, nous pouvons constater leur solidarité masculine sur tous les blogues. Ce qu’ils nous disent, à droite, comme à gauche, c’est qu’ils ont des besoins sexuels et que le rôle des femmes c’est d’en prendre soin. Y’en a assez! Patriarcat ya basta!

  • Commentaires sur les habillement des femmes Un copain qui avait une jeune fillle me racontait que elle ce sentait bien en jeans avec chandail
    Cette jeune fille avait 12 ans
    Mais que sa blonde a lui la trouvait pas assez sexé alors èlle lui achetait des robes plus sexé mesdames responsabilisons mous les gars ne sont pas les seules responsable Mado

Nous ne publions jamais les adresses courriel.

Veuillez saisir le code de sécurité ci-dessous :