22 septembre 2010
Communiqué de presse

Registre des armes à feu – Un soulagement momentané

 

Montréal, 22 septembre – La Fédération des femmes du Québec est soulagée de voir que le projet de loi conservateur proposant l’abolition du registre des armes à feu a été battu en chambre aujourd’hui.

« Ce vote est une victoire contre un projet de loi en particulier, mais la lutte n’est pas terminée puisque les Conservateurs ont promis de continuer leur bataille idéologique contre le registre et contre les acquis du féminisme », explique Mme Alexa Conradi, présidente de la Fédération des femmes du Québec.

« Nous rejetons également les propositions du NPD qui visent l’affaiblissement des procédures d’émission de permis et de vérification des antécédents ainsi que le soi-disant compromis voulant décriminaliser l’omission d’enregistrer les armes d’épaule puisque nous craignons que cela permette d’aider Stephen Harper à démanteler le contrôle des armes de façon détournée », ajoute-t-elle.

La Fédération des femmes du Québec appelle la population canadienne à rester mobilisée et vigilante sur la question puisque les menaces envers les droits des femmes sont toujours présentes, notamment avec le vote en octobre sur le projet de loi C-510 sur l’avortement.

Renseignements: Charlotte Dussault, Fédération des femmes du Québec, Cellulaire : 514-585-3879, Bureau : 514-876-0166, poste 253, Courriel : cdussault@ffq.qc.ca

Mots-clés :
Luttes : Violence

Commentaires

Nous ne publions jamais les adresses courriel.

Veuillez saisir le code de sécurité ci-dessous :