20 septembre 2010

On a assez étiré l’élastique – capsule #3

 
Une version récente du logiciel Flash (8.0 ou supérieure) est nécessaire pour visionner cette séquence vidéo.

La Marche mondiale des femmes demande le retrait immédiat des troupes de l’Afghanistan et dénonce l’instrumentalisation des droits des femmes qui sert à justifier cette guerre. La présence armée en territoire afghan n’aide pas les femmes, bien au contraire.

Le recrutement militaire dans les écoles doit cesser et le gouvernement québécois a la responsabilité de l’interdire. « On ne le réalise pas, mais c’est la première fois que le Canada recrute autant depuis la Seconde Guerre mondiale. L’école est un lieu où les enfants doivent s’épanouir et non un bassin de jeunes à recruter », lance Alexa Conradi, porte-parole de la Marche mondiale des femmes et présidente de la Fédération des femmes du Québec. « Le gouvernement Harper cherche à valoriser le rôle des forces armées et à minimiser les effets collatéraux de la militarisation comme la violence accrue envers les femmes et les risques pour la vie et la santé mentale des personnes qui s’engagent, il faut que ça cesse », d’ajouter Mme Conradi.

Visionnez la capsule dès maintenant et partagez le lien avec vos contacts

Cliquez ici pour voir toutes les capsules sur notre chaîne Youtube

Commentaires

Le commentaires sont fermés.