30 septembre 2010

Nos capsules Web font jaser

 

D’après le Journal de Québec, les forces armées canadiennes n’apprécient pas notre capsule sur le recrutement dans les écoles. Ils vont jusqu’à nier leur présence dans les écoles… si c’est pas de la désinformation c’est n’importe quoi !

Lire l’article

Voir la capsule et voir toutes les capsules

Voir aussi les commentaires sur notre page Facebook

Commentaires

48 commentaires sur “Nos capsules Web font jaser”

  • Cotte Béatrice dit :

    Les journaux de tendance de gauche ne sont pas trop existants ici au pays;alors je ne suis pas du tout étonnée des commentaires que les forces armées canadiennes disent sur votre capsule;les grands de ce monde ont tout le temps raison, que celà soit dans n’importe quel domaine,je suis une victime d’un véritable complot du système de santé,et il y a seulement mon conjoint qui me croit ,normal il la vécu aussi ,peut-être un jour vais je écrire mon histoire ,mais encore là ,vais je trouver un éditeur qui va être capable de publier ce que je raconte ,la censure existe ,et nous allons tranquillement vers la grosse droite ,et même parfois lorsque je vois la manière dont j’ai été traitée et encore à l’heure actuelle ,parfois je me demande en temps que femme aussi si je ne vis pas sous un régime totalitaire,peut-être allez vous dire que j’y vais un peu fort,non je ne pense pas ..alors normal avec le gouvernement actuel que vos capsules ne soient pas crues ,mais continuez

  • Nancy Tremblay dit :

    Ce n’est pas tant l’armée que vous avez “choqué” Madame, mais les mères de nos soldats que vous avez insultez en leur disant qu’elles ont donné naissance à de la chaire à canon! Si c’est pas de la désinformation c’est n’importe quoi ! Leur avez-vous seulement demandé leur avis ?

  • christian Audet dit :

    Jusqu’à présent, ce ne sont pas les forces armées qui réagissent, mais plutôt la majorité de la population, et la majorité des femmes.

    Aucune femme de mon entourage n’est en accord avec cette campagne de désinformation que vous menez.

    Pourquoi ne vous attaquez pas plutôt aux agressions contres les femmes, justement en Afghanistan, vous devriez trouver aisément une juste cause, là où les femmes sont méprisées et bafouées. Où étes-vous lorsque des scandales de prostitution juvénile éclatent? Pourquoi ne réclamez-vous pas des peines plus sévères pour les agresseurs?

    Vraiment, la population réalise de plus en plus que votre agenda n’est pas l’avancement de la cause des femmes, mais plutôt l’avancement personnel de quelques femmes.

    La population n’est pas dupe de votre désinformation.

  • Mario dit :

    Nous sommes profondément déçues et choquées des propos tenus par votre organisme qui ne démontrent aucun respect pour VOTRE liberté qui a été gagnée par vos parents ou grands parents lors des autres conflits. VOUS êtes aujourd’hui libre au Canada grâce à nos militaires qui démontrent un courage exceptionnel. Ils ont tous besoin d’encouragement dans leurs démarchent surtout de la part des parents dans leurs choix de carrière.

    Vous avez manqué un beau moment pour les encourager. Grâce à eux, vous pouvez vous rendre à vos magasins préférés sans risque de rencontrer un kamikaze.

    Vous me faites vomir de désespoir,

    Signé:
    Mario Blanchard
    Shannon
    Fils de militaire, militaire à la retraite et père de militaire (notre fils sera déployé en novembre prochain).

    S.V.P. prenez soin de nos femmes et enfants en les encouragent.

  • Line Marcotte dit :

    il ne faudrait surtout pas oublier que nous avons besoin de l’armée ne serait-ce que pour préparer la paix. En tant que FEMME et surtout d’être humain, êtes-vous vraiment capable de vous fermer les yeux sur ce qui se passe dans d’autres pays et de laisser, par exemple, un taliban empêcher une jeune fille à se scolariser en lui lançant de l’acide au visage. Nos soldats sont nécessaires et c’est LEUR choix d’être dans l’armée pas le vôtre. Si vous êtes capable d’être aussi indifférente, je crois que vous devriez revoir vos valeurs, elles ne doivent plus être à la bonne place…..Et en passant, je fais partie des personnes auxquelles vous avez manqué de respect avec votre publicité, je suis mère de militaire et j’en suis très fière!!!!

  • Christian Caron dit :

    Dans l’article du Soleil au sujet de la pub si controversée, madame Lizotte déclare : \C’est un grand manque de respect. Ils n’ont pas le droit de prendre l’image d’une mère de famille et de présumer de ce qu’on pense.\. Par la suite, elle y va de ce commentaire : \Ces gens devraient savoir comment les militaires sont perçus au Québec. Pas comme de la chair à canon, mais comme des héros.\

    Deux poids, deux mesures ? Madame Lizotte, c’est un grand manque de respect de présumer de ce que les Québécois pensent des militaires. Non, nous ne les voyons pas tous comme des héros. Peut-être plus comme des victimes ?

    Bravo pour une capsule vidéo qui ne donne pas dans le politiquement correct. Il va falloir enlever nos lunettes roses un jour et voir la dure réalité en face. Du recrutement dans les écoles, des pubs alléchantes (très \jeux vidéos\) et de fausses perspectives d’avenir glorieux entraînent nos jeunes dans les filets de l’armée canadienne pour servir les intérêts politiques et mercantiles de nos dirigeants et de leurs \zamis\. Sacrifier la vie de nos jeunes pour du pétrole, c’est assez !

  • Pierre Kavanagh dit :

    Ma mère a toujours été fière que je m’enrôle et ne m’a jamais considéré comme de la chair a canon. Vous insultez tout les militaires, leur familles ainsi que ceux tombé aux combats. Vous n’avez aucune idée de quoi vous parlez……..Vous avez peu-être fais de bonne choses mais vous venez de nous montrer que vous n’avez aucun respect pour ceux que vous dites représenter

  • Caroline Mongrain dit :

    Je suis tout à fait d’accord avec les propos de Mme Tremblay plus haut. Si vous avez des messages à passer au gouvernement, faites le directement. Nos militaires, hommes et femmes, sont des héros et défendent notre pays. Je ne m’identifie aucunement à votre orgranisation.

    Vous dites travailler à la transformation des rapports sociaux de sexe dans toutes les activités humaines pour favoriser le développement de la pleine autonomie des femmes et la reconnaissance véritable de l’ensemble de leurs contributions à la société… Laissez alors les femmes qui le décident devenir militaire, voilà un exmeple de pleine autonomie et d’égalité des sexes, et reconnaissons leur apport au mieux-être de notre pays!

  • Dominique LeBlanc dit :

    Je suis une femme et une mère. J’ai servi au sein des Forces canadiennes pendant 24 ans. Nos soldats et soldates ne sont pas de la chair à canon et vous manquez de respect envers eux et envers leurs familles. Vous devriez avoir honte. Si vous recherchez vraiment des causes à défendre, attaquez donc plutôt les régimes qui ne respectent pas le droit des femmes. N’est-ce pas davantage votre mission?

  • annick gagnon dit :

    Savez-vous au moins ce qu’ils font dans les écoles, et bien mes chères dames ils informent les enfants sur ce qui se passe dans les autres pays et parlent de leurs missons . De plus ils expliquent aux enfants dont leurs parents sont présentement en afghanistant ce qui si passe. Les militaires parlent aussi des différentd véhicules qui fascinent les enfants … Faut t’il aussi demander au pompier et policier d’arrêter de faire la même chose que l’armée . Vous devriez vous concentrez plutôt sur des sujets plus importants que ça .
    Vous êtes carrément dans le champs mesdammes et de plus de quels droit vous parlez en mon nom …

  • Philippe dit :

    J’ai du mal à comprendre pourquoi un organisme qui s’est battue pour le droit des femmes à l’égalité crache ainsi sur les Forces. Vous seriez les premières insulté que l’Armée refuse des femmes, et vous êtes les premières à en décrier la présence.

    Que vous ayez une contre la guerre en Afghanistan est une chose, mais d’insulter des gens qui servent avec honneur pour une cause qu’ils croient juste (que ça vous plaise ou non)c’est une honte. Les FC recrutent des adultes qui font des choix, ils sont libres de le faire, alors laissez-les gens prendre les décisions qu’ils veulent et.. mêlez-vous de vos affaires.

    En terminant, des femmes vivent, ici-même, des problèmes auxquelles vous devriez accorder beaucoup plus d’importance que ce que vous accorder à décrier le supposé recrutement dans les écoles. Les FC ne sont pas des kidnappeur d’enfants soldats réveillez-vous. Alors Agissez !!!

  • Annick dit :

    Je pense au contraire que cette 3e capsule parle d’écoute et de solidarité entre toutes les femmes du monde. Je n’y perçois pas l’insulte dont certaines disent être la cible, tout en étant sensible face à la situation difficile dans laquelle se retrouvent les mères dont leurs fils se sont enrôlés dans les forces canadiennes.

    Il est important d’entendre, comme féministes, comme femmes et comme mères vivant au Québec ce qu’ont à dire les femmes d’ici et d’ailleurs, palestiniennes, afghanes,… Des femmes qui on connues ou connaissent la guerre dans leur pays et qui n’ont pas droit à la parole dans nos médias. Elles vivent cette injustice de mettre au monde des enfants qui seront tuéEs, violéEs, torturéEs ou qui deviennent les outils des intérêts des États-uniens et du Canada pour contrôler les ressources de territoires stratégiques. Elles vivent elles-mêmes cette injustice, utilisées comme armes de guerres, subbisent des violences sexuelles injustifiables et résistent malgré tout à l’occupation.

    Alors, quelles voix donne-t-on à ces femmes, lorsque l’on dénonce la prise de position de cette capsule? Pouvons-nous concevoir ou plutôt reconnaître que nous soyons mères de soldats palestiniens ou soldats canadiens, et femmes sans enfant, que nous avons a créer une solidarité envers toutes les femmes contre la guerre impérialiste et les ravages qu’elle fait à nos sociétés?

    Nos fils ne doivent pas devenir un obstacle à la solidarité entre femmes. Sinon, le patriarcat aura raison de nous.

  • Carol dit :

    Nous parlons des soldats canadiens. L’Hypothèse que nous voulons contrôler systématiquement les ressources de l’Afghanistan en servant les intérêts des États-Unis, est une RHÉTORIQUE DE DÉSINFORMATION, qui se rapproche de ceux qui croient en un complot du 11 septembre, et à force de répéter cette rhétorique, ils finissent par se croire eux-mêmes………………..

    ALORS QUELLES VOIX DONNENT-ON, à ces femmes d’ailleurs, pakistanaise mariée de force, brûler à l’acide, aux afghanes mariée de force, esclave des hommes, sans scolarisation, aux palestiniennes encore sous un système où les homme ont le pouvoir………….et tout simplement à ceux qui sont différents dans ces pays (homosexuel, lesbienne, boudhiste, chrétien)??????????????????????????????????

    La solidarité du genre humain est-elle une vision de droite maintenant ??? Trop facile la rhétorique habituelle……(pus capable de l’entendre)….. Quand les forces ont été en Haiti cette année après le tremblement de terre, ont-ils fait main basse sur les ressources du pays??? Ont-ils violés, torturé et tué car ils servaient des intérêts de qui que ce soit??? NON !!!!!!!!Quand les forces ont été en Bosnie, ont ils piller le pays, tué torturé ??? NON !!!!!…………………Et si il y a des comportement haineux ou dévié, ils y a un juge qui va les condamner…..Si les gauchiste d’aujourd’hui doivent considérer Churchill à l’extrême extrême droite, pourtant il a été un des meilleurs REMPARTS CONTRE LA BARBARIE DU TEMPS en déclarant la guerre !!!

  • Ève dit :

    Bonjour,
    je suis une femme de 19 ans, étudiante, et je tenais à inscrire mon point de vue sur ce débat. Premièrement, les écoles sont bombardées par les propagandes militaires et cela ne commence pas à l’université ou au cégep, non. Au secondaire, je vous le confirme, il y avait constamment des kioskes de recrutement pour l’armée. Ils apportaient leur char d’assaut, habillé de leur uniforme et donnaient des cadeaux à ceux qui passaient devant leur kioske. De quoi faire rêver les jeunes non?! Aussi, nous avons été obligé d’assister à un cours où un militaire venait parler du rêve d’être soldat. Bref, je vous confirme qu’il y a constamment de la propagande militaire dans les écoles et j’ai d’ailleurs plusieurs amis qui se sont enrolés. Je ne suis pas certaine que c’était un choix éclairé d’ailleurs, ils se sont fait vendre du rêve, du rêve d’héroisme alors que nous n’avons même pas lieu d’être en afghanistan, cette guerre qui est loin d’être une mission de paix comme on se le fait dire.

    Enfin, ce vidéo s’adresse au gouvernement afin de lui dire que nos troupes n’ont pas lieu d’être là bas et pour dénoncer les propagandes militaires dans les écoles. En voyant ce vidéo, j’avais espoir que la population se soulève et appui ce message en démontrant au gouvernement que non, justement nous ne sommes pas de la chair à canon.

    Il y a si peu de gens qui prennent les fronts pour faire avancer notre condition et celle des autres, comment tant de gens ont pu s’élever contre eux?

    Je suis sincèrement pour ce vidéo et tiens à encourager les VRAIS héros de notre société.

    Surtout, n’abandonnez jamais.

  • Morgan dit :

    ENFIN!!!! Dites-le haut et fort!!!! Il est important de comprendre de un que la fibre patriotique existe en chacun de nous et malheureuseusement est exploitée à grande échelle par les détenteurs du pouvoir . En second lieu, qui sont en grande majorité les victimes durant les guerres?…Femmes et enfants et j’énoncerais en troisième lieu, s’il existait plus de femmes dans des positions stratégiques et de décisions mondialement, je crois que le monde s’en porterait beaucoup mieux. Et malgré notre supposée évolution, le taux de cruauté envers l’humanité est demeurée la même depuis l’apparition de l’homme sur terre. De plus, même ici dans notre merveilleux et moderne pays, il n’en reste pas moins que la femme demeure assujettis à l’homme!

    Ancienne militaire, Anthropologue et Chef d’entreprise

  • Cindy dit :

    Je respecte beaucoup le métier de militaire et c’est grâce à ces soldats là QUI NE SONT PAS de la chair a canon qu’on peut se lever à chaque matin sans avoir à se demander si on va revenir à la maison le soir venu, la liberté ne s’est pas bâtie sur des accolades ou des <> madame et vous en tant que militante pour les droits des femmes devriez le savoir, beaucoup de sang a coulé pour qu’on aie la vie qu’on a aujourd’hui de plus, quel genre de mère regrette la naissance de son enfant? Voyons donc! On ne choisit pas le futur de nos progénitures, bien sûr, vous avez le droit d’être triste car oui, votre fils a certes plus de chances qu’un employé de bureau de décéder sous les bombes mais, rapellez-vous du 11 septembre 2001 où tant d’employés de bureau se sont fait arracher leur vie..Cet événement m’a appris qu’il n’y a qu’une mince ligne entre guerre et paix et que nul n’est a l’abri des terroristes, c’est justement pour empêcher que d’autres événements comme celui-ci se reproduisent qu’on a envoyé nos troupes en Afganistan, j’applaudis le courage de nos soldats qui donnent leur vie pour qu’on puisse dormir sur nos deux oreilles ici en Amérique du Nord et partout dans le monde.

    Le service militaire n’est même pas obligatoire au Canada, d’où la nécessité de faire du recrutement en plus j’ai déjà été m’informer à un de leurs kiosques et ils nous parlent des différentes carrières disponibles dans les forces armées AUTRES que soldat je vous conseille de revoir votre annonce à caractère biaisé car il ne représente pas du tout notre vision des soldats Canadiens.

  • Sylvain dit :

    La vérité choque!… Nous sommes loin des missions de paix en Afghanistan. Peut importe les bonnes intentions,quel est le résultat? Soutenir nos soldats:oui. Soutenir la guerre:non. Soutenir les missions de paix:oui. Soutenir les missions offencives:non. Parler de ”chaire à canon” c’est absurde, tout comme cette guerre. Ne faisons pas l’autruche.Félicitations à Me Conradi.

  • Gabrielle Ladouceur-Despins dit :

    Petite anecdote. Il y a une dizaine d’année, alors que j’étais en 5e secondaire, l’armée s’est pointée dans ma polyvalente, encore une fois. Officiellement, pour nous transmettre de l’information sur les études supérieures aux collèges royal, mais officieusement (et ouvertement), pour nous proposer de nous engager dans l’armée.

    Avec une amie, nous avons amorcée une discution avec les 2 représentants des FC. Ces derniers n’arrêtaient pas de nous vanter la vie dans les forces, et la noblesse du travail de soldat, comme étant la plus grande forme de noblesse et d’humanisme. Je les ai alors questionné sur le rôle si humanitaire de l’armée canadienne en Afghanistan. La conversation a vite été écourtée, et on nous a prié de quitter le stand. Peu après, la direction de notre école nous a vertement réprimandé, mon amie et moi, arguant que “l’école n’est pas la place pour faire de la politique”.
    Semble-t-il que recruter les jeunes étudiants d’un quartier défavorisé, et les envoyer par la suite au front, ce n’est pas politique….

    Je ne vois pas ce que cette annonce a de choquante. Et j’ai des amis et des membres de ma famille qui sont militaires ou l’ont déjà été (mais ça ne m’empêche pas de faire preuve de sens critique). Mais la réalité est que l’armée canadienne vient dans nos écoles pour embrigader notre jeunesse. Et que la guerre en Afghanistan est une guerre injuste, lancée sur des motifs fallacieux, qui souille l’image du Québec et du Canada.

  • Burt dit :

    Je suit plutot en accord avec cette video. Part contre je vous dit que vous attaquer la mauvaise cible. Les coupables ne sont pas les Forces Canadienne mais le MINISTÈRE DE LA DÉFENCE. Les soldats eut vont et font ce qu’on leur dit de faire. ( ils non pas le pouvoir d’argumenter.) Pour ce qui est des recrues; eux ne save pas dans quoi ils s’embarque. Entre 18 et 20 ans ils ont encore une vision très simpliste des conflie de cette planète et par qui c’est conflie sont dirigé. Pour eux ce qui est importan est d’avoir un salaire fixe tous les mois. Alors oui si l’ont considère que de sauter sur une mine que l’ont na jamais vu venir san rien pouvoir y faire; On peut appeler cela de la chair a canon.
    Désoler pour les fautes d’ortografe mais si j’avait été a l’école plus longtemps, je n’aurait pas passer 26 ans dans les Forces armé dans un métier de combat.

  • Monique Clément dit :

    J’ai du mal à comprendre votre publicité qui pour moi démontre que votre organisme ne se bat pas toujours de la bonne façon pour le droit des femmes et surtout concernant la pub sur les Forces canadiennes. Étant une retraitée militaire, il aurait été mal vu que les FC refuse l’accès aux femmes au sein des différentes unités. On s’est même battue pour intégrer les femmes dans des métiers hors normes comme celui de fantassin par exemple. Les FC ont, avec les années, grandement amélioré le sort des femmes au sein de son organisme et aujourd’hui les soldats femmes sont très bien traitées et respectées. Elles font de belle carrière. À 17 ans, ma passion était de devenir une militaire de carrière. J’ai fait 25 années de service militaire. Je recommencerais si c’était à refaire.

    Les guerres sont insultantes et frustrantes mais cela ne vous donne pas le droit d’insulter les mères des militaires ainsi que leur famille. N’oubliez jamais que les militaires servent leur pays avec loyauté, honneur et fierté. Les militaires n’ont pas honte de leur uniforme. Le recrutement des FC est un choix libre que les candidats intéressés font et cela peut importe leur raison de se joindre aux FC. Alors ne mêlez pas nos mères dans vos déboires et retirez cette pub ignoble.

    En terminant, je suis pour le recrutement dans les écoles. Cela tenez-vous le pour dit “ne tue pas personne et surtout ne kidnappe pas les enfants” qu’un sergent recruteur explique les différentes options d’une carrière en sein des FC. L’étudiant(e) a et aura toujours un choix à faire concernant le futur de sa vie adulte. Chaque individu découvre son chemin de carrière. Le fait de choisir de devenir un militaire n’a rien de dégradant. J’aurais été insulté si ma mère m’aurais dite qu’elle ait mise au monde de la chaire à canon…… et même pensé qu’elle ne me met au monde, ben voyons donc! Débile votre pub!

  • Ghislaine Paquette dit :

    BRAVO POUR VOTRE PUB SUR LA GUERRE !

    Prenons conscience que si les jeunes et leurs familles étaient plus informés sur les raisons politiques profondes qui entourent ce conflit, nous refuserions cette guerre absurde et inutile ! Qui n’existe que pour des raisons de pouvoir et d’argent !

    Enfin, quand NOUS LES MÈRES refusons de faire tuer nos enfants, alors cessent les batailles des dirigeants qui à coup sûr ne se retrouvent jamais sur les champs de batailles, encore moins leurs enfants ! !

    Souvenons-nous que c’est ce qui a mis fin à la guerre au Vietnam.
    Quand les femmes sont descendues dans la rue !

  • kevin ouellet dit :

    premierement faire des enfants est un choix que tout le monde peut prendre si vous prenez le choix de faires des enfants et de les voirs grandir prenez le choix de respecter aussi le choix quils font quand cest venu le temps quils volent de leur propres ailes et sourtout que leur choix de carriere est volontaire et pour etre moi meme militaire respecter leur choix si sourtout ils aiment ce quils font et sont fiere de le faire et deuxiemement vous ne voyer que la mort les blessés et la violence vous avez lesprit fermer et netes pas capable dimaginer pourquoi nous sommes las bas jy suis aller jai vue un peuple opprimer des enfants tuer pour avoir juste voulue aller a lecole et le canada est la pour aider ce peuple a faire sque vs avez le droit de faire naturellement au quebec et au canada nous construisont des ecoles aidons un peuples a se sortir dun regne de terreur dun groupe extremiste pour leur offrir un avenir meilleur ou ils pourront choisir et evoluer pour peut etre un jour devenir comme le quebec ou le canada et 3ement la paix de se gagne pas en ”pitchant” des fleurs au ennemis et en voulant parler si vs auriez esseyer de parler damour avec hitler vous auriez eu une balle entre les 2 yeux nous avons eu des millions de mort pour sauver un peuple qui se fesaient exterminer pour la paix et legalité et vous me dites que le FfQ ne veut pas qu un autre peuple soit aider et merite legalite et la paix tout ca parce que ca demande certain sacrifice que chaque soldat est pret a prendre jai une pietre opinion du FfQ ds ce cas la et je tiens a felicité le FfQ pour sa brillance remarquable car nous allons combattre en afghanistan pour le droit des femmes aussi pour quelle ai le droit de voter et esseyer davoir legalisation de la femmes en afghanistan bravo pour votre remarquable egocentricisme bravo vous etes limage des femmes du quebec des egocentriques qui ne pense qua elles vous venez de faire avancer votre cause ca cest certain!!!

  • Mélissa Gaudreault dit :

    Je suis conjointe de militaire et j’ai travaillé dans le milieu féministe. Je ne comprends pas pourquoi la ffq mêle deux causes totalement opposé. Comment avez-vous fait pour qu’une comédienne reflète le reflet de la réalité de ce que les mères de militaire peuvent ressentir?? Vous présumez des choses. Vous dégradez le métier de soldat. Mon conjoint à fait son choix en toute connaissance de cause, et ses parents en sont fiers, ils ne remettent pas en question la naissance de leur fils parce qu’il a décidé de prendre la voie militaire…Voyons dont, nous sommes à notre tour parent d’une petite fille et nous savons pertinamment que si elle choisit à son tour cette voie ce sera son choix et JAMAIS je ne regretterai de l’avoir conçue, désirer, dorlotter, aimer et que JAMAIS je ne regretterai de lui avoir donner la vie.

    Pour les personnes qui n’y voit rien de choquant….vivez-vous avec un militaire à longeur d’année? Votre enfant est-il militaire? Votre parent est-il militaire? Si la réponse à ces questions sont non….vous ne pouvez pas vous mettre à notre place et vous imaginez ce que nous pouvons ressentir en ce moment…

  • R dit :

    Mon frère et ma soeur sont officiers dans les Forces Canadiennes. Ce sont des ingénieurs qui ont étudié dans des universités réputées, ils sont intelligents, responsables, fiers. Ils sont prêts à mettre leur vie en danger pour aider les autres. Pas pour tuer les autres, pour les aider. Ils méritent mieux que se faire traîter de chaire à canon. On a le droit d’être en désaccord avec la mission en Afghanistan, mais on doit respecter le choix de carrière des autres. Je mets au défi la FFQ de montrer autant d’honneur et de fierté que les braves hommes et femmes des FC… Si la FFQ est sensée représenter les femmes du Québec alors j’ai honte!

  • Sylvie dit :

    Commentaires sur votre capsule sur les Forces canadiennes.
    Auriez-vous perdu de vue votre mission ?
    “Promouvoir et défendre les intérêts et les droits des femmes”
    J’aimerais donc comprendre pourquoi vous perdez votre temps et argent de vos généreux donateurs dans une capsules vide de sens qui ne cadre aucunement dans les énoncées de votre mission. Si vos administrateurs étaient moindrement sérieux, c’est eux qui devraient freiner le fruit de vos délires et de vos gestes irresponsables qui ne permettent aucunement de promouvoir et défendre les intérêts et les droits des femmes !

    Cette capsule présentent d’avantages les caractéristiques d’une femme égocentrique frustrée qui, je l’espère, ne reflète pas les femmes que vous prétendez représenter. Exprimer le regrets d’avoir mis au monde un enfant qui servira de chair à canon parce que celui-ci s’est enrôlé dans les forces canadiennes ne fait que démontre ce caractère égocentrique et pathologique de la mère typique qui n’a jamais accepté que leur enfant se soit actualisé plus qu’elle même. Allez-vous faire une vidéo similaire au sujet d’une mère qui vit profondément le regret de son enfant qui est devenu toxicomane ou prostituée… Vous pourrez sans doute faire dire à cette mère que si elle avait su que sa fille deviendrait une prostituée alors elle ne l’aurait jamais mis au monde… Comme si le sort du monde reposait sur ses épaules…

    Soyez donc une fédération plus sérieuse et responsable!

  • Marc Béliveau dit :

    D’abord, seulement les unité de la réserve ont des kioske dans les écoles. Il ne faut pas confondre la Force régulière et la réserve. La réserve est une occasion de rêve pour un(e) étudiant(e) de payer ses études, de se mettre en forme de développer son autonomie et j’en passe. Un réserviste n’est assujetis à aucune obligation et peut quitter lorsqu’il le veut.

    Et juste pour vous rappelez, les FC sont une organisation internationale reconnue pour son dévouement et efficacité au maintient de la paix, d’ailleurs le concept de mission de paix a été inventé par notre gouvernement. De plus contrairement à beaucoup de forces armées, les FC mise le gros de leur budjet sur la formation du personnel au lieu de l’équipement. Contrairement aux USa, les FC préfèrent envoyer des adultes avec des capacités limités au lieu d’enfants armées jusqu’aux dents qui reviennet bien plus souvent dans des sacs.

  • Maude dit :

    Pour les recrutements dans les écoles, ca me fait bien rire les commentaires. Les annonces a la télévision et dans les écoles pour recruter les infirmières………. c’est quoi la différence???? Avoir tes études payées, une job et une bonne paye assurée, c’est très intéressante et je ne voie aucun problème avec ca. Et en passant, tu signes un contrat en rentrant et tu peux partir après ton contrat (habituellement 3-5 ans en premier) si tu es tanné. Alors, le fait de emprisonner les jeunes………..ca ne tient pas debout. Il faut s’informer avant de dire n’importe quoi. A vous de choisir: être associer dans un wal-mart ou bien gagner sa vie respectablement et faire vivre ta famille avec le sentiment de faire du bien autour de sois?

  • Steve dit :

    La vidéo est très irrespectueuse; osez mettre en doute la naissance d’êtres humain me dégoute.

    Ne savez-vous pas que les soldats canadiens en Afghanistan sont volontaire ?

    Le nom de votre organisme est la “Fédérations des femmes du Québec”; ne seriez-vous pas sensé dénoncer la condition féminine médiocre dans des pays tel que l’Afghanistan ou vous la défendez seulement au sein de votre “planète PQ” ?

    Mesdames, vous devez des excuses aux parents/amis qui ont perdus des proches au combat.

    Steve

  • Royal Messier dit :

    Bravo à la FFQ! enfin un groupe fort qui dit tout haut ce que des dizaines de milliers de Québécois et Québécoises pensent tout bas.

    Ce clip est un électrochoc nécessaire très bien expliqué par la présidente de votre organisme! J’espère qu’il sera assez efficace.

    Nous avions une excellente armée de casques bleus. Les gouvernements fédéraux successifs les ont transformés en casques ensanglantés pour des raisons écono-politiques. Même Duceppe a tombé dans le panneau pour des raisons électoralistes. J’ose espérer qu’il verra la lumière bientôt.

    Que notre armée soit bien équipée et capable de bien défendre notre pays et nos valeurs SUR NOTRE TERRITOIRE, oui!

    Or, ce n’est pas le cas, ils vont se faire exploser et ils tuent des gens qui n’ont pas les mêmes valeurs mais qui nous ont rien fait et qui plus est justifient la création d’une industrie militaire agressive, non!

  • Stéphane Desmeules dit :

    Je ne sais par où commencer, j’ai tellement de choses à dire!! Mais bon… je vais me contenter de vous dire ceci; Je ne suis pas certain si les Forces font du recrutement dans les écoles secondaires, mais même s’ils en font, je ne vois pas le problème!! N’importe quelle compagnie qui fait de la représentation ou du recrutement dans les écoles sont les bienvenues, excepté les Forces? Est-ce que les élèves sont enrôlés de forces? Non. Et si un jeune du secondaire décide de s’enrôler, il ne pourra pas le faire à l’école, il devra le faire dans un centre de recrutement. S’il n’a pas 17ans, il devra avoir l’autorisation de ses parents. Après avoir été recruté, un militaire peut toujours décider de sortir de l’armée, parfois compliqué mais toujours faisable (personne n’est forcé de rester). Je suis moi même militaire, je vais retourner en Afghanistan bientôt et je peux vous garantir que peu importe la raison pour laquelle nous allons dans ce pays, nous faisons du bien à beaucoup de gens là-bas, particulièrement aux enfants.
    Alors pour ce qui est de cette publicité, je la trouve inappropriée, je ne suis surtout pas d’accord avec ce qu’elle dit et de la façon dont elle est dit. Plusieurs de nos frères d’arme sont morts et ont été blessés en Afghanistan. Le fait que vous parliez de chair à canon, même si ce n’est pas tout à fait ça votre message, est très choquant.
    Pour Sylvain; Je pourrais te parler des missions de paix longtemps, j’en ai quelques unes à mon actif. Mais ça ne servirais à rien, tu sais, tu connais, étant donné que tu en parles!
    Et pour terminé, les Forces armées canadienne sont en Afghanistan depuis 2004 seulement Mme Gabrielle Ladouceur-Despins. Alors je ne sais pas de quoi vous avez débattue avec les types du recrutement il y a une dizaine d’année, mais ce n’était surement pas de la présence des Canadiens en Afghanistan.

  • FRANCE MARTINEZ dit :

    Je suis feministe, contre la guerre et mere d’un adolescent de 16 ans. Je suis contre le recrutement que l’armee canadienne effectue dans les ecoles . Je crois que cela devrait etre interdit car les enfants ne sont pas assez matures pour bien comprendre les enjeux entourant la guerre: La guerre c’est dangereux! Pourtant, on leur fait miroiter une vie pleines d’aventures palpitantes et heroiques sans leur parler de l’essentiel: une experience traumatisante qui les exposera a une violence inouie qui se solde souvent par la mort. Autrement dit on leur ment.
    JE SUIS POURTANT SCANDALISE PAR LA PUBLICITE QUE VOUS AVEZ PRODUITE, QUELLE INSENSIBILITE! . VOUS VOUS TROMPEZ DE CIBLE ET VOUS MANQUEZ VOTRE COUP! VOUS DONNEZ L’IMPRESSION DE VOUS EN PRENDRE AUX MERES DE SOLDATS PLUTOT QU’AU GOUVERNEMENT MILITARISTE. COMME SI ELLES ETAIENT RESPONSABLES DE LA GUERRE PARCEQU’ELLES AVAIENT MIS AU MONDE DE FUTURS SOLDATS.
    Quelle mere dirait a son enfant: finalement comme tu as choisi d’etre soldat j’aurais du me faire avorter! Nous donnons la vie a nos enfants et nous les aimons dans la vie et dans la mort, peu importe leur choix! Les meres de militaires regrettent leurs morts, pas leurs vies…
    Une publicite demontrant un enfant revant d’heroisme et d’aventures lors d’une seance de recrutement de l’armee dans une ecole. Puis cet enfant, maintenant jeune adulte a la guerre qui tombe sous les balles et se vide de son sang avec en sous titre :
    LA GUERRE CE N’EST PAS UN JEU POUR LES ENFANTS! L”ARMEE MENT A NOS ENFANT! aurait mieux fait passer le message.

    P.S.: DESOLEE JE N’AI PAS DE PONCTUATION

  • Alain dit :

    L’une des conditions essentielles pour faire de la bonne chair à canon est de ne pas savoir qu’on n’est que de la chair à canon. L’un des moyens de parvenir à fabriquer de la chair à canon est de faire croire à ceux qui en deviendront qu’ils sont bien peu et deviendront beaucoup, serviront les vertus de la démocratie, sauveront les femmes et les enfants opprimés et reviendront en héros dans un pays où ils ne sont encore que des numéros. Cette méthode a toujours fonctionné, et l’un des grands progrès de ce siècle c’est qu’aujourd’hui le procédé marche autant avec les filles qu’avec les garçons. Nos pauvres militaires ont droit à toute notre sympathie: ils payent très cher leurs oripeaux de héros sans savoir qu’ils ne sont que les jouets d’un pouvoir qui se moque bien d’eux.

  • Ana Popovic dit :

    Ceci n’est pas de la comédie. La mère d’un soldat américain tué en Irak demande des comptes à Bush.

    CRAWFORD, Texas (AP) — Cindy Sheehan, la mère d’un soldat américain tué en Irak en 2004, campe depuis le week-end dernier près du ranch texan de George W. Bush pour exprimer sa colère.

    Lire la suite sur: http://www.tunizien.com/40132-tunisie–.html

  • Tammy dit :

    Vous avez choquer les forces canadiennes, les familles de ceux qui ont payer le leur vie l’engagement du Canada a défendre les valeurs bafoué par le régime des Taliban, mais aussi ses membres, des gens comme moi qui se sont engagé pour faire une différence. Je suis allée en Afghanistan deux fois, et pas pour servir de chair a canon, mais pour travailler dans la reconstruction, pour aider des groupes de femmes a s’organiser, pour aider les afgnan a se débarasser des talibans, qui représente je suis sur que vous pouvez au moin admettre ca, ce qu’il y a de plus ignoble dans ce monde.

    Je me console en me disant que les afghan avec qui j’ai travailler, surtout les femmes, m’ont remercie et m’ont dit qu’ils appréciait la présence du Canada dans leur pays.

    Aussi il faudrait que les gens qui propage des idées comme les votres s’éduque un petit peu sur le conflit en Afgnistan. Une guerre injuste?? C’est injuste de détroner un régime qui brime les droits des femmes a ce point? Les Nations Unies on vu ca différement et on donné un mandat a l’Otan, donc le Canada fait partie pour aller aider le gouvernement Afghan a se débrassé des Taliban et a recontruire l’Afghanistan.

  • Mario dit :

    Je ne comprend pas les mères qui seraient supposément choquées par ces propos. En quoi la décision d’un homme pour s’embarquer dans l’armée devrait être assumé par la mère? Est ce qu’on va devoir s’abstenir de parler contre les mafias et le bandes criminalisées pour ne pas choquer les mères de ceux qui y sont morts?

    Je trouve que l’armée et la guerre telle qu’on la connait dans notre monde ne justifie pas de s’enroler et ceux qui le font manque d’imagination au niveau professionnel. Ils font un choix facile à court terme sans en mesurer les conséquences et surtout la portée de ce geste. Un geste lâche tant qu’à moi.

  • claire dit :

    UNE PUB QUI TOUCHE DANS LE MILLE…

    Même si la façon de faire est peut-être malhabile, cette capsule est pertinente. C’est dommage que le message soit interprété comme un discrédit des mères de militaires. Les opérations de marketing menées par l’armée au cours des dernières années afin de glorifier la «carrière» militaire auraient-elles réussi à gommer tout esprit critique, toute lucidité, sur les enjeux réels des recruteurs et les motivations des recrutés ?

    On pourrait souhaiter que la perte et la souffrance des mères alimentent plutôt une résistance envers les techniques de recrutement de l’armée….qui sait si bien manipuler la psychologie humaine et le désoeuvrement. Au cours des dernières années, des mères de soldats états-uniens blessés ou morts en Iraq ont manifesté pour dénoncer le sort réservé à leurs enfants dans des guerres dont les enjeux sont plutôt troubles… L’armée canadienne aurait-elle une emprise plus forte que l’armée américaine auprès des familles de militaires. C’est possible.

    Mais, pour moi, c’est évident que cette capsule ne nie pas la souffrance vécue par les mères de militaires et ne les incrimine pas non plus. Les politiciens qui condamnent ce message le font-ils par populisme et démagogie ?

    Je suis loin d’approuver toutes les prises de position de la Fédération des femmes du Québec, et leur façon de faire est souvent discutable, mais cette fois-ci, leur message met en évidence l’arnaque dont sont souvent victimes plusieurs jeunes recrutés et, éventuellement leur proches.

  • Marie dit :

    La vérité choque…enlevez vos lunettes roses, c’est malheureusement la triste réalité.

  • Genevieve dit :

    Le message a clairement mal été compris. et c’est triste. Personnellement quand je pense aux gouvernements qui envoient des êtres humains se faire tuer sous les balles pour des querelles religieuses ou parce qu’ils veulent leur pétrole comme ce fut le cas en Irak je crois que pour eux ces soldats ne sont malheureusement rien de plus que de la chaire à canon. On le voit avec la facon dont il les traite à leur retour lorsqu’ils ont des troubles psychologiques, des chocs post-traumatique, on les a vu dans les médias dénoncer que l’armée les abandonne après leur retour. Pour moi ca ne démontre qu’une chose, que malgré toute la bonne intention et volonté qui anime la majorité des militaire, pour ceux qui déclenchent ces guerre ou y envoie leurs armées, ce ne sont pas du tout le même genre d’intention qui les anime. Ce sont ces soldats, leurs épouses et leurs mères qui paient pour les idéaux capitalistes et religieux des chefs d’état. La capsule ne voulait sans doute montrer qu’une mère sortie d’un pays en guerre ou les filles se font violer par des militaires et ou les morts tombent par centaines qui se sauve ici pour leur offrir une vie loin de cette guerre et qui est révoltée d’apprendre que l’armée les a recruté sous des promesses de missions de paix en omettant de leur dire certains aspects de cette guerre et surtout les réels objectifs politiques. C’est un hommage aux mères et aux conjointes. Elle a été mal reçue donc surement mal formulée. J’imagine que la FFQ fera un exercise post mortem par la suite et affinera ses messages. Mais en attendant, n’attaquer pas trop le messager!

  • Lise dit :

    Votre publicité est vraiment déloyale je suis une mère de militaires, une épouse de militaire, et une ex employée du ministère de la défense.

    Il n’y a aucun militaire qui est parti en mission contre son gré. Si le militaire ne veut pas partir c’est son choix il ne partira pas.

    Je suis fier de tous ceux qui se sont battus pour vous permettre de faire des publicités controversées. N’oubliez pas que des personnes ont données leurs vies pour vous, pour votre liberté.

    Les québécois sont contres la mission en Afghanistan pas de problèmes frapper la bonne cible. Pas ceux qui défendent votre droit à la liberté mais ceux qui les envoies dans ces endroits.

    Je vis avec des gens à qui vous devriez dire merci.
    Votre publicité est biaisé vous deviez vous en prendre au ministère des transport. Nos jeunes perdent leurs vies au volant des voitures. Et c’est vous les mères qui leurs donner le droit de prendre la route.
    Il y a beaucoup plus de jeunes morts sur les routes depuis 2002 au Canada que de militaires morts au combat.

  • Mélissa Gaudreault dit :

    Je suis conjointe de militaire et j’ai travaillé dans le milieu féministe. Je ne comprends pas pourquoi la ffq mêle deux causes totalement opposé. Comment avez-vous fait pour qu’une comédienne reflète le reflet de la réalité de ce que les mères de militaire peuvent ressentir?? Vous présumez des choses. Vous dégradez le métier de soldat. Mon conjoint à fait son choix en toute connaissance de cause, et ses parents en sont fiers, ils ne remettent pas en question la naissance de leur fils parce qu’il a décidé de prendre la voie militaire…Voyons dont, nous sommes à notre tour parent d’une petite fille et nous savons pertinamment que si elle choisit à son tour cette voie ce sera son choix et JAMAIS je ne regretterai de l’avoir conçue, désirer, dorlotter, aimer et que JAMAIS je ne regretterai de lui avoir donner la vie.

    Pour les personnes qui n’y voit rien de choquant….vivez-vous avec un militaire à longeur d’année? Votre enfant est-il militaire? Votre parent est-il militaire? Si la réponse à ces questions sont non….vous ne pouvez pas vous mettre à notre place et vous imaginez ce que nous pouvons ressentir en ce moment…

  • Suzanne Grenier dit :

    J’ai aussi l’impression qu’il y a un malentendu quant au sens du message de la FFQ. Loin de manquer de respect à l’égard des mères, il témoigne d’une grande compassion à l’égard des personnes qui ont perdu un être cher. C’est même la base du message, qui étend cette compassion à toutes ces autres mères dont un enfant risquerait d’être recruté par un gouvernement de plus en plus militariste. Une fois cela dit, il faut convenir qu’il existe de multiples points de vue au sujet de la guerre en général et de l’intervention de l’Armée canadienne à l’étranger, dans des missions spécifiques. Cette question mérite très certainement d’être débattue, et on peut supposer que tous les points de vue sont légitimes dans notre société démocratique. Personnellement, je considère que la FFQ défend une position assez cohérente avec les valeurs du féminisme, qui prône en général des modes de résolution non violents quand il y a des conflits. En ce sens, la FFQ ne trahit pas sa mission, surtout que son objectif n’est pas d’imposer une idée, mais de provoquer la discussion sur des orientations gouvernementales qui s’imposent de façon assez autoritaire. Je me sens bien représentée par la FFQ.

  • Nicole Croteau dit :

    Bonjour,
    Je crois que l’incompréhension entre le message de la FFQ et les mères de soldats décédés au combat vient du sens différent que deux femmes donnent à la perte de leur fils:
    Celle de la vidéo (qui représente une mère), du fait qu’elle ne voit pas le sens de la guerre en Afghanistan, ne peut trouver, non plus, AUCUN SENS à la mort de son fils et exprime donc une juste colère en terme de regret d’avoir enfanté ce que nos dirigeants utilisent comme chair à canon.
    Mme Lizotte et celle qui partagent son indignation ayant trouvé, elles, UN SENS à la mort de leur fils, peuvent dès lors valoriser le choix sensé de leur enfant de devenir militaire avec les risques que ça comporte.
    Si les rôles étaient inversés et que c’est Mme Lizotte qu’on voyait sur la vidéo dire qu’elle est fière du courage de son fils mort au combat, il y aurait fort à parier que ce serait maintenant la “mère” en colère et cherchant encore le sens de la mort de son fils qui serait parfaitement indignée.
    Difficile de se mettre dans la peau de l’autre quand, de quelque point de vue qu’on se place, la mort d’un enfant est toujours insensée.
    Ceci dit, je ne peux que compatir à la douleur des parents endeuillés par la guerre. Dans le camp ennemi aussi, des parents sont en colère ou arrivent à trouver un sens…
    Nicole Croteau cronic-6@hotmail.fr

  • Jean-Francois Thibaud dit :

    Bravo !!! Quand je vois qu’il n’y a que les femmes pour se battre sur ce dossier sanglant qui entraine inexorablement le pays vers le totalitarisme, quand je vois la molesse des hommes sur ce dossier, j’ai envie de changer de sexe.

    Quant aux intervenants sur ce forum qui sont en faveur de la censure et qui invoque du même souffle la défense des valeurs démocratiques pour aller canarder des civils à l’uranium appauvri,je suis partagé entre la franche rigolade et la profonde tristesse.

    Quant à l’argument qui vent que les soldats défendent notre droit à aller magasiner tranquillement, il a au moins le mérite de la franchise.

  • Stéphane Desmeules dit :

    J’écrit ces quelques pour répondre a tout ceux qui croient qu’une mission humanitaire sous l’égide des casques bleus est noble, superbe et utile! Je suis militaire et je suis allé en Bosnie, en Croatie et en Haiti a deux reprise. Je peux vous garantir que dès que les Nations unis se mèle de quelques chose, ca se transforme en cafouillage politique. Les exemple pleuvent(dont quelques uns dont j’ai été témoin)Sébrénica, Visoko (Les Balkans au complet!!) rwanda,Port-aux-prince en 1997, Somalie et j’en passe. Je vous mets au défi de me trouver un exemple de pays en guerre dans lequel l’ONU a bien fonctionné! J’ai même encore des photos d’enfants avant qu’ils soit tué par les serbes, “parce que les soit dissant Casques Bleu” étaient supposé les protéjé!!
    Une mission avec l’ONU….Plus jamais pour moi
    Peu-être suis-je un peu émotif, mais je suis juste triste que tout le monde crois que nous sommes dans un monde idéal et que l’ONU est efficace…Qui a un droit de veto au Nations Unis? Juste répondre a ca devrais orienté votre réflaction.

  • Mario dit :

    J’appuie le message de Stéphane Desmeules à 100% ! L’OTAN et les casques bleus sont tout simplement un outil du complexe militaro-industriel “Anglo-Dutch liberal banking system”

  • Mario dit :

    Par contre, pour son commentaire sur le recrutement dans les écoles secondaires je mets un petit bémole. Je crois simplement que si les jeunes du secondaire n’ont pas l’âge de voter, ils ne devraient plus être apte de juger du bien fondé d’une guerre. Non?

  • Gabrielle Ladouceur-Despins dit :

    @Stéphane Desmeules
    Petit rappel. L’envoi de troupes canadiennes en Afghanistan dans le cadre de cette guerre a débuté en 2002, et non en 2004. Les discutions sur la participation canadienne à cette guerre remontent quant à elles à l’année précédente, soit 2001.
    D’avril 2002 à janvier 2004, 7 soldats canadiens sont morts au combat.

    Quant au recrutement par les FC dans nos écoles, il est antérieur à ces événements…

  • Isabelle dit :

    Je n’approuve pas du tout cette vidéo. De la chair à canon? Voyons dont! Cela reviendrait au même de dire, en fesant référence au nombre croissant de victimes qu’occasionnent nos routes, qu’avoir su que mon enfant deviendrait une ”statistique”, j’y aurais peut-être repensé. C’est vraiment du n’importe quoi!

    Mon oncle est militaire, mon frère et mon mari le sont également. Je trouve assez insultant que des gens qui ne s’y connaissent en rien dans la vie militaire de toute évidence, les comparent comme étant de la chair à canon. Je suis maman de trois garçon et je serais une mère plus que fière si qu’un de mes fils déciderait de suivre les traces de son papa plus tard.

Nous ne publions jamais les adresses courriel.

Veuillez saisir le code de sécurité ci-dessous :