15 septembre 2010

Le gouvernement Charest a assez étiré l’élastique

 

On veut des réponses à nos revendications

Le compte à rebours est commencé. La Marche mondiale des femmes sera dans les rues dans moins d’un mois. Du 12 au 17 octobre, dans toutes les régions du Québec, des milliers de femmes et d’hommes marcheront pour défendre une société égalitaire, inclusive, pacifique et solidaire. 

Or, le gouvernement cherche à appliquer des politiques qui contribuent dangereusement à l’effritement des conditions nécessaires à l’atteinte de l’égalité et de la solidarité. Il a comme projet de société de faciliter la marchandisation de tout au détriment du bien commun. 

Ces reculs sont inacceptables. Le gouvernement a assez étiré l’élastique et doit changer de cap ! Il doit donner des réponses concrètes à la Marche mondiale des femmes d’ici le début octobre ! 

AIDEZ-NOUS À FAIRE ENTENDRE RAISON AU GOUVERNEMENT

 PARTICIPEZ À LA CAMPAGNE DE FAX / COURRIELS

Du 15 au 22 septembre, nous allons inonder de fax et de courriels le premier ministre et la ministre de la condition féminine.

Comment faire : 

Nous vous demandons (individus et organismes) de faire parvenir par télécopieur si vous en avez un, ou bien par courriel, un ultimatum au Premier ministre du Québec, Jean Charest, ainsi qu’à la ministre de la Condition féminine, Christine St-Pierre. 

Téléchargez  (dans le colonne de gauche) les lettres ultimatums que vous pouvez adapter au besoin et ajouter votre nom ou le nom de votre groupe. 

Envoyez une copie à Jean Charest, Premier ministre :

Par Fax : 418-646-1854 ou 514-873-6769

Par courriel : courrier.president@assnat.qc.ca

Dans l’objet de votre courriel, indiquez : MESSAGE URGENTPOUR LE PREMIER MINISTRE
 

Envoyez une copie à Christine St-Pierre, ministre de la Condition féminine :

Par fax : 418-380-2311 ou 514-873-0980

Par courriel : ministre@mcccf.gouv.qc.ca

De plus, il est important de nous envoyer par courriel une copie de vos envois à la Fédération des femmes du Québec à info@ffq.qc.ca.  

Invitez tout le monde autour de vous à faire de même en partageant ce message.

Plus d’ultimatums seront envoyés, plus la pression sera grande !

Merci de votre participation !

Commentaires

Nous ne publions jamais les adresses courriel.

Veuillez saisir le code de sécurité ci-dessous :