6 juillet 2010

Manifestation en solidarité avec les arrêtéEs au G20 de Toronto

 

Manifestation en solidarité avec les arrêté-e-s du G20 de Toronto, le 17 juillet 13h00 au Carré Phillips.

Face à la violence policière et aux arrestations sans précédant lors des manifestations entourant le G20 à Toronto, l’ensemble des mouvements sociaux sont invités à se mobiliser en solidarité avec les personnes arrêtées, emprisonnées et accusées injustement.

La manifestation est organisée par la CLAC2010 qui exige la libération immédiate de tou-te-s les prisonnier-e-s politiques et l’annulation immédiate de toutes les accusations portées contre les personnes arrêtées lors du G20.

Environ 1090 arrestations ont eu lieu durant la fin de semaine du 25 au 27 juin à Toronto. C’est le plus grand nombre d’arrestation de masse dans l’histoire du Canada et elles furent effectuées envers des manifestant-e-s qui n’ont fait qu’exprimer leur désaccord avec des politiques sexistes, de droite et sécuritaires du G20 et des grands financiers de ce monde.

Il y a actuellement des centaines de personnes accusées, entre autres, de complot pour commettre des méfaits et des voies de fait sur des policiers, dont 17 avec des accusations plus sérieuses. Actuellement, 14 prisonniers-ères politiques croupissent toujours derrière les barreaux et se font mettre sur le dos tout ce qui s’est passé dans les rues de Toronto lors du sommet du G20, alors que la plupart ont été arrêté-es avant même que les manifestations ne commencent. Si vous en doutiez encore, il y a bel et bien des prisonniers et prisonnières politiques au Canada!

Vous êtes invité-e-s à dénoncer cette répression stratégique et politique et exprimer haut et fort votre solidarité avec tou-te-s les arrêté-e-s du G20 et surtout avec les 14 personnes qui demeurent encore incarcérées en attente de leur enquête sur le cautionnement. Exigeons la libération immédiate de tou-te-s les prisonnier-e-s politiques et l’annulation immédiate de toutes les accusations portées contre les personnes arrêtées lors du G20!

Nous n’accepterons jamais la criminalisation de la dissidence.
Nous ne nous tairons pas face à la répression politique.
Libérez nos camarades!

NOUS EXIGEONS!
* Le retrait des accusations
* La libération immédiate des prisonniers.ères politiques du G20

Venez marcher avec nous!

Pour plus d’informations, visitez le site de la Convergence des luttes anticapitalistes – CLAC 2010
www.clac2010.net

Commentaires

Nous ne publions jamais les adresses courriel.

Veuillez saisir le code de sécurité ci-dessous :